Test : Premiers pas avec la montre connectée Pebble Time8 minute(s) de lecture

Pebble Technologies a enflammé début 2015 le site de financement participatif KickStarter. Ils y présentaient la 2ème version de leur montre connectée afin que tout le monde puisse participer au financièrement de la production de ce nouveau modèle. Pour mémoire, la campagne de financement a été de loin la plus souscrite de l’histoire du site en s’offrant le luxe de repousser très très loin le record de sommes collectées jusqu’à présent en comptabilisant pas moins de 20 338 986 $! Une somme qui a permi à la montre Pebble Time d’être rapidement produite. Elle commence à être livrée un peu partout. Ayant participé à la campagne et ayant reçu mon exemplaire, voici mes premières impressions concernant la Pebble Time.

pebble-time-emballage

La Pebble Time a été livrée dans un carton qui fait office de boite à cette montre connectée. Le teasing est sympathique. Afin de titiller la curiosité ou bien l’impatience de celui qui reçoit le colis, une inscription est présente sur le paquet annonçant : “It’s Time”. Il est donc l’heure d’accueillir à la maison la Pebble Time. L’idée est sympa mais peut être un peu dangereuse, c’est également un bon moyen pour ceux qui souhaitent subtiliser ces montres de savoir sur quels colis se focaliser… 🙁

pebble-time-boitier

Le contenu de la boite est sobre. Il va droit à l’essentiel: une documentation de mise en oeuvre rapide, une notice de “garantie et de sécurité”, un câble d’alimentation et bien entendu la montre connectée. Le modèles n’adresse clairement pas une population souhaitant une montre de luxe mais un objet fonctionnel.

pebble-time-sol-face

3 coloris sont disponibles: blanc, rouge et noir. C’est sur cette dernière teinte que s’est arrêté mon choix. Lors de la campagne Kickstarter j’avais un peu hésité avec la version Steel de la Pebble Time. En vrai la montre est à mon sens plus jolie que sur les photos. Je redoutais qu’elle fasse un peu “toc” mais les finitions sont propres et les plastiques sont assez qualitatifs. Plus avenante, le modèle steel propose en outre une autonomie étendue allant de 7 à 10 jours. Ces chiffre font rêver la concurrence. C’est l’une des caractéristiques qui la démarquent des autres montres.  Je suis resté sur le modèle classique ne voulant pas trop charger la facture.  Cela m’a permis d’avoir la montre plus rapidement ou poignet car la version Steel en acier est prévue pour juillet / août.

pebble-time-sol-closeup

Quand on a déjà porté la Pebble première du nom, une chose que l’on remarque tout de suite c’est la qualité du bracelet. Le premier modèle offrait un bracelet en plastique un peu rigide sans fioritures sauf celui d’être endurant. La Time proposer en standard un bracelet en plastique souple qui de surcroît a un toucher relativement soyeux. Sur ces 2 modèles le bracelet a une dimension standard en horlogerie ce qui permet d’en changer si le bracelet par défaut ne convient pas. Un système permettant de retirer facilement le bracelet est visible lorsque l’on retourne la montre. Il facilite le changement sans avoir à utiliser des outils.

pebble-time-sol-dos

L’aspect extérieur des 2 modèles est bien distinct. La Pebble classique et plus allongée que la Pebble Time qui est quand à elle carrée. Le nouveau modèle est plus fin que son grand frère.

pebble-time-pebble

Son port au bras est également amélioré du fait que le dos de la montre propose une forme épousant la courbe naturelle du poignet. Cela évite à la montre de tourner ce qui pouvait arriver chez certains.

pebble-time-lateral

Les 2 montres ont 4 boutons : 1 à gauche et 3 à droite. Les trois boutons sont espacés sur la Pebble alors qu”ils se touchent sur la Pebble Time. Les écrans n’étant pas tactiles, c’est avec ces boutons que l’on se promène dans les menus et les fonctionnalités de la montre. Les boutons espacés avaient l’avantage de permettre au doigt de sentir l’espace de séparation et d’être rassuré sur le fait que l’on soit en train d’appuyer sur le bon bouton.

La recharge de la montre se fait au dos de l’appareil par un câble USB qui vient s’aimanter au boitier. Un peu enfoncés dans le boitier les connecteurs ne se sentent pas lorsqu’on la porte au poignet.

pebble-time-dos

Concernant l’écran de la Pebble Time, je le trouve moins lumineux que celui de la version précédente. Les noirs sont également moins noirs. L’angle de vision moins bon. Il y a des angles de vues qui ne pardonnent pas dans certaines conditions de lumières.

pebble-time-pebble2

pebble-time-pebble1

pebble-time-pebble3

Cela vient sûrement des compromis technologiques qui ont dû être faits afin de proposer sur la Time un écran couleur. La technologie est toujours la même à savoir un écran e-ink qui a l’avantage d’être très sobre en énergie.L’utilisation de montre Time demande que l’on regarde l’écran plus directement.

