Google a digéré Nest et positionne Google Assistant en maître de la Smart Home8 minute(s) de lecture

Nest a commencé son aventure en tant que start-up dans le secteur de la maison connectée. Rapidement elle a su se faire un nom dans ce secteur et une réputation parmi les fabricants d’objets connectés. Racheté en janvier 2014 par Google, Nest était resté avec ses propres produits et ses propres applications. Son autonomie fondait cependant comme neige au soleil. C’est désormais fini. A l’occasion de la conférences I/O 2019, Google a annoncé avoir complètement digéré Nest. Une nouvelle importante pour le secteur de la Smart Home dont Google rêve d’en devenir le maître.

Google reprend la Smart Home en main

“Il s’agit d’une annonce qui vise à rassembler sous un même toit le meilleur de Google et de Nest, en regroupant tous nos produits, comptes, services et règles “, annonce-t-on chez Google. “Il s’agit de la manière dont nous progressons dans cette nouvelle ère de la maison connectée, en créant la meilleure expérience possible pour offrir un foyer plus utile pour l’avenir.”

Avec cette déclaration on comprend mieux la nouvelle politique. Dans la maison connecté Google et Nest sont maintenant une seule et même famille. Et le chef de famille incontesté n’a pas besoin d’être désigné. Google qui parlait des produits Nest auparavant a affiné sa communication. Il faudra parler maintenant des produits “Google Nest“. Le nom Nest reste… pour l’instant…

Work(ed) with Nest

Le mot Nest semble rester car non seulement il rappelle le nid douillet que la Smart Home veut présenter à ses clients, à ses utilisateurs et à ses prospects mais il intègre également un capital sympathie bâti au fil des ans par la défunte entreprise. Google le conserve donc un peu comme pour identifier une gamme de produits. Lorsque vous voulez parler des smartphones il faut penser Google Pixel. Maintenant pour évoquer les produits de la Smart Home il faudra dire Google Nest.

Un nouveau Hub débarque dans la maison

Le premier objet à venir compléter le catalogue de la gamme Google Nest est un nouveau modèle du Google Home Hub. Si vous avez suivi, il faut maintenant l’appeler Google Nest Hub. Le nouveau venu n’est autre qu’une version 10′ du modèle déjà distribué aux US. Cette tablette à poser sur une table ou un meuble est toujours équipé d’enceintes et de micros pour jouer de la musique et écouter les ordres. En effet, le Hub est le corps matériel de Google Assistant lorsque celui-ci n’est pas dans un smartphone ou dans un assistant vocal Google Home.

Google Nest Hub Max est compatible avec Thread, un protocole domotique poussé par Google qui a du mal à décoller et à percer. Le fait que le premier produit Google Nest pour la Smart Home soit le Google Nest Hub Max n’est donc pas un hasard. Il y a rarement place au hasard chez Google. Le géant souhaite faire savoir que Google Assistant est bien au cœur de sa stratégie pour la maison connectée.

Google Nest Home Max dévoilé

Toujours dans l’optique de rendre l’utilisation plus simple, il est fort à parier que l’application Nest qui permet de piloter l’écosystème disparaîtra. Tout cela sera très vraisemblablement repris dans l’application Google Home ou une autre. Mais celle-ci sera surement épurée pour ne contenir que le paramétrage des objets connectés de la gamme Google Nest. L’intelligence de la Smart Home sera quand à elle confiée exclusivement à Google Assistant.

Google Assistant au cœur de la Smart Home

Google Assistant devient en effet le cerveau de la maison connectée de Google. Google ne crée pas une solution pour faire des scénarii. Il développe un assistant doté d’une forte intelligence artificielle et qui a un gros avantage sur la concurrence. Il sait tout de vous, surtout si vous l’assistant via un Google Home ou si vous lui confiez vos secrets via votre smartphone. L’assistant sait que vous rentrez à la maison, il aura appris que vous allumez la lumière de l’entrée lorsqu’il faut sombre. Inutile de faire un scénario pour cela, votre assistant est là…

Les promesses de la nouvelle solution

Avec une telle “box domotique”, si l’on peut oser la comparaison, Google proposera des fonctionnalités telles que les références personnelles. Elles permettent à Google Assistant de mieux comprendre ce que vous entendez par «le temps qu’il fait chez maman» ou «éteint les lumières de la chambre de mon fils». Oui, il sait qui est votre mère et votre fils.

