Avec GreenSysTech, l’objet communicant devient autonome en énergie3 minute(s) de lecture

Les objets communicants ont tous une caractéristique commune : pour pouvoir fonctionner ils ont besoin d’énergie.  Cette électricité requise est revue à la baisse au fil du temps du fait des efforts réalisés par les fabricants pour que les objets communicants soient le plus économes possibles. Le service rendu dure alors plus longtemps dans le temps avec l’utilisation des mêmes piles ou batteries.  Ça c’est déjà bien. Voyant que ces objets communicants nécessitent de moins en moins d’énergie pour fonctionner, la startup française GreenSysTech s’est créée afin de développer une technologie permettant à des objets électroniques de s’autoalimenter en utilisant l’énergie issue de leur environnement. Ça c’est encore mieux! 

La start-up normande GreenSysTech ne privilégie pas de technologie de récupération d’énergie.  En fonction des spécifications du l’objet on puisera alors dans des sources de son environnement direct telles que par exemple la lumière, la chaleur ou les vibrations.  La technologie mise en œuvre exploite l’énergie lumineuse lors d’une utilisation en intérieur, l’énergie solaire avec des mini-panneaux solaires lors d’une utilisation en extérieur.  En fonction de la destination du composant communicant des solutions plus adaptées telles que l’utilisation de la différence de température entre deux corps peut également être employée pour produire l’énergie nécessaire à son fonctionnement.

Quelle est le lien avec la domotique? Il s’agit là d’une technologie qui peut être utilisée sur les différents capteurs “temps réels” disséminés dans notre environnement.  Cela limite la corvée de suivi de l’état des piles des capteurs de température de la maison et cela fait disparaître l’acte de remplacement des piles des détecteurs d’incendies alors que l’on est en vacances…  La domotique à ce jour un marché de prédilection pour GreenSysTech : les applications sont souvent peu gourmandes en  énergie et sont donc plus faciles à rendre autonomes.

A une échelle plus grande, les sondes et détecteurs peuvent alors être placés un peu partout sans devoir se soucier du paramètre alimentation en énergie.  Des détecteurs de vibrations en zones sismiques ou des détecteurs de feux de forêts peuvent être installés à une plus grande échelle afin de se prémunir contre ce type de phénomènes.

GreenSysTech est aujourd’hui accompagnée et hébergée par Normandie Incubation.  L’entreprise fait partie des lauréats du concours national d’aide à la création d’entreprises innovantes.  Créée en 2010 par Mohamed Fall, docteur en électronique résume le principe :

Beaucoup d’applications électroniques ne nécessitent pas beaucoup d’énergie. Dès lors, pour éliminer le remplacement des piles, la question à se poser est la suivante : comment trouver de l’énergie permanente à bas coût ? Tout simplement en puisant dans l’environnement direct de l’application.

Cette  nouvelle branche de la recherche sur l’énergie consiste à concevoir des micro-sources d’énergie renouvelable, récoltant en permanence l’énergie ambiante afin d’assurer l’autonomie énergétique des objets électroniques dans lesquels elles sont placées. Cette technologie écologique, permet de réaliser sur de petites surfaces, des modules équivalents à des batteries rechargeables, pour alimenter de nombreuses applications parmi lesquelles :

  • Les Réseaux de capteurs sans-fil (WSN)
  • L’ IDentification RadioFréquence (RFID)
  • Le Building/Home Automation (Domotique)
  • Le Smart Grid (Réseaux Electriques Intelligents)
  • La surveillance de procédés industriels
  • Le Monitoring dans le domaine médical

Pour l’intégration, GreenSysTech propose soit d’imbriquer directement sa technologie dans le produit du client, soit de concevoir un module complémentaire à l’objet alimenté. Les premières séries commerciales sont attendues d’ici mi-2012.

Avec une levée de fonds en cours, avec l’ambition de réunir un effectif de 4 à 5 personnes fin 2012 puis 8 à 9 fin 2013 et avec la capacité de produire en interne pour des séries de moins de 1000 unités ou via un prestataire électronique au-delà, GreenSysTech est une entreprise… à suivre!

Source : GreenSysTech,  Cleantechrepublic, OuestFrance

Soyez le premier à commenter

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Prouvez que vous êtes humain: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.