Le Z-Wave continue son expansion dans les Amériques3 minute(s) de lecture

La technologie Z-Wave est un protocole domotique sans fil très réputé. Il a pour particularité d’offrir ses services sur des fréquences différentes en fonction du pays dans lequel on réside. En France par exemple la fréquence utilisée par le Z-Wave est aux alentours de 868 MHz. Aux Etats Unis on tablera plutôt vers les 908.4 MHz, 916 MHz. Cela est dû au fait que le protocole radio fréquence utilise des fréquences réglementées. Pour pouvoir gagner de nouvelles parts de marchés il faut que le Z-Wave se fasse certifié dans les différents pays ciblés. C’est ce qui est fait maintenant dans de nouveaux pays des Caraïbes de de l’Amérique Latine.

Z-Wave-logo

Les fréquences radio disponibles pour les usages grand public ne sont pas libres. Un pays donné par voies législatives accordera telle bande de fréquence pour les téléphones portables, telle autre pour les réseaux militaires, telle autre encore pour les utilisations civiles domestiques. Pour faciliter les choses, ces lois diffèrent au mieux d’une région à l’autre et au pire d’un pays à l’autre. C’est pour cette raison qu’un périphérique Z-Wave acheté dans un pays ne fonctionnera pas forcément dans un autre

La France ne décide pas seule de sa destinée radio. Elle est régie par le CEPT, la Conférence européenne des administrations des postes et télécommunications une entité de coordination entre les organismes des postes et de télécommunications des États européens suivants : Albanie, Allemagne, Andorre, Autriche, Azerbaïdjan, Biélorussie, Belgique, Bosnie-Herzégovine, Bulgarie, Croatie, Chypre, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Islande, Irlande, Italie, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Moldavie, Monaco, Pays-Bas, Norvège, Pologne, Portugal, République tchèque, ancienne République yougoslave de Macédoine, Roumanie, Royaume-Uni, Fédération de Russie, Saint-Marin, Serbie-et-Monténégro, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse, Turquie, Ukraine et Vatican.

z-wave-homecontrol

Les promoteurs de la technologie Z-Wave doivent donc prendre leurs bâtons de pèlerins afin de conquérir les pays un par un… Depuis hier, 23 nouveaux territoires viennent enrichir la liste des pays officiellement habilités à commercialiser la technologie Z-Wave sur leurs fréquences respectives. L’ajout de ces fréquences approuvées porte le nombre total de pays et territoires où la norme sans fil Z-Wave est disponible à 86 et comprend maintenant des représentants sur tous les continents majeurs.

Les fréquences récemment approuvés sont les suivantes:

908.4 MHz, 916 MHz: (les mêmes fréquences que les US)

  • Argentine
  • Bahamas
  • Barbades
  • Bermudes
  • Bolivie
  • British Virgin Islands
  • Iles Cayman
  • Chili
  • Columbie
  • Ecuateur
  • Guatemala
  • Jamaïque
  • Mexique
  • Nicaragua
  • Panama
  • Suriname
  • Trinidad & Tobago
  • Turks & Caicos
  • Uruguay

919.8 MHz + 921.4 MHz:

  • El Salvador
  • Pérou

921.4 MHz:

  • Brésil

868.4 MHz + 869.85 MHz: (les mêmes fréquences qu’en Europe)

  • Guyane française

L’ensemble des fréquences par pays peut être consultée dans ce document.

Avec ces nouvelles destinations, le Z-Wave continue d’étendre son rayonnement dans tous les continents et cette fois-ci dans les Amériques. Cette mise au point réglementaire vient combler des lacunes entravant la libre commercialisation des produits proposant ce protocole domotique sur ce continent. Représenté par la Z-Wave Alliance, soutenu par plus de 350 entreprises dans le monde, le standard Z-Wave (et non la norme) continue ainsi son avancée planétaire au service de la maison connectée.  C’est pour le protocole une avancée complémentaire à la prise en charge du Z-Wave par de grands noms de l’industrie tels que dernièrement Somfy ou encore avant cela Orange.

Soyez le premier à commenter

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Prouvez que vous êtes humain: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.