Ki Cordless Kitchen : l’électroménager sans fils bientôt dans nos cuisines5 minute(s) de lecture

Vous connaissez certainement la recharge sans fils? C’est celle qui permet de recharger par exemple un téléphone portable en le posant tout simplement sur une surface plane dotée d’un chargeur un peu spécial. La technologie la plus répandue est la recharge par induction de la norme Qi. A L’occasion de l’IFA 2019, une même technologie mise au point pour le petit électroménager de la cuisine a été présenté au grand public. La norme s’appelle Ki Cordless Kitchen (K pour kitchen ). Voyons ensemble qui est Ki.

Une intéressante innovation est en train d’être mitonnée dans nos cuisines. On est en train d’imaginer pour nous un avenir où dans votre cuisine ultramoderne (ou au contraire rustique) vous pourrez vous affranchir des encombrants câbles électriques pour tous vos petits appareils électroménagers. Les cafetières, les grils pains, les robots culinaires, les autocuiseurs, les bouilloires électriques, les gaufriers,… tout ces appareils électriques pourront fonctionner sans que l’on ait à brancher leur cordon électrique sur la prise murale.

Sans Fil le presse agrumes compatible Ki fonctionne !

Les fait de s’affranchir du cordon électrique est plutôt sécurisant dans un lieu où l’utilisation de liquides est omniprésente. Fini également les câbles souillés par des mains sales. Avec la technologie Ki qui est en train d’être mise en place, vous n’aurez qu’à placer l’appareil culinaire au bon endroit sur le plan de travail. A cet endroit précis, l’appareil sera posé sur un style “chargeur à induction” que l’on utilise pour les smartphones.

D’après les équipes qui souhaitent développer cette technologie, le chargeur à induction peut être caché. Il peut tout simplement être intégré dans le plan de travail. L’induction fonctionnera avec de nombreux matériaux existants : bois, Corian, marbre, stratifié,… Bref tout type de plan de travail fera l’affaire pourvu qu’il ne soit pas métallique.

L’appareil sera équipé du système Ki à sa base pour recevoir le courant induit par les bobines.

L’usage classique du plan de travail n’est pas dénaturé. Même s’il intègre le système à induction, qui sera invisible à l’oeil, il est toujours possible de pouvoir utiliser cette même surface pour n’importe quelle activité, qu’il s’agisse de préparer un repas ou de faire des devoirs. La détection de corps étrangers empêche toute transmission de puissance lorsqu’un élément autre qu’un appareil activé est à portée de l’émetteur. Poser sur le plan de travail un jeu de clés, un téléphone, une planche à découper, une carte de crédit. peut toujours se faire de manière naturelle et classique.

Si on prend un peu de recul on se dit qu’il y a déjà de l’induction dans les cuisines. Si vous avez une plaque à induction pour réchauffer les aliments cette technologie ne vous est pas inconnue. Ce serait trop simple si l’on pouvait poser l’appareil électrique que l’on souhaite utiliser directement sur sa plaque à induction actuelle. En revanche demain, on pourra s’équiper d’une plaque à induction compatible avec la norme Ki. Elle pourra alors être utilisée indistinctement pour la cuisson des aliments et la “transmission d’électricité” à tout électroménager que l”on posera dessus.

La technologie Ki pourra être intégrée dans des plaques à induction.

Ki Cordless Kitchen offre de nouvelles possibilités pour intégrer d’avantage la cuisine dans la Smart Home. La communication bidirectionnelle basée sur la technologie NFC facilite l’ajout d’intelligence aux appareils. Les ustensiles de cuisson intelligents peuvent non seulement être utilisés pour cuire directement sur le plan de travail, mais ils peuvent également être contrôlés intelligemment. Les consommateurs et les fabricants pourront tirer partie de cette nouvelle norme afin d’imaginer des interactions et ainsi de coordonner des actions nouvelles dans la cuisine : déclenchement automatique de la hotte, limitation de la puissance pour des casseroles particulières, activation de la lumière au dessus du plan de travail qui est utilisé sans faire appel à des détecteurs de présence ou autre périphérique…

La norme de cuisine sans fil est actuellement en cours de finalisation par le Wireless Power Consortium. Cet organisme est le même qui a su diffuser la technologie de recharge par induction Qi pour les smartphones. Si la première norme de cet organisme, Qi, permet de charger des petits appareils mobiles (jusqu’à 15 W), la norme Ki Cordless Kitchen pourra proposer aux appareils de cuisine jusqu’à 2200 W . La norme Ki n’est pas la même que le Qi. Donc, non, vous ne pourrez pas recharger votre smartphone en le mettant sur un chargeur Ki.

Les 2 logos de l’induction pour un usage d’alimentation électrique.

De part son historique, le WPC conserve une certaine légitimité pour créer cette normalisation à destination des fabricants de plaques à induction et des fabricants de petits électroménagers. La nome devrait être terminée en 2020. Il faudra attendre au mieux 4 à 5 ans avant de voir arriver les appareils compatibles. Tout cela dépend en fait des constructeurs et de leur appétence pour cette nouvelle technologie.

A l’IFA 2019 à Berlin, la démonstration mettait en scènes différents appareils culinaires du quotidien, bouilloire, friteuse, presse agrumes,… La démo était réussie et on se demande pourquoi cela n’existe pas encore pour ce genre d’usage! Le salon a été principalement l’occasion pour la WPC de dévoiler le nom et le logo de la future norme de cuisine sans fil. Ce sera donc Ki Cordless Kitchen. Comme pour Qi, le nom et le logo ne peuvent être utilisés que sur des produits conformes aux normes. Cela garantit que tout appareil ou émetteur portant le logo Ki est sûr et interopérable avec d’autres appareils de l’écosystème de la cuisine sans fil.

Soyez le premier à commenter

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Prouvez que vous êtes humain: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.