La campagne d’information en faveur de la rénovation énergétique des logements est lancée4 minute(s) de lecture

On dit souvent que la meilleure énergie est celle que l’on ne consomme pas.  A y réfléchir ce n’est pas faux.  C’est vrai pour la planète mais également pour notre porte monnaie.  Pour arriver à moins consommer d’énergie dans son foyer on peut déjà tout simplement faire appel aux bons gestes.  Ils ne coûtent rien à part du bon sens. Cela permet d’obtenir de bons résultats mais l’exercice d’éducation à ses limites.  Une autre démarche est celle qui consiste à rénover son logement.  Là ce n’est plus gratuit. La campagne d’information en faveur de la rénovation énergétique des logements est là pour vous apporter quelques éléments afin d’alléger si possible la facture.

j-eco-renove

Depuis hier, 21 octobre,  le ministère de l’Égalité des territoires et du Logement et le ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie ont lancés une grande campagne de communication sous le thème « J’éco-rénove, j’économise ». Son but est bien entendu d’œuvrer pour la rénovation des logements afin que ces derniers ne soient plus des passoires énergétiques mais cette opération a un mobile d’information concernant le dispositif d’aide à la rénovation énergétique des logements.

Pourquoi éco-rénover?  La campagne met en avant 3 bonnes raisons d’agir:

  • pour faire baisser les factures d’énergies : la rénovation du logement permet de réduire la facture de consommation d’énergie.  Il ne faut pas négliger la facture découlant du changement de chaudière, de la pose des fenêtres à double vitrage, ou encore de l’isolation des murs ou de la toiture.
  • pour améliorer le confort: une meilleure isolation apporte une solution aux courants d’air, à perte de chaleur, aux bruits, à l’humidité
  • pour augmenter la valeur de son bien: le résultat se verra dans la performance énergétique de votre logement via le diagnostique de performance énergétique obligatoire lors de toute transaction immobiliaire depuis 2011

« J’éco-rénove, j’économise » s’appuie sur un partenariat avec des organismes reconnus dans le secteur et / ou connus des consommateurs: l’ADEME, l’ANAH (Agence nationale de l’habitat) et l’ANIL (Agence nationale pour l’information sur le logement).  Elle compte également sur les actions déjà mises en place dans les territoires par les collectivités locales.

froid-installer

Les aides financières possibles pour lancer ces chantiers sont abordées et présentées sur le site Internet rénovation-info-service. Ces aides sont reprises en détail dans le Guide des aides financières destinées aux propriétaires.

L’objectif du Gouvernement est de soutenir les propriétaires dans leur démarche et de faciliter leur prise de décision, quelle que soit leur situation. Disponibles jusqu’à fin 2014, deux nouvelles primes pourront être directement versées à plus de deux tiers des ménages qui entreprennent des travaux de rénovation énergétique dans leur logement.

Ces primes viennent se combiner aux dispositifs de financement existants et les renforcer : Éco-PTZ, crédit d’impôt développement durable, subvention spécifique réservée aux ménages modestes… Ainsi, aides, prêts et subventions, même locales, peuvent s’additionner pour financer une part importante des travaux : jusqu’à 80 % ! L’accompagnement personnalisé, grâce à la mise en place d’un numéro unique et du réseau rénovation info service, rend le dispositif d’aide plus simple d’accès et plus efficace.

Le montant des aides dépend de la nature des travaux, du type de logement, de la composition du ménage et de ses revenus.

L’objectif est de rénover 500 000 logements par an d’ici à 2017 et de faire baisser la consommation d’énergie de 38 % à l’horizon 2020. Cela pour faire des économies d’énergie et pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. L’état annonce que le bâtiment est, après les transports, la deuxième source de pollution en France.  L’espoir de ce plan est également de permettre de créer, ou de pérenniser, 75000 emplois non délocalisables.

La campagne de communication se déroulera en plusieurs temps : un spot télévisé diffusé jusqu’au 8 novembre 2013, une campagne radio nationale du 4 au 20 novembre et une importante déclinaison Web jusqu’à la fin de l’année.

Voici pour terminer le spot publicitaire pour vous inciter à rénover votre habitat.

http://www.youtube.com/watch?v=XaHuoJw_h0Q

Si vous souhaitez aller un peu plus loin dans la démarche, la campagne d’information n’en fait pas mention. Et c’est bien dommage.  Je vous livre donc le secret: installez de la domotique chez vous pour réguler la température de votre logement en fonction de vos habitudes de vies.  Mais avant cela, elle vous permet de mesurer votre consommation car sans mesure il est difficile de constater les bénéfices de ses efforts.

3 Comments

  1. EnR37 enr37 said:

    il y aurait beaucoup a dire sur le DPE, comme pour le controle technique pour ceux plus férus d’automobile…En clair, il est tellement précis que si tu te retrouve avec un F, rien ne t’empeche de repayer un autre BE pour avoir un E. Après tout la somme repayée, n’est rien en comparaison de la dévalorisation de ton bien.
    Autre point, j’ai une maison où d’un point de vue consommation je suis très bon. Sauf qu’avec leurs critères débiles je ne peux passer au critère supérieur car non possesseur de panneaux photovoltaiques. IDEM, une maison moins bien isolée que moi mais possédant des panneaux aura un meilleur classement. Lobbies qd tu nous tient… Il y aurait aussi énormement a dire sur la nouvelle RT m’enfin…

    mardi 22 octobre 2013
    Reply
  2. techologis said:

    Malheureusement, la domotique est assez peu mis en avant dans ces programmes d’aides à la rénovation. Même si dans la pratique les économies sont notables, elles sont plus compliquées à calculer car en partie dépendantes des occupants.
    Je bataille depuis juillet dernier avec les différents services en charge de ces aides (ANAH, ADIL, crédit d’impot, région, municipalité) et c’est un enfer pour avoir des informations précises sur les règles utilisées…

    samedi 16 novembre 2013
    Reply
    • Hervé Hervé said:

      Comme quoi il y a encore beaucoup à faire pour que la domotique sorte de son image de gadget…

      lundi 18 novembre 2013
      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prouvez que vous êtes humain: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.