Xandem Home, l’alarme connectée qui utilise la tomographie plutôt que les capteurs de mouvements6 minute(s) de lecture

Les alarmes qui sont disponibles sur le marché se ressemblent un peut toutes finalement, en ce sens qu’il n’y a pas une énorme disparité dans les périphériques et les technologies utilisées pour surveiller les maisons. Un détecteur de mouvement par ci, un détecteur d’ouvertures par là, une sirène pour compéter le tableau sonore, tel est l’alarme classique. Certaines innovations de capteurs rendent certaines solutions très intéressantes en permettant par exemple les intrusions avant qu’elles n’aient lieu. Mais dans les intérieurs, les périphériques ont du mal à se soustraire complètement au regard. Xandem Home est une solution qui utilise un maillage radio en toute discrétion pour détecter avec précision les intrus tout comme la position des convives.

xandem-home-devices

La tomographie est une technique, très utilisée dans l’imagerie médicale, en géophysique, en astrophysique ou encore en mécanique des matériaux. Cette technique permet de reconstruire le volume d’un objet à partir d’une série de mesures effectuées par tranche depuis l’extérieur de cet objet. Ces mesures peuvent être effectuées à la surface même de l’objet ou à une certaine distance. De ces mesures on arrive au résultat grâce à des algorithmes de reconstruction  qui permettent de reproduire certaines propriétés de l’intérieur de l’objet. La technologie utilisé dépend du type d’information que fournissent les capteurs (capture d’une particule, pression acoustique, atténuation d’un faisceau lumineux, différence de vitesse ou de polarisation d’ondes sismique…).

Dans le cas présent de Xandem Home, les capteurs sont des ondes radio RF classiques. Elles sont portées par la même fréquence que le Zigbee ou le Wi-Fi à savoir : 2,4 GHz. Pour éviter le interférences avec les autres appareils, il est possible de changer les canaux du système Xandem. La tomographie par radio du dispositif fait appel à des réseaux maillés de périphériques radio disséminés dans la maison. Ils permettent la détection de mouvements. Ces périphériques sont en communication radio les uns avec les autres pour donner naissance au maillage. La force (atténuation) du signal radio sur l’ensemble de ces liens peut être mesurée et permet la création d’une «image radio» de l’environnement. Ici ce sont donc les périphériques radios qui jouent également le rôle des capteurs.

xandem-home-devices2

L’image radio formée par la présence dans la maison de ces périphériques est stable. Les ondes passant à travers meubles et murs, l’image est constante et invariable. L’atténuation du signal est causée à chaque fois qu’une personne se déplace ou bien qu’un mouvement est perçu. Le signal radio est immédiatement perturbé et le maillage radio n’est plus identique à celui rencontré par le système lorsque le repos règne. Tout mouvement dans l’espace domestique peut alors être immédiatement détecté.

Contrairement aux détecteurs de mouvements classiques à infrarouge (PIR), Xandem ne se limite pas à simplement détecter les mouvements. Comme les objets ou personnes se déplaçant dans la maison sont en contact avec les ondes radio de plusieurs chemins d’ondes du réseau maillé, à tout instant la position précise de la personne dans une pièce peut être déterminée. En mettant bout à bout ces positions détectées, c’est la trajectoire de cette personne qui peut être tracée.

xandem-home-devices3

Alors que Xandem commercialise cette solution comme étant un système de sécurité résidentiel remplaçant les caméras, qui, en particulier pour un usage domestique peuvent être considérées comme étant très envahissantes de votre vie privée, ce système ne se limite pas uniquement aux applications de sécurité. Sa simplicité d’installation en font un candidat sérieux pour tous ceux qui recherchent en domotique un système capable d’identifier la pièce dans laquelle se trouvent les habitants.

La solution est proposée sous forme d’une base qui contient l’intelligence et des capteurs à disséminer dans la maison. C’est elle qui permet également d’établir le lien vers Internet ou vers les systèmes tiers. Plus il y a de capteurs, plus la précision sera grande. Ces capteurs/émetteurs ne fonctionnent pas sur piles mais sur le secteur. Ils se branchent directement sur une prise murale. Ils fonctionnent très biens cachés derrière un meuble. Ils supportent le 110V des US et le 230V européen. Un adaptateur de prise sera sûrement nécessaire. L’installation se veut donc simplissime.

xandem-home-install

Xandem a le bon goût d’être également un système logiciel livré avec une API REST locale. Cela signifie que vous pouvez l’intégrer avec tout type de système tiers. La domotique peut ainsi tirer partie de cette détection de personnes afin de prévoir par exemple les éclairages à activer en fonction des déplacements ou encore afin de gérer de manière sympathique la diffusion sonore de la musique écoutée dans le système audio multiroom de la maison en fonction de nos déplacements. L’application Web Xandem qui utilise cette même API présente par exemple ces déplacements en temps réel des personnes dans les différentes pièces.

