Parlez-vous (gentiment) aux plantes?3 minute(s) de lecture

Pour avoir de belles plantes, l’une des recettes populaires est de leur parler en douceur. Si le cœur vous en dit, vous pouvez également leur pousser la chansonnette ou leur passer des airs de musique. Afin de tester la véracité de cette croyance populaire, IKEA a décidé de mener l’enquête dans une expérience appelée «Bully a Plant» que l’on pourrait traduire dans ce cas par «Terroriser une Plante». L’expérimentation avait également un but double. Elle visait à sensibiliser la population d’une école aux dégâts que pouvait créer tout type l’intimidation.

A cette époque de l’année, on passe beaucoup de temps dehors pour prendre soin de son jardin, de sa terrasse ou de son balcon. C’est en prenant soin de mes plantes sur mon balcon l’autre soir que je me suis rappelé ces paroles des plus anciens qui m’indiquaient alors que j’étais plus petit qu’il fallait parler gentiment aux plantes pour les aider à grandir et pour les stimuler à donner de beaux fruits. Par curiosité j’ai fait un tour sur le web et suis tombé sur l’expérience de l’enseigne suédoise.

L’expérimentation proposée par IKEA est toute simple. Prenez 2 plantes identiques provenant de la même source et installez les dans une école. Ça marche aussi dans un bureau, lieu où l’intimidation et le harcèlement peuvent également être rencontrés.  Les deux plantes ont ensuite été soumises en boucle à des bandes sonores délivrant des enregistrements vocaux. Alors que l’une recevait des enregistrements de compliments, l’autre a été verbalement intimidée avec des mots haineux. Les enfants ont participé à l’enregistrement des compliments et des mots négatifs.

Cela peut paraître surprenant mais après 30 jours, la plante intimidée a commencé à montrer des signes de flétrissement. La plante complimentée se portait à merveille et à même continué à s’épanouir. Lors de l’expérimentation, un grand soin était apporté à ce que les deux plantes reçoivent le même traitement: la même quantité d’eau, de lumière du soleil et d’engrais. La seule différence de traitement était les mots qu’ils ont reçus.

Assez incroyable, non? Je vous laisse regardez la vidéo de l’expérience IKEA “Bully A Plant” en entier ci-dessous et vous faire votre propre avis.

On peut être un peu sceptique quant à la “science” qui réside derrière l’expérience. Les plantes sont évidemment des êtres vivants mais peut-on leur attribuer ce genre de perceptions que l’on retrouve plutôt chez les humains et dans le monde animal. Peuvent-elles comprendre les mots ou bien percevoir tout le négatif colportées par les phrases? Perçoivent-elles les énergies ou les ondes négatives?

Etes-vous de ceux qui qualifieraient cette expérience de pseudo-science? Pencheriez-vous pour une simple coïncidence? Un hasard peut être? Qu’on y croie ou pas, cela ne doit pas nous empêcher de leur apporter tout le respect imposé par leur importance dans la chaîne de la vie.

Soyez le premier à commenter

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Prouvez que vous êtes humain: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.