La Smart Home au Mondial du Bâtiment 20159 minute(s) de lecture

Quelque soit le secteur d’activité lié au bâtiment, tous les corps de métier de la construction ou de la rénovation avaient rendez-vous cette semaine à Villepinte au nord de Paris. Que l’on vienne pour Batimat, Interclimat+Elec ou Idéobain tout ce petit monde a pu se réunir à l’occasion d’un seul événement : le Mondial du Bâtiment 2015. Le salon ferme ces portes ce soir. Il ne vous reste plus que quelques heures pour découvrir les nouveautés du secteur. Je vous propose de découvrir quelques petites pépites de la Smart Home glanées par-ci par-là au détours des rencontres.

batimat2015

Le Mondial du Bâtiment est un salon professionnel. Les produits présentés et les services proposés s’adressent donc à cette population. Le secteur de la Smart Home présent sur place suit donc cette règle. On y retrouve en bonne place des solutions ou des exposants qui proposent des écosystèmes à base de KNX, de Dali et autres technologies depuis longtemps connues des intégrateurs. Des outsiders tels que le tchèque Teco était là afin de présenter sa solution domotique filaire Foxtrot qui a le bon goût d’être compatible avec bon nombre de solutions du marché comme le montre son affiche explicative. Son avantage? Tout aussi fiable sur le papier, elle coûte 2 à 3 fois moins chère…

Batimat2015-teco

Toujours dans la lignée des technologies “classiques” de l’installateur domotique, on retrouve Eltako qui présentait l’ensemble de sa gamme de modules pour les tableaux électriques ainsi que les différents périphériques à installer un peu partout dans les bâtiments afin de les rendre communicants. Avec ses 3 technologies maîtrisées (filaire, EnOcean et CPL) Eltako propose également un module de tableau qui viendra accueillir une carte SIM de votre choix afin de prendre à distance votre domotique via votre téléphone mobile. Les partenariats tissés lui permettent cette année de présenter des solutions de ventilation équipées nativement en EnOcean.

Batimat2015-eltako

Toujours pour les professionnels, Schneider Electric, présentait sa gamme Wiser prête à rendre compatible votre habitation avec la RT2012. Les modules à insérer dans le tableau éléctrique permet de prendre en charge la mesure de la consommation électrique. Ils sont prêts également à être interfacés avec les nouveaux compteurs Linky afin de permettre à l’effacement d’arriver chez vous.

Batimat2015-wiser

Malheureusement, cette solution Wiser n’est pas compatible avec la solution Wiser qui est disponible pour les particuliers en direct et qui est gérée par une box domotique en forme de X et qui a pour but pour le moment de l’aider à gérer ses consommations et son confort thermique.

Batimat2015-wiser2

Pour continuer dans le domaine des box domotique, LA box domotique pour les installateurs avait un beau stand. Lifedomus rachetée il y a quelques temps par Delta Dore présentait sa solution domotique permettant de gérer avec brio les moindres personnalisations des clients exigeants. Pour faciliter la tâche aux intégrateurs, Lifedomus souhaite améliorer la mise en oeuvre de cette personnalisation afin de la rendre plus aisée pour les professionnels afin que le client final soit comblé. Mercredi, Lifedomus annonçait sa compatibilité avec la nouvelle AppleTV. Il est donc maintenant possible de gérer sa domotique Lifedomus via ce support et de piloter son audio/vidéo tout comme ses périphériques Z-Wave, un protocole qui a été récemment bien amélioré sur cette box. Il était de plus en plus demandé par les installateurs.

Batimat2015-lifedomus

De l’autre côté de l’allée, une toute nouvelle box domotique faisait ses grands débuts dans le secteur professionnel. Sa déclinaison chez les particuliers n’est plus à présenter mais sa nouvelle version s’appelle la Jeedom Pro. Par rapport à sa version pour particuliers, elle est au format Rail Din. Elle partage les mêmes fonctionnalités de base garantissant un même esprit d’utilisation. A 499€ elle est équipée d’un accès gratuit à tous les plugins officiels, ainsi qu’à une solution de gestion de parc. Cette dernière permet à l’installateur d’avoir par exemple accès aux logs des box qu’il a installé et, si le client lui en autorise l’accès, au paramétrage à distance de la box. Elle sera disponible en version EnOcean et Z-Wave+ avec à chaque fois une antenne externe lui octroyant une meilleure portée du signal.

Batimat2015-jeedompro

Pour permettre aux installateurs et aux intégrateurs de maîtriser ces nouvelles technologies domotique, le pôle formation et études ainsi que la branche distributeur / grossiste pour les professionnelles de la boutique en ligne Domadoo avait fait le déplacement également. Sous les dénominations respectives de SmartHome Partner et SmartHome Europe, ils diffusaient la bonne parole de la Z-Wave ou de l’EnOcean Alliance dont ils sont membres sans y être exclusivement dédiés. C’est amusant de voir dans un tel salon professionnel un stand avec une telle densité de périphériques qui nous sont “classiques”.

Batimat2015-smarthomeeurope

Le stand était partagé avec les belges Dio et Edisio que j’ai eu plaisir de revoir et avec qui j’ai pu continuer les discussions bien entamées lors de ma visite chez eux en septembre.

Batimat2015-dio

Batimat2015-edisio

Parmi toutes ces solutions à base de bus filaire et signaux RF, le toulousain Wattlet avait fait le déplacement. Le créateur de la solution a pu m’expliquer en détail son offre. Basée sur la technologie courant porteurs, ses micro-modules permettent d’équiper en domotique un bâtiment nécessitant d’être automatisé. L’appairage des modules via un simple stick fait toujours son petit effet car il rend simple la manipulation. Il n’y a pas besoin de se pencher sur une quelconque interface informatique pour paramétrer des automatismes simples. La domotique semble magique.

Batimat2015-wattlet

Wattlet présentait également une box pour les professionnels capable de mettre en oeuvre un signal d’une portée bien plus importante pour des besoins et des contraintes du monde industriel.

Batimat2015-wattrlink

La marque Trust était également présente sur le salon avec tout une gamme de périphériques domotiques commercialisés sous le nom de Trust Smart Home.  En voyant le stand je me suis dis que les périphériques avaient une plastique qui ne m’était pas inconnue. Jugez-en par vous même:

Batimat2015-trust2

Ils sont très similaires à la gamme Chacon DiO 433mHz. La solution Trust Smart Home reprend en effet la suite des produits commercialisés sous la marque Coco et qui est compatible avec Chacon. Trust présentait sa nouvelle passerelle sur le salon l’ICS-2000 Octopus.

Batimat2015-trust

Netatmo était présent au Mondial du bâtiment pour présenter sa gamme d’objets connectés pour la maison: station météo, thermostat, caméra… L’entreprise qui a annoncé hier avoir levé 30 millions d’euros pour continuer son développement international souhaite également conquérir les marches des professionnels en continuant à permettre au mieux à ses produits de s’intégrer dans toutes sortes de solutions domotiques afin de lui apporter les fonctionnalités qu’elle saurait gérer. Parmi les personnes qui lui ont apporté leur soutien financier on retrouve l’équipementier Legrand.

netatmo

La nouvelle version du thermostat Qivivo était également présent sur le salon. La startup nantaise a misé sur le salon pour continuer à se faire connaître et a prôner une gestion des économies d’énergies finement gérée. Il se caractérise par un design résolument sobre. Il s’offre maintenant en 2 parties communicantes ensemble sans fils. Il propose, en plus de la gestion du confort thermique raisonnée des services de suivi et de gestion innovants.

Batimat2015-qivivo

L’allemand KomfortHauss présentait quant à lui des solutions domotiques axées spécifiquement sur la régulation du chauffage via des têtes thermostatiques. Qu’elles soient autonomes, qu’elles soient Bluetooth ou Z-Wave (qui pourraient être commercialisées à moins de 50€), elles peuvent s’adapter à tout type de radiateurs chauffés à l’eau chaude des chaudières. L’entreprise propose également des box domotiques dédiées à  gérer un petit parc de têtes thermostatiques que ce soit en local ou à distance.

Batimat2015-komforthaus-zwave

Star des objets connectés et pionnier des thermostats connectés, l’entreprise Nest avait également son stand au Mondial du Bâtiment. Elle y présentait ses 3 produits à savoir le fameux thermostat, son détecteur de fumée et de CO ainsi que sa caméra. Le stand épuré se détachait fortement des autres stands du salon.

Batimat2015-nest

Quand à Avidsen, l’entreprise  présentait ses produits sur le stand de l’Alliance EnOcean. Le fabricants de périphériques pour la Blyssbox de Castorama et pour sa propre box, la Thombox de Thomson, a en effet décidé de fabriquer des périphériques embarquant des protocoles plus ouverts. Le protocole EnOcean est donc le premier à être implémenté. D’autres devraient suivre rapidement pour être suivis par ceux imposés par les opportunités. Il proposait notamment des modules pour radiateurs électriques ou pour pouvoir piloter sa chaudière.

Batimat2015-avidsen3

Avidsen propose également un module Thermostat EnOcean qui permet de consulter et /ou de régler la température de la pièce ou des zones de chauffage créées. Toute la programmation se fait alors via un smartphone qui peut le piloter via la connexion Bluetooth.

Batimat2015-avidsen

Avec cette entrée dans le monde EnOcean, Avidsen ne délaisse pas pour autant les écosystèmes premiers (Blyss 433 MHz, Blyss 868 MHz et ARW 868 MHz). L’entreprise prend également le tournant d’ouvrir ces protocoles à toutes les box ou systèmes domotiques. Cela permettra d’ouvrir le catalogue très conséquent des périphériques Blyssbox et Thombox à tous ceux qui souhaitent s’interfacer avec ces protocoles. Pour le faire, il n’y a rien de très compliqué. Avidsen peut commercialiser des dongles USB. Chaque dongle est équipé de 3 antennes RF. Une pour chaque protocole maîtrisé et/ou conçu par Avidsen. Je ne vous ai rien dit mais il est fort à parier que l’on verra dans les prochaines semaines ou mois des annonces domotiques officialisant de nouvelles compatibilités de la part de box présentes sur le marché de la Smart Home.

Batimat2015-avidsen-dongle

Le Salon était très intéressante sur tous les plans que ce soit les acteurs présents , les produits examinés et les rencontres faites. La Smart Home occupe toujours un espace restreint de cet événement lié au bâtiment. Cependant on voit que la domotique prend un certain virage. La Fédération Française de Domotique qui était également présente tente d’organiser et de faire se rencontrer de plus en plus les acteurs du secteur. Les box domotiques sortent de leur confinement geek pour prouver qu’elles peuvent très valablement être candidates à des installations effectuées par des professionnels. Les objets connectés se montrent communicants pour pouvoir s’interfacer avec tous types de solutions. Ce n’est pas encore l’interopérabilité tant rêvée qui est en train de prendre forme mais on serait tenté d’y croire quand même…

3 Comments

  1. fred said:

    Merci Hervé pour ce petit tour de salon.
    Je dis “petit” car ce salon était juste énorme et incontournable.
    Avec l’affluence sur nos stands, nous n’avons malheureusement pas eu le temps de visiter.
    … Mais quelle surprise de me voir dans ton article !
    ;o)

    vendredi 6 novembre 2015
    Reply
    • Hervé Hervé said:

      Bonjour Fred,
      Tu as raison de dire qu’il était immense. Je me suis particulièrement attardé dans le coin dédié à la Smart Home mais il y a des choses passionnantes dans les autres secteurs. Récupère bien de ta folle semaine.

      dimanche 8 novembre 2015
      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prouvez que vous êtes humain: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.