Quelques éléments pour isoler son logement du bruit8 minute(s) de lecture

Le bruit est sournois.  Il peut rapidement être un facteur détériorant la santé sans que l’on s’en rendre forcément compte.  Qu’il vienne du voisinage ou bien qu’il trouve son origine de la rue, des solutions existent pour lutter contre toute forme de bruits: ceux qui sont transmis par l’air ou bien ceux diffusés par les structures du bâtiment.  De simple désagrément il peut se convertir en véritable obsession si rien n’est fait.  Pour lutter contre ce fléau, voici quelques éléments pour y voir un peu plus clair.

bruit

Qu’est-ce que le bruit?

Une définition simple du bruit est de dire que: Il n’y a pas de différence physique entre un son produit par la parole, la musique et le bruit. Le bruit est un son jugé indésirable.

Le son est le produit d’une vibration acoustique caractérisée par :

  • son intensité, de faible à fort, aussi appelée niveau sonore, exprimée en décibels (dB)
  • sa hauteur, également appelée fréquence, de grave à aiguë, mesurée en hertz
  • son timbre, aussi appelé couleur du son, qui permet de distinguer le son obtenu en jouant la même note sur deux instruments différents
  • sa durée.

De manière générale, nous avons tendance à juger différemment le bruit que nous faisons de celui que nous subissons.  Quand apprend à faire du violon pour nous c’est de la musique, pour nos proches c’est du bruit et pour le voisinage ça peut être… une source de discorde…

Quand l’énergie sonore est émise par une source, elle génère des vagues de son dans le médium environnant. Ces vagues sonores sont émises dans toutes les directions et ricochent sur les objets rencontrés sur leur passage. La force résultant de ces vagues sonores est appelée “Pression acoustique ” (Lp). Elle est liée à la quantité d’énergie nécessaire pour les générer, au type de réflexion ou absorption et à l’emplacement du point de mesure.

Il existe une méthode de mesure qui représente la façon dont l’oreille interne perçoit le bruit. L’unité de ce système de mesure s’appelle le décibel (un dixième de Bel) ou dB.

Le bruit est défini comme résultant d’un grand nombre de variation de pression perçues par l’oreille humaine avec une limite minimum de perception de 20 µPa.  Cette limite est égale à 0 dB. La limite maximum pour nos oreilles est autour de 120 à  130 dB en fonction des individus. C’est à partir de 85 dB que l’on considère que le bruit est dangereux.

Quand vous parlerez de votre projet d’isolation accoustique, votre interlocuteur vous communiquera des gains exprimés en décibels (dB).  Pour bien comprendre les dB, il est important de noter que:

  • Doubler l’énergie sonore = + 3 dB
  • Doubler la distance par rapport à la source = – 6 dB
  • Percevoir le bruit comme étant deux fois plus fort = + 10 dB
  • Quand une seconde source produit 10 dB de plus que la source en question, alors la première source n’est plus audible.
  • Lorsqu’une source sonore est multipliée par 2,  le niveau augmente de 3 dB, une variation tout juste perceptible par l’oreille humaine. L’addition de 2 sons de 60 dB chacun n’équivaut pas à 120 dB mais à 63 dB.
  • Pour 2 bruits de niveaux très proche, les niveaux sonores ne s’additionnent pas de façon linéaire.  ex: 1 vuvuzela = 127 dB alors que 100 vuvuzelas = 147 dB.

bruit-distance

Pour se faire une idée de la gêne, le Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB) propose une analyse subjective d’une variation des niveaux de bruit.

Augmenter le niveau sonore de :

C’est multiplier l’énergie sonore par :

C’est faire varier l’impression sonore :

3 dB

2

 Très légèrement : on fait difficilement la différence entre deux lieux où le niveau diffère de 3 dB.

5 dB

3

 Nettement : on ressent une aggravation ou on constate une amélioration lorsque le bruit augmente ou diminue de 5 dB.

10 dB

10

 Comme si le bruit était deux fois plus fort.

20 dB

100

 Comme si le bruit était 4 fois plus fort. Une variation de 20 dB peut réveiller ou distraire l’attention.

50 dB

100 000

 Comme si le bruit était 30 fois plus fort. Une variation brutale de 50 dB fait sursauter.

Le bruit et la santé

Le bruit est un mal de la vie moderne. Son excès est pénible et malheureusement trop fréquent. D’après une étude TNS Sofres de 2010, 66% des Français se déclarent gênés par le bruit dans leur domicile.  En 2004 dans un même style enquête,  l’Insee avait relevé “seulement” 54% de français gênés. Le havre de paix que devrait être le cocon de nos intérieurs se trouve alors être la source de plusieurs maux.

bruit-douleur

Il ne faut pas prendre le sujet trop à la légère. Même si l’on a tendance à dire que “finalement on se fait à tout”, le bruit peut être une cause de troubles du sommeil, de stress, d’anxiété, de dépression, d’irritabilité voire d’agressivité. Au-delà d’un certain seuil, il peut provoquer une lésion irréversible des organes auditifs.  En ce qui concerne les habitations ce seuil exceptionnel est tout de même très rarement atteint je vous l’accorde. 

echelle-bruits

Si le bruit provoque d’importants dégâts sur notre système auditif, notamment les célèbres acouphènes, certains chercheurs s’intéressent également à des conséquences moins connues, sur les systèmes cardiovasculaire et immunitaire, le sommeil et même l’acquisition du langage.

