Prise en main de la télécommande Smart Remote de Sevenhugs8 minute(s) de lecture

Aperçue il y a un an lors d’un événement French Tech chez Lick à La Défense en 2015, revue en janvier dernier au CES de Las Vegas,  la télécommande Smart Remote de Sevenhugs est enfin… presque là. Plusieurs fois annoncée, plusieurs fois décalée on peut dire que la Smart Remote s’est bien fait attendre. On ne peut pas trop lui en vouloir car pendant ses 2 ans de développement elle a pris le temps de trouver son créneau, de l’étudier, de s’adapter et de se bonifier afin de pouvoir se présenter au jugement du grand public. Présentation de cette télécommande contextuelle.

smart_remote_socle

Sobre et “context aware”

Smart Remote est une télécommande universelle. Sa raison d’être est de se loger dans votre main et de vous permettre de piloter tout un tas d’appareils dans votre maison. En faisant cela elle vous évide de devoir jongler avec de multiples télécommandes. Elle présente ses capacités de pilotage des objets connectés ou appareils audio/vidéo avec une esthétique à la fois sobre et très épurée.

smart_remote_hands_on

Elle tranche de ses consœurs télécommandes universelles. En effet, ce qui frappe en la prenant en main c’est que cette télécommande… n’a pas de boutons. A la place on retrouve un écran tactile qui lui permet d’afficher les éléments graphiques nécessaires pour piloter les différents appareils de la maison. Elle sait s’adapter aux objets sur lesquels elle doit agir.

Universelle et communicante

Pour piloter une ampoule Philips Hue, un dégradé de couleurs, un bouton ON/OFF et un potentiomètre pour l’intensité pourront être présentés, Pour agir sur une enceinte Sonos, c’est des fonctions liés au son et à la sélection de musiques qui sont affichés. Pour changer les chaines de le TV, l’écran sera encore une fois différent de celui qui permet d’agir sur le thermostat. La télécommande devient caméléon et fait tomber sous les doigts des boutons virtuels adaptées à chaque gestion. La télécommande entame à chaque instant sa mutation contextuelle pour faciliter le contrôle de la Smart Home.

soft_remote_compatibilite

La télécommande peut piloter des appareils physiques mais également des services dans le Cloud. Vous pourrez par exemple avoir la météo ou encore commander un Uber. Le kit de développement permettra aux personnes ayant des notions de développement de lui apprendre à dialoguer avec tout un tas d’API disponibles. Ces développements pourront ensuite être partagés avec l’ensemble de la communauté des utilisateurs. Cela lui ouvre ainsi les portes des box domotiques du marché par exemple. Elle pourra récupérer des informations pour les afficher à l’écran (température, état de l’alarme, …) mais également d’agir sur des périphériques de la maison. Un vrai couteau suisse du contrôle de la Smart Home.

smart_remote_ecrans2

Une ergonomie réfléchie

Avec tous ces appareils à piloter à la maison, (ampoules, TV, Hi-Fi, thermostat, clim, …) on peut avoir peur de devoir jongler entre plusieurs écrans et de se perdre éventuellement dans les méandres d’une arborescence de menus et sous-menus. Que nenni.L’affichage de la télécommande change tout seul en fonction de ce que vous souhaitez faire. Elle ne lit pas dans vos pensées,… pas encore.  Il suffit tout simplement de pointer la télécommande dans la direction de l’appareil à commander pour que la magie ait lieu. Si vous la pointez vers une ampoule les commandes adaptées apparaîtront alors tout naturellement.  L’utilisation reste naturelle.

only-remote-need

J’ai pu jouer avec la télécommande il y a a peine 2 semaines pendant une bonne heure tout en discutant avec les équipes de Sevenhugs. Mon regret est de n’avoir pas pu repartir avec: il s’agissait de leur tout dernier prototype… et ils fouillaient à la sortie. Cependant j’ai pu constater que la simplicité d’utilisation et la réactivité du système proposé étaient vraiment là.

Le plus agréable est qu’il n’y a pas de nouveaux gestes à apprendre ou de menus à se remémorer pour changer d’appareil. On peut dire merci à l’Infrarouge qui nous a formaté en nous obligeant à pointer les télécommandes vers les appareils à diriger. Ce geste est devenu depuis naturel. Ce geste est aujourd’hui emprunté par Sevenhugs pour que l’expérience utilisateur de la Smart Remote ne soit pas déroutante et soit vraiment intuitive.

La technologie “Point & Control”

Smart Remote propose un petit détail important. Pour pouvoir utiliser la télécommande “les yeux fermés”, dès qu’elle est pointée vers un appareil connu, la télécommande vibre légèrement. Ce retour haptique peut paraître anodin, mais il apporte un réel confort d’utilisation car on n’est pas obligé de garder un oeil sur la télécommande pour piloter les appareils. Bien vu.

