Quels sont les usages réels d’Amazon Echo dans les maisons?3 minute(s) de lecture

Amazon règne en maître dans le secteur des assistants domestiques. Pour l’instant en tout cas.. En attendant que la concurrence sorte ses griffes, Amazon continue à étendre son emprise sur les services et objets connectés. Pas un jour ne passe sans que l’on nous communique la naissance d’une nouvelle compatibilité entre Alexa et un objet connecté ou un service sur le Web. Une petite étude très intéressante a été rendue publique récemment indiquant via une belle infographie quels sont les usages réels de l’Amazon Echo dans les maisons.