L’origine du bruit

Qu’il soit entêtant ou lancinant, le bruit peut avoir plusieurs origine: les activités extérieures, les voisins, … mais il peut également venir de notre propre logement via les équipements qui nous entourent comme les vibrations d’une canalisation.

isolation-bruit-source

Certains appareils électriques peuvent s’avérer être fort bruyants. Pensez, lors de leur renouvellement, à consulter l’étiquette énergétique.  Elle comporte souvent une mention relative au bruit de l’appareil en fonctionnement.

Concernant des appareils ménagers, des solutions simple existent: des matériaux isolants peuvent être mis sous une machine à laver et absorber les vibrations avant qu’elles ne se diffusent dans le bâtiment.

Lutter contre le bruit

La première chose à faire en cas de bruit est d’en identifier la source puis de tenter de résoudre le désagrément par une conciliation à l’amiable.  Si cela est inefficace,  le terme juridique du bruit est alors nuisance sonore ou tapage.  Le bruit fait partie des troubles anormaux du voisinage.

Si la source du bruit ne peut pas être interrompue, pour améliorer votre quotidien il faudra utiliser des solutions techniques.

isolation-bruit-chemin

Que vous soyez en maison individuelle ou bien en logement collectif, la bonne nouvelle est que des solutions techniques existent pour traiter les différents types de bruit qui nuisent à votre confort acoustique.

Pour lutter contre le bruit on appliquera des solutions qui découlent des principes suivants:

  • La loi de masse : Elle peut être vulgarisée en disant : “Plus c’est lourd, mieux ça isole”.  Si l’on prend 2 cloisons ayant la même épaisseur, celle en béton isolera mieux que celle en carreaux de plâtre. Pour ce même volume le béton est plus lourd que le plâtre.
  • Le principe «masse-ressort-masse» : Le bruit est lutté en utilisant un matériau (laine minérale) absorbant et dissipateur de l’énergie que représente le bruit.  Il est monté pris en sandwitch entre 2 parois désolidarisées (plaques de plâtre ou briques).
  • Le principe d’étanchéité : La règle est simple :”Là où l’air passe, le bruit passe”.  Il faut alors le traquer partout : les espaces sous les portes, les ouvertures des conduits de cheminée, les orifices des entrées d’air, les aérations des coffres de volets roulants et aussi les défauts d’étanchéité des parois. Attention tout de même à ne pas provoquer une trop bonne étanchéité à l’air. Le renouvellement de l’air à l’intérieur du logement est indispensable tant pour votre santé que pour celle du bâtiment. Le dosage doit être subtile pour continuer à laisser passer l’air tout en limitant le passage du bruit.

Pour aller plus loin…

Ces différents thèmes liés au bruit et à la manière de l’atténuer, sont abordés dans un nouveau guide pratique édité par l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) et mis à disposition sur leur site.  Bien conçu et rapide à lire il propose de vous donner à la fois les bases afin de comprendre le bruit et les solutions pour lutter contre ce fléau.

Isoler son logement du bruit est un nouveau guide pratique de l’ADEME qui vous permet de faire le tour de la question, vous indiquant notamment comment mener de front isolation acoustique et thermique ainsi que les aides financières et les professionnels susceptibles de vous aider.

Conclusion

Le bruit est un sujet épineux qui peut être très usant au quotidien.  La bonne nouvelle c’est qu’il n’est souvent pas forcément une fatalité.  La mauvaise nouvelle c’est que si des actions correctives existent, elles peuvent s’avérer être onéreuses en fonction du mal à traiter…

J’espère que ces éléments auront trouvé un certain écho dans votre bien être et qu’ils ne seront pas tombés dans l’oreille d’un sourd…

2 Comments

  1. baptiste said:

    Merci pour cet article très technique! Comprendre l’origine du bruit et sa mesure ainsi que la capacité maximale de l’oreille humaine est très utile … surtout que les gens négligent souvent la pollution sonore en pensant que c’est juste irritant mais en réalité c’est dangereux pour la santé!

    mardi 10 juin 2014
    Reply
  2. Maati said:

    Monsieur,

    Je viens de trouver vos coordonnées sur internet. Je suis sourd profond mais musicien percussionniste. J’ai besoin d’aménager un home studio dans ma location actuelle en sachant que je ne peut intervenir sur les murs, plafonds, ou sol, pour ne pas les abimer bien sur. De ce fait j’ai réfléchi à une structure sur tasseaux du style “cabane dans la maison” sans fenêtres 😉 si on peut dire..sur une surface comprise entre 20 ou 40 M2 environ.
    Comme je suis sourds, je travaille non pas sur les harmoniques mais sur les vibrations, de ce fait j’ai besoin de travailler à fort DB (100 , 120 DB , comme les avions ?!). Pourriez vous me porter conseil quand à la faisabilité de ce projet, aussi concernant les matériaux à y envisager ? l’objectif étant d’insonoriser pour ne pas déranger le voisinage ainsi que ma famille.

    Très cordialement,
    Maati

    lundi 1 septembre 2014
    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prouvez que vous êtes humain: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.