Avec l’aspirateur Roomba 980, iRobot vit une petite révolution5 minute(s) de lecture

iRobot a présenté mercredi son nouvel aspirateur robot. Non seulement il ouvre la voie à une nouvelle gamme d’aspirateurs autonomes, la gamme 9xx, mais il apporte des technologies qui faisaient défaut si l’on peut dire à la marque américaine. Elle doit faire face à une concurrence croissante de la part de tout un tas de compétiteurs sur le secteur. Qu’ils s’inspirent des modèles Roomba ou bien qu’ils innovent les robots concurrents représentent tous des parts de marché en moins. iRobot se devait de réagir. Sa réponse s’appelle Roomba 980.


Roomba+980_top+down

Quand on voit ce qu’avait annoncé Dyson avec son très attendu robot aspirateur 360 Eye ou encore l’actualité récente de Neato avec le tout récent Botvac Connected on se dit que les robots aspirateurs de iRobot ont pris un petit “coup de vieux” technologique.

Que leur manque-t-il par rapport aux 2 modèles concurrents cités ci dessus par exemple? Tout d’abors, la possibilité de cartographier les pièces afin de pouvoir se repérer dans votre intérieur et de reprendre le nettoyage là ou il l’avait laissé avant d’aller se recharger. Ensuite il leur fait défaut la possibilité de pouvoir être géré via un smartphone ou tout du moins via une connexion Wi-Fi. Si on veut pousser un peu plus iRobot dans ses retranchements on pourrait également évoquer le mode de navigation qui le caractérise : la navigation aléatoire. La concurrence met au point la navigation systématique qui assure de passer partout dans la pièce.

Roomba+980_front

iRobot a réagit disais-je en introduction. Avec le nouveau Roomba modèle 980, la marque américaine propose un robot aspirateur qui révolutionne leur offre actuelle. Il gagne des facilités de nettoyage tout en conservant un look et une âme familière. Il semble perdre au passage sa poignée de transport.

Le Roomba 980 propose donc:

  • un système de navigation iAdapt® 2.0 qui lui permet de naviguer dans les intérieurs de manière systématique et non plus aléatoire. On peut penser qu’il s’agit d’une révolution chez iRobot mais cette technologie a pu être mise au point avec les connaissances acquises au cours des dernières années notamment suite au rachat de Evolution Robotics et de ses robots devenu la gamme Braava.

iRobot-Roomba-980-iAdapt-Navigation

  • un système de localisation visuel qui permet d’étendre la couverture du Roomba 980 à un étage complet de votre maison sans faire appel à des périphériques sur piles. La technologie brevetée employée porte le doux nom de vSLAM. iRobot créer des repères visuels sur la carte de façon à ne pas perdre la trace des endroits où il est passé et des surfaces qu’il lui reste à faire. Une carte de votre intérieur est créée dans la mémoire du robot. Concernant la vie privée, iRobot fait savoir que cette carte ne quitte pas le robot et ne peut pas être extraite du robot. Elle sera effacée par ce dernier 90 minutes après que l’aspirateur de rentre à sa base de recharge.

iRobot-Roomba-980-Recharge-Resume

  • une connexion à Internet. Il sera ainsi le premier de la gamme Roomba à être équipé d’un système permettant d’activer et de programmer l’aspirateur à distance, via une application pour smartphone (iPhone ou Android,).

iRobot-Roomba-980-Simple-Scheduling

  • le système d’aspiration AeroForce reconnaissable par ses 2 rouleaux en silicone qui équipent déjà les modèles 8xx de la marque. Ce systèmes est augmenté par “Carpet Boost” un déclenchement d’une aspiration 10 fois plus forte qu’en temps normal dès lors que le robot détecte qu’il est sur un tapis ou une moquette.

iRobot-Roomba-980-Carpet-Boost

Pour Colin Angle, le PDG de l’entreprise américaine iRobot, l’arrivée des robots aspirateurs dans la grande famille des objets connectés n’est que le début de l’histoire:

« Le fait de mettre l’intelligence de l’appareil dans le cloud et de disposer d’une cartographie de la maison va changer beaucoup de choses, explique-t-il. Aujourd’hui, une entreprise comme Nest propose des objets connectés fixes pour prendre en charge différentes fonctions de la maison. Mais imaginez ce que pourrait faire un objet connecté capable de se déplacer de façon autonome ! »

L’idée est donc par la suite de proposer une sorte de « robot majordome » qui, en plus de ces capacités de nettoyage serait en charge de celles de surveillance. On aurait ainsi une caméra à la maison dotée de la capacité de se mouvoir dans les différentes pièces, pourvu qu’il n’y ait pas d’escaliers, afin d’effectuer des rondes de surveillance ou bien encore des missions de levée de doutes. Connecté au réseau domestique et à Internet il pourrait également identifier qu’une ampoule est resté allumée et donner l’ordre à la centrale domotique ou aux ampoules connectées d’éteindre des points de lumière restés allumés inutilement. S’il ne détecte aucune présence il pourrait également commander au chauffage de se réguler pour ne pas chauffer en l’absence des occupants.

Roomba+980_toe+kick (1)

Pour l’instant on n’en est pas encore là. Le robot reste encore cantonné dans son rôle de nettoyage pour lequel la Gamme Roomba est reconnu. Afin de comparer les modèles voici un petit tableau comparatif:

roomba-980-recap

Ce Roomba connecté et doté de ces avancées technologiques est disponible pour l’instant uniquement aux US au prix de 899$.

Soyez le premier à commenter

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Prouvez que vous êtes humain: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.