Avec Voice Match, il reconnait votre voix. Google Assistant sait déjà vous proposer vos rendez vous lorsqu’il vous a identifié sur l’assistant vocal Google Home. Maintenant Google Assistant pousse un peu plus loin l’identification de la personne et donc la personnalisation via Face Match. Une caméra peut reconnaître votre visage et vous proposer ainsi une interface réellement personnalisée de votre Smart Home.

Avec les améliorations de l’assistant, il n’est même plus nécessaire de dire « OK Google » avant chaque requête. Il suffit de les enchaîner de manière la plus naturelle qu’il soit comme le montre la vidéo ci-dessous:

Google Assistant n’a plus besoin de “OK Google”

Avec le Google Nest Hub Max, les interactions ne se limitent plus aux ordres vocaux. Les commandes gestuelles feront également parti de la solution. Dans la présentation effectuée sur la scène du Google I/O 2019, une dame recevait un appel alors qu’elle préparait le repas tout en écoutant de la musique. Il a suffit d’un simple geste de la main reconnu par Google Assistant pour stopper la diffusion sonore. Les interactions avec la maison vont surement devenir plus riches prochainement!

Works with Google Assistant

Si Nest avait une plateforme pour permettre à des tiers de discuter avec ses produits, c’est maintenant terminé. Le sort du programme “Works with Nest” est scellé. Il cessera son activité fin août 2019. Pour pouvoir espérer intégrer son thermostat Nest devenu Google Nest il faudra convertir son compte Nest en un compte Google classique. Il faudra surtout que les tiers se mettent à discuter avec Google Assistant. La plateforme d’interopérabilité unique que proposera Google est celle de son assistant!

“A l’avenir, les partenaires ne pourront plus accéder à des données spécifiques Nest “, a déclaré Mike Soucie, responsable marketing produit principal chez Google, et cofondateur de Revolv (le hub pour la maison intelligente acheté par Nest et arrêté en 2015). “Ils vont devoir s’appuyer sur la plate-forme Works with Google Assistant pour créer des routines avec les produits Nest.”

Une interface avec Google Assistant

Ce n’est pas forcément une bonne nouvelle pour l’interopérabilité dans la Smart Home. Avec Works with Nest on pouvait intégrer les objets connectés dans une maison communicante tierce que ce soit via des développements utilisant les API du fabricant ou encore via des règles simple à mettre en place utilisant IFTTT. Espérons que Google étende quand même les fonctionnalités de son programme Works With Google Assistant avant la fin de Works avec Nest…

Avec Google Assistant, Google a déjà annoncé qu’il sera plus regardant concernant celui qui souhaite interagir avec le thermostat et tout l’écosystème Nest. A bon entendeur… n’est-ce pas Alexa?

What’s Nest?

Google ne veut plus qu’il y ait plusieurs maîtres à la maison. Le temps du partage semble être révolu. Les ambitions du géant Américain dans la Smart Home sont très fortes et elles ne semble pas être très partageuses. Reste à voir comment réagiront les clients actuels Nest et les clients Google Nest futurs. Vont-ils vouloir vivre dans une maison connectée pilotée par un assistant et son intelligence artificielle dont les ambitions ne semblent pas être aujourd’hui en phase avec l’ouverture et le partage? La sécurité des données et le respect de la vie privée seront sans aucun doutes des sujets qui seront au cœur de la solution Google Nest.

Google passe donc à la vitesse supérieure dans la maison connectée. En positionnant Google Assistant au cœur de sa stratégie, l’entreprise à bien compris que l’expérience utilisateur était l’une des clés de l’acceptation et de l’adoption de la Smart Home. D’ailleurs chez Google on ne parle plus de Smart Home mais de Helpful Home. Cela semble se faire pour l’instant au détriment de l’ouverture et de l’interopérabilité.

Ah oui, et pour ceux qui ne souhaitent pas dépendre du Cloud pour piloter leur maison. Google a également annoncé à l’occasion de la conférence Google I/O 2019 la semaine dernière, que le développement de Google Assistant avait été optimisé et qu’il pouvait maintenant tourner en local sur un smartphone, une tablette ou un Google Nest Home Max! Google n’est pas une entreprise tech pou rien.

Pour ceux qui souhaitent revoir le moment de l’annonce officielle de la disparition de Nest en tant que département Smart Home de Google pour devenir une simple marque c’est dans la vidéo ci dessous:

Depuis le Google I/O 2019, Nest n’est plus qu’une gamme de produits pour la Smart Home de Google

Soyez le premier à commenter

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Prouvez que vous êtes humain: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.