CES 2012 : Les solutions Cloud pour exposer les objets6 minute(s) de lecture

Comme nous avons vu en début de semaine, une des tendance du CES 2012 est de faire communiquer les objets de sa maison.  Ils communiquent c’est bien, mais vers qui?  Et bien vers des systèmes existants tels que Twitter ou Facebook ou vers des solutions crées spécialement pour centraliser les données et pour pouvoir les échanger.

Hier,  le Lapin Karotz a fait son coming out “Facebook-ment” et “Twitter-ment” parlant.  Il relaie la communication de son propriétaire vers le réseau social du propriétaire.  Une tendance CES 2012 est de créer et de proposer des réseaux sociaux adaptés à un usage bien particulier.

Pour la Santé : Withings

Prenons les cas de Withings présenté hier par exemple.  Cette entreprise  commercialise des objets communicants autour de la santé: balance, tensiomètre…  Comme annoncé précédemment Withings propose son service “Withings Health an Wellness Cloud Platform“. 

Cela permet de collecter de d’agréger les informations relatives à sa santé en un seul endroit.  Et pourquoi pas par la suite proposer des services liés aux relevés…

Pour la météo : Oregon Scientific

Dans le même ordre d’idée c’est Oregon Scientific qui propose maintenant son service Cloud.  Cette entreprise s’est fait une renommée dans le secteur des stations météo, sondes de températures, d’hygrométrie, de pluviométrie, de mesure du vent…  Ses produits sont de bonne facture et proposés sur une large gamme allant du plus simple au plus complexe et évolué dignes d’une station météo professionnelle nous diront les fans de la marque. 

 

Elle a annoncé au CES 2012 l’arrivée de Remote Weather Access Platform.  Il s’agit d’une solution basée sur un petit boitier à connecter chez vous sur votre LAN et qui discutera avec les différents produits de la marque.  Leurs relevés seront alors mis à disposition sur le Cloud de Oregon Scientific et accessibles via le web ou via les Smartphones sous Android ou iOS.  Son prix sera de 149$.

The weather platform synchs up with Oregon Scientific’s professional weather stations, like the new WMR300, and uses traditional wireless frequencies and a “hub” to convert weather data into uploadable information to a personal website or via a smartphone (iOS, Android) app. The platform allows homeowners to stay on top of real-time weather conditions at preset locations around the house, monitoring microclimate from afar – including basements, attics, gardens and garages. Users can also track the historical weather data to share with neighbors or family online. (MSRP $149)

 

Si une API est disponible gratuitement cela peut être une solution très intéressante  pour la domotique.  Les sondes de cette marque sont relativement peu onéreuses et disponibles un peu partout.  Si l’on peut envoyer ses relevés sur un serveur (la plateforme Oregon) qui en garde l’historique et si on peut les récupérer pour les utiliser comme mesure  utiles pour des serveurs domotiques qui ne sont pas compatibles avec le protocole RF Oregon… cela pourra apporter une solution sympathique à plusieurs installations domotiques.

Pour les données : Acer

Les solutions de stockage de données en ligne continuent de fleurir.  C’est autour d’ACER de proposer la sienne baptisée simplement : AcerCloud. Compatible avec les ordinateurs portables dotés de la technologie Acer Always Connect, l’AcerCloud permet à un utilisateur d’accéder à distance à ses données stockées sur la machine, même si celle-ci est en veille. Cette sauvegarder su le Cloud concerne l’ensemble de vos fichiers media (photos, musiques, vidéos) et même vos documents Office (Excel, Word, PowerPoint…).

C’est l’ordinateur personnel, resté à la maison qui sert d’espace de stockage pour les appareils connectés à l’extérieur. L’AcerCloud autorise le transfert de manière sécurisée afin d’éviter les manipulations malveillantes.  Disponible dans un premier temps pour les ordinateurs portables à partir du second trimestre 2012, elle devrait être étendue aux Smartphones et tablettes sous Android.

Pour la orchestrer maison: Samsung

La solution Cloud de Samsung s’appelle AllShare.  Elle permettra à terme aux différents appareils fabriqués par Samsung de communiquer entre eux.  C’est la même philosophie que l’offre Air Play d’Apple.  Cette année, Samsung va un peu plus loin en proposant AllShare Play, un service de Cloud computing comme proposé par iCloud d’Apple… 

Samsung ayant à son catalogue la quasi-totalité des produits high-tech du moment ce service Cloud est le bienvenu afin de permettre à ces divers appareils de partager les données de manière simple et fluide.  Samsung peut alors proposer un écosystème cohérent pour la maison.  Le secteur de la domotique est également en ligne de mire puisque leurs machines à laver pourront être pilotées via Smartphones ou tablettes (annonce CES 2012 dont nous reparlerons plus tard).

Pour le Cloud personnel de stockage de données : D-Link

Avec son router D-Link® Cloud Router (DIR-605L), l’entreprise souhaite apporter un composant réseau permettant de créer chez soi de manière simple et sécurisée sa propre solution de Cloud.  Conjointement à l’utilisation du portail mydlink de la marque et des applications pour iPhone, iPad et Android ce router 10/100 permettra de faciliter l’ouverture de son réseau informatique maison à une utilisation personnelle nomade.  Proposé à 39.99$ il est disponible dès à présent. 

Déjà présent sur le marché des NAS (serveur de stockage réseau), l’offre Cloud de la marque s’étoffe avec l’arrivée de la  D-Link® Cloud Camera 5000 (DCS-5222L), une caméra motorisée (340°) munie d’un zoom numérique, de leds IR pour permettre une vision de nuit, et d’un micro pour capter le son.  Cela permet de réaliser facilement un système de vidéosurveillance chez soi.  Elle est accessible via internet bien évidemment.  Elle sera disponible en avril.

 

Le portail mydlink se trouve renforcé et montre la détermination de D-Link de poursuivre l’aventure du Cloud.

Pour le Cloud personnel d’applications : Netgear

Un autre nom des composants réseau propose une solution Cloud: Netgear.  Netgear a annoncé au CES 2012 le Smart Network Cloud Application Platform.  Il s’agit de mettre en ligne non plus des données personnelles mais des applications qui permettent d’utiliser ou de présenter des Informations personnelles.  On utilise pour cela les solutions techniques de Netgear à savoir les routers, les NAS, les media players et autres appareils à venir de la marque.

 

La solution Smart Network Cloud Application Platform permet aux propriétaires de la solution de télécharger des applications couvrant plusieurs catégories de services sur les équipements Netgear de leur maison.  Ces applications leur permettent d’ouvrir de nouveaux horizons concernant les média, les jeux, la sécurité, les économies d’énergies, la domotique et plus encore.  Ces applications permettent par exemple de piloter des appareils intelligents de leur foyer tels que des thermostats Wifi.  Cela permet de rendre possible des impressions depuis des tablettes, de mettre à disposition des photo ou vidéos via les réseaux sociaux sans avoir à les uploader sur des sites web publics.

Ces Smart Network Apps peuvent être développées par tout le monde:  particuliers comme entreprises ou développeurs indépendants.  Cela permet d’ouvrir la porte à des solutions domotiques en l’intégrant dans un écosystème applicatif plus large en permettant de créer une console de supervision globale ou un tableau de bord de l’Information de la maison et de ses habitants.

Après les Smartphones, les SmartTV, voici l’ère des SmartNetworks! 

De belles solutions prises en exemple dans cet article.  Cela montre que le Cloud inspire les constructeurs en faisant d’une tendance un vecteur de solutions.

 

Soyez le premier à commenter

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Prouvez que vous êtes humain: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.