Pour identifier l’appareil que vous souhaitez piloter, la télécommande embarque tout plein de capteurs tels que des gyroscopes par exemple pour savoir dans quelle direction elle pointe. Pour connaitre exactement le lieu où elle est utilisée (depuis le canapé par exemple) elle est géolocalisée en continu. Pour cela elle fait appel à 3 beacons qui seront à positionner dans la pièce sur 3 murs différents.

smart_remote_beacons

Ces balises pourront être collées au mur mais également simplement posées sur une armoire, une étagère, ou autre meuble. Le fait de les positionner en hauteur leur évite de devoir composer avec des perturbations provenant de chaises, de tables ou pire qu’ils soient cachés derrière la TV. Si une télécommande suffit pour les appareils d’une pièce, il est possible d’utiliser plusieurs télécommandes à la maison.

L’appairage entre les balises et la télécommande est faite en usine. La communication entre ces éléments est assurée en RF avec une technologie propre à Sevenhugs. La portée du signal (30 m) à travers les murs de la maison est la contrainte qui vous empêchera d’utiliser la Smart Remote à l’autre bout de la maison.

Le Smartphone en compagnon du paramétrage

Pour paramétrer la télécommande vous aurez besoin de votre smartphone iOS ou Android. Via l’application vous aurez la possibilité de référencer les appareils présents dans votre maison qu’ils soient pilotables via infrarouge (TV, Hi-Fi, clim,…) Bluetooth ou Wi-Fi en piochant dans la base de données des appareils proposés. Ce sont les 3 types de communication que pratique la Smart Remote. Une fois l’appareil référencé sur votre smartphone, il vous suffit de vous rendre avec la télécommande physiquement près de l’objet à piloter d’appuyer sur le bouton “l’appareil est ici” de la télécommande et le système sait maintenant où il se trouve dans la pièce.

Via le smartphone vous avez indiqué à la Smart Remote de quel appareil il s’agissait. En vous déplaçant vous lui avait dit où il se trouvait dans la pièce. Il ne lui faut rien d’autre pour être opérationnelle. Vous pouvez maintenant éteindre votre smartphone, la télécommande est maintenant entièrement autonome pour piloter les objets connectés en Wi-Fi via les API des constructeurs ou les autres appareils en infrarouge.

Vous pouvez ensuite aller un peu plus loin en créant des enchaînements d’actions. Via l’application vous indiquerez alors que vous souhaitez créer un scénario. Avec la télécommande vous pointez ensuite les appareils un a un en déclenchant les actions souhaitées. Vous stoppez “l’enregistrement” de l’enchaînement des actions dès que vous avez terminé en appuyant sur le bouton correspondant sur la télécommande. Et c’est tout! Votre scénario est créé. Simple et efficace.

L’évolutivité d’un objet connecté

Les balises, tout comme la télécommande peuvent être mis à jour pour pouvoir enrichir leurs fonctionnements ou corriger des bugs. C’est une télécommande connectée donc autant en profiter jusqu’au bout. Si l’on regarde la Smart Remote de plus près on remarque qu’à part la taille et l’absence de carte SIM, cet objet a beaucoup de similitudes techniques avec un smartphone finalement (géolocalisation indoor en plus). Sevenhugs a pas mal d’idées d’évolution en tête pour cette télécommande. La possibilité de mise à jour logicielle de cette plateforme matérielle “puissante” nous réserve des surprises!

smart_remote_pack

Pour compléter le tableau, la télécommande vient accompagnée d’un socle. Il permet de recharger la Smart Remote lorsqu’elle y est remisée. Un bouton sur le socle permet également de faire sonner la télécommande pour la retrouver dans la maison.

Prix et disponibilités

Cette petite télécommande contextuelle est en ce moment en pleine campagne de financement participatif sur Kickstarter. Le financement espéré par Sevenhugs a été atteint en 10 minutes. Les plus chanceux, c’est à dire les plus rapides, ont pu remporter les lots de télécommandes à 99$. En ce moment elle y est proposée à 149$. Ce prix reste intéressant si l’on considère qu’à terme, en boutique elle devrait être proposée à 300$ (aoutch!). La livraison est prévue à partir de juin 2017. On reparlera surement de cette télécommande par la suite…

smart_remote_ces_ny

Avant de clore les présentations, sachez que la Smart Remote de Sevenhugs sera encore présente en janvier prochain au CES 2017. Elle y aura une place particulière car elle a remporté un grand prix décerné dans le cadre des CES 2017 Innovation Awards. On lui a décerné le Best of Innovations de la catégorie Smart Home. Bravo Sevenhugs!

Un commentaire

  1. sacha said:

    Bonjour, que se passe t il si on est allongé sur le canapé et que l’on souhaite éteindre la lumière située derrière ?
    Dois je me retourner ? ce n’est pas très pratique dans ce cas de figure ….
    Si on le désire, Peut on télécommander un objet sans avoir à le pointer ?

    vendredi 24 février 2017
    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prouvez que vous êtes humain: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.