Vigilance des syndromes grippaux, de la varicelle et des diarrhées aiguës via eedomus6 minute(s) de lecture

Dans la série des indicateurs qu’il peut être intéressants de suivre on retrouve les alertes des syndromes grippaux, de la varicelle et des diarrhées aiguës (les soupçons de gastro).  Ces surveillances permettent de prendre ses précautions lorsque l’on est parents de jeunes enfants, enfants de vieux parents ou bien proches de personnes affaiblies ou plus sensibles.  Le réseau Sentinelles tient les comptes pour la France et met à disposition les données constatées sur l’ensemble du territoire relatives aux syndromes et pathologies surveillés.  On peut dès lors les récupérer via son serveur domotique telle que la eedomus.

Le réseau Sentinelles

L’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) et l’Université Pierre et Marie Curie (Université Paris 6) ont développé, à partir de 1984, un système d’information basé sur un réseau de médecins généralistes en France métropolitaine, appelé le réseau Sentinelles. Il permet la constitution de grandes bases de données sur plusieurs maladies, avec la description de cas individuels vus en consultation de médecine générale, à des fins de veille sanitaire et de recherche.

Le réseau Sentinelles est un réseau de 1300 médecins généralistes libéraux (soit 2,2% de la totalité des MGL en France métropolitaine), volontaires, répartis sur le territoire métropolitain français. Les médecins membres sont dits « médecins Sentinelles ».

Ce réseau est coordonné par l’unité mixte de recherche UMR-S 707 de l’Inserm et de l’Université Pierre et Marie Curie, en collaboration avec l’Institut de veille sanitaire (InVS). Il a obtenu une autorisation pour ses travaux scientifiques de la part de la CNIL (n ° 471 393).

Ce système national de surveillance permet le recueil, l’analyse, la prévision et la redistribution en temps réel de données épidémiologiques issues de l’activité des médecins généralistes libéraux.

Chaque semaine, les médecins du réseau Sentinelles transmettent les données de leurs patients vus en consultation pour les indicateurs suivis via une connexion Internet sécurisée, qui suit les exigences françaises actuelles sur la confidentialité des systèmes d’information. A partir de ces données, il est possible d’estimer le taux d’incidence hebdomadaire pour chaque indicateur et de suivre son évolution dans le temps et dans l’espace. Pour estimer le taux d’incidence hebdomadaire ou annuelle nationale, le nombre moyen de cas par médecin Sentinelles (normalisé en fonction de leur participation et leur répartition géographique) est multiplié par le nombre total de médecins généralistes en France, et le résultat est ensuite divisé par la population française pour obtenir un taux d’incidence.

Récupération de la donnée

En proposant un flux RSS par région, Sentiweb offre la possibilité de récupérer automatiquement la donnée et de la traiter afin d’en prendre connaissance.  Il faut savoir que les flux RSS sont mis à jour toutes les semaines et sont basées sur les observations remontées par l’ensemble des médecins du réseau au cours de la semaine qui s’est écoulée.  La donnée donne une tendance basée sur des observations passées.

Afin de traiter le flux RSS automatiquement j’ai fait appel a IFTTT et au développement maison IFTTT-2-API que je vous proposais il y a quelques temps.  Voici comment on peut procéder pour interfacer la surveillance du réseau Sentinelles concernant les syndromes grippaux et sa box domotique eedomus.

  • s’inscrire sur IFTTT si ce n’est pas déjà fait
  • installer IFTTT-2-API si ce n’est pas déjà fait
  • relever l’url du flux RSS de votre région en consultant la page dédiée du site Sentiweb.  Sur le lien du flux RSS de votre région (première colonne” faire click-droit puis  “Copier l’adresse du lien”
  •  Dans votre eedomus, créer l’état virtuel “Santé – Syndromes grippaux”

  • Je n’ai pas réussi à obtenir la liste complète des valeurs possibles.  Je vous propose donc ici uniquement celles sur lesquelles je suis tombé tout au long de ces semaines. Il convient donc de créer les valeurs suivantes:

Vous pouvez récupérer les logos spécialement élaborées par Aurel qui a gentiment mis ses talents de graphistes au service de la communauté. Les icônes sont disponibles sur son environnement Google Drive. Merci Aurelien!

Il ne reste plus qu’à créer la règle IFTTT qui lira le flux RSS.  Cette règle filtre le flux pour ne récupérer que les informations relatives aux Syndromes grippaux. Elle appelle ensuite IFTTT-2-API en lui indiquant de communiquer à la box eedomus la valeur du degré de la surveillance. La box eedomus n’aimant pas trop les accents, on prend soin de ne communiquer aucun accent dans la valeur.

  • Créer la règle IFTTT suivante:


Dans la zone “Feed URL” vous y reporterez le lien copié précédemment du flux RSS correspondant à la région de France à suivre.

Le contenu du champ “Formatted row” est le suivant.  Vous prendrez soin de remplacer la valeur 35300 par l’identifiant de votre état viruel eedomus:

Eedomus ||| periph.value ||| 35300||| =sansDiacritiques(trim(mid("{{EntryTitle}}";SEARCH("activité";"{{EntryTitle}}"; 1)+len("activité");SEARCH("en";"{{EntryTitle}}";1)-SEARCH("activité";"{{EntryTitle}}"; 1)-len("activité"))))

C’est tout!

Vous pourrez maintenant surveiller ces alertes santé dans votre environnement domotique eedomus et programmer des scénarii ou tout simplement des alertes adaptées à vos besoins.

Conclusion

En ce qui concerne la varicelle et les diarrhées aiguës, le Flux RSS est le même.  En créant un autre état virtuelle dans votre eedomus et en utilisant le tutoriel ci dessus, il vous faudra simplement, lors de la création de votre règle IFTTT dédiée, renseigner dans la case “keyword or simple phrase” du flux RSS respectivement la valeur “varicelle” ou bien “Diarrhée”.

Il vaut maintenant patienter que le flux RSS soit mis à jour par Sentiweb pour voir venir la nouvelle valeur dans votre tableau de bord eedomus!  Vous avez 2 jours pour mettre en place cela sur votre box.  Le réseau Sentinelle communique ses données normalement tous les mercredi.  Avec IFTTT et éventuellement IFTTT-2-API cette donnée peut être communiquée tout simplement par mail, Twitter, push sur smartphone…

Vous pouvez maintenant partir en vacances sereinement.  Votre box domotique surveille les maladies qui rôdent autour de chez vous.  Il peut être intéressant également de surveiller son lieu de vacances afin de savoir quels médicaments emporter avec soi…

4 Comments

  1. Aurel64 said:

    Bonjour,
    J’ai suivi à la lettre tous tes conseils mais je n’ai rien qui remonte dans mon fichier IFTTT-2-API.
    Aurais-tu une piste à m’indiquer ?

    Merci

    vendredi 5 juillet 2013
    Reply
    • Hervé Hervé said:

      Bonjour,
      Est-ce que tu as bien paramétré le bon chemin pour accéder au fichier dans ta règle IFTTT? La règle n’est-elle pas en train de remplis un fichier ailleurs?
      Est-ce que tu as vérifié les onglet de log générale et de la box que tu utilises? Il faut vraiment patienter jusqu’au mercredi date à laquelle le flux RSS est mis à jour.

      mardi 9 juillet 2013
      Reply
  2. olto68 said:

    Bonjour,
    Je viens de crée IFTTT-2-API dans mon Google drive.
    Mais rien ne se passe. Comment Est-ce que je peux vérifier si cela marche bien ? Peut-on lancer manuellement l’exécution et si oui comment vérifier si cela marche bien (logs, etc) ?

    Merci de ton aide

    A+
    Olivier

    jeudi 20 février 2014
    Reply
  3. JCM said:

    Super info trouvé, et j’ai procédé un peu différemment en utilisant l’eedomus (et sans outil externe) :
    J’ai donc crée un capteur http dans une zone que j’ai appelé vigilance, et procédé en ajoutant l’url suivante pour l’Ile de France (voir le site pour trouver les autres régions)
    – URL = http://websenti.u707.jussieu.fr/sentiweb/rss.php?site=if&lang=fr
    – xPath pour la grippe : substring-after(substring-after(/rss/channel/item[3]/title,’-‘),’-‘) (remplacer le chiffre 3 par 2 ou 1 pour les 2 autres informations)

    Ensuite, on affiche soit le texte, soit une liste de valeur que je n’ai pas.

    Cordialement,

    samedi 19 juillet 2014
    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prouvez que vous êtes humain: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.