Cette solution est entièrement locale. Il n’y a pas besoin de solution cloud pour qu’elle soit opérationnelle. C’est assez rare pour le souligner. Un tel Cloud est cependant offert en option afin de surveiller la santé du système (si une défaillance est détectée une notification vous est envoyée), de permettre l’accès à distance depuis votre smartphone et enfin de sauvegarder les déplacements dans le but de les consulter à posteriori ou encore de les rejouer.

xandem-home-principe

Si vous êtes intéressé par ce système Xandem Home afin d’y jeter un simple coup d’oeil curieux ou pourquoi pas de l’acquérir, sachez qu’il est actuellement sur Indiegogo en pleine campagne de financement. Il y a atteint son objectif de financement et il lui reste deux semaines de campagne. Il y est proposé au tarif de 475 $ incluant l’accès à vie au service Cloud optionnel qui serait facturé par la suite normalement 120$ par an. La livraison est prévue pour août 2016.

Côté santé ce maillage rajoute des ondes nuit et jour dans la maison. Elles sont nécessaires par construction. Xandem Home annonce tout de même que ces émissions ont 500 fois moins d’énergie que celles nécessaires à un téléphone cellulaire et bien moins qu’un routeur Wi-Fi domestique.

La démo du système permet de se faire une idée. Ça à l’air de fonctionner pas mal du tout!

6 Comments

  1. Je trouve le concept particulièrement intéressant et novateur.
    Pour les scénarios domotique c’est vraiment la panacée et beaucoup plus efficace qu’un détecteur de mouvement. Reste à voir sa réelle capacité de maillage (2,3, 4 modules par pièces ?) mais j’aime beaucoup le produit 😀
    Merci de me l’avoir fait découvrir, au top, comme d’hab 😉

    lundi 7 décembre 2015
    Reply
    • Hervé Hervé said:

      Je t’en prie!
      Ce qui m’a bien plu également c’est qu’il permet pour la domotique de repérer les personnes dans la maison. Le nombre de personnes en simultané ne semble pas être un souci. Il le fait de manière non intrusive et naturelle: on n’est pas obligé de porter quelque chose sur soi pour s’identifier et on n’est pas dévisager à tout instant par une caméra.
      En ce qui concerne le nombre de modules à disséminer dans la maison: pour une résidence de 140 m², le fabricant annonce que 10 périphériques sont suffisant pour mailler l’espace.

      lundi 7 décembre 2015
      Reply
  2. Orangina_L said:

    Effectivement s’est prometteur ! A voir en détail l’efficacité et le nombre de capteurs nécessaires. A voir aussi si c’est compatible avec un animal de compagnie… vivement le test d’Hervé 😉

    lundi 7 décembre 2015
    Reply
    • Hervé Hervé said:

      Les animaux de compagnie ou les robots aspirateurs!
      Les animaux en dessous de 13kg ne devraient pas créer de fausses alertes.

      Les préconisations du fabricant pour ne mas déclencher de fausses alertes sont les suivantes:
      1) Assurez-vous que vous placez les périphériques dans des endroits où l’animal ne sera pas tenté de venir à environ 1,5 m du périphérique,
      2) réduire la sensibilité de détection,
      3) utiliser la fonction d’apprentissage de XANDEM pour apprendre au système à ne pas se déclencher suite à un mouvement des animaux de compagnie (cette fonctionnalité viendra à l’avenir, mais pas dispo dans la version initiale).

      J’adorerai tester ce système. Malheureusement je ne peux pas participer financièrement à toutes les campagnes aussi intéressantes soient-elles. Je tenterai de contacter le fabricant dès que le produit sera dispo pour espérer pouvoir en faire un test.

      lundi 7 décembre 2015
      Reply
  3. Madoma73 said:

    J’ai failli cliquer…. et puis j’ai vu qu’il fallait un kit par étage !

    mercredi 9 décembre 2015
    Reply
    • Hervé Hervé said:

      Oui c’est en effet ce qu’ils annoncent. Si l’on a 2 ou 3 étages à équiper ce n’est pas anodin pour le portefeuille!

      jeudi 10 décembre 2015
      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prouvez que vous êtes humain: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.