pebble-time-watchface

A première vue la couleur peut faire gadget sur une montre. Pour afficher du texte sur un écran si petit, le principe du noir et blanc apporte un contraste qui facilite la lecture. Avoir sur un si petit écran une superbe palette de couleurs est certes flatteur mais pas forcément indispensable. Sur ces petits écrans il est très inconfortable de regarder des films ou des photographies. Bien qu’écran déporté d’un smartphone, l’usage d’une smartwatch n’est pas forcément le même.

pebble-time-edomus

Là où la couleur m’apporte quelque chose de plus c’est dans les notifications. Je n’ai pas activé toutes les notifications disponibles mais seulement celles que je jugeais utiles à savoir justes les principales, celles qui me permettent d’être notifié des SMS, des appels, des tweets de ma Smart Home et des applications domotiques. En fonction de la couleur du bandeau du titre de l’application on sait de quelle application provient la notification. Si l’on est occupé au moment de la réception on peut rapidement l’ignorer ou au contraire s’y attarder en fonction du degré d’importance de l’application source.

pebble-time-sms

La montre Pebble Time possède également la nouvelle version de l’OS Pebble. Elle embarque la Timeline que je vous avait présenté dans un article précédent. Cette nouvelle présentation des notifications permet de se reporter dans le passé ou bien de consulter le futur. C’est une très chouette manière de consulter les événements de notre vie. Quelques applications ont mis en oeuvre cette technologie.

pebble-time-timeline

Malheureusement les SMS ou autres applications domotiques ne publient pas de “pins” dans cet échéancier d’événements. Un moyen très facile de contourner le problème est d’utiliser Google Agenda. Les rendez-vous remontent dans la Timeline de la montre. On a également le choix de permettre d’afficher tel ou tel calendrier ou encore tel ou tel compte utilisateur. C’est bien pratique pour afficher les événements publiés automatiquement dans mon calendrier “Domotique”.

La grande nouveauté de cette nouvelle version de la montre est de permettre de répondre à des messages ou à des SMS sans avoir à sortir le téléphone de sa poche. Auparavant cela était possible en utilisant l’une des 5 réponses préétablies ou bien en allant piocher dans la base des émoticônes disponibles. La montre ne propose pas de clavier, ne l’oublions pas. Avec la Time on peut répondre aux messages en dictant à la voix sa réponse via un petit micro positionné près des 3 boutons de droite. La montre se connecte alors aux serveurs mis à disposition par Pebble via le smartphone afin de transcrire le son en texte. Ce dernier est en retour affiché à l’écran pour validation avant envoi. C’est une fonctionnalité très pratique et qui marche très bien. Il n’y a pas de phase d’apprentissage. Le système de reconnaissance vocale marche en anglais, en espagnol et fort heureusement en français. Il ne manque plus que la possibilité d’initier un message à la voix et non de limiter la fonctionnalité à la réponse à des messages reçus.

pebble-time-face

Je suis donc plutôt content de ce nouveau modèle malgré la perte de qualité de l’écran. C’est décevant mais au final ce n’est pas trop gênant car il reste complètement lisible même en plein soleil. Instinctivement on corrige l’angle de vue de la montre via le geste classique qui consiste à rapprocher l’écran du regard.

Lorsque l’on regarde les 2 modèles de montres l’une à côté de l’autre, on se rend compte que le premier modèle a pris un petit coup de vieux. Il faut dire qu’il a été conçu par une startup de 5 personnes en 2012 qui est devenue aujourd’hui une PME de plus de 130 âmes en 2015. Elle n’a pas à rougir face à la nouvelle venue (de toutes manières en noir et blanc ça serait difficile). Cette pionnière aux allures de sympathique prototype pourra bénéficier très prochainement des avancées logicielles déjà présente sur la nouvelle arrivée. L’obsolescence n’est pas encore arrivée en ce qui la concerne.

pebble-tpoignet

Que ce soit pour la Pebble classique ou bien pour la Pebble Time, son écran e-ink lisible en toutes conditions, son autonomie inégalée et sa compatibilité avec les mondes Android ET iOS lui laissent quelques avantages par rapport à la concurrence. Concernant Apple justement, l’application à installer sur le smartphone a pu être validée pour être publiée sur l’Apple Store ce weekend sans trop de retard par rapport aux premières livraisons des montres.

pebble-time-poignet

Je vais continuer à jouer avec ce modèle et vous ferais un retour concernant son autonomie réelle et d’autres avis concernant les avantages / inconvénients qui n’ont pas été abordés dans cet article. Ce sera également l’occasion pour montrer son utilisation conjointe avec la Smart Home. Et oui, avec ce modèle je pilote et contrôle la maison à la voix maintenant.

3 Comments

  1. mutmut said:

    Merci Hervé pour cet avant goût, j’attends la mienne avec impatience !!!
    Stéphane

    lundi 8 juin 2015
    Reply
    • Hervé Hervé said:

      Patience, elles arrivent, elles arrivent!

      lundi 8 juin 2015
      Reply
  2. puccin0 said:

    bonjour,

    Je viens de me prendre une pebble time 🙂
    Pouvez-vous nous en dire plus sur le pilotage domotique à la voix!
    Merci beaucoup

    dimanche 29 novembre 2015
    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prouvez que vous êtes humain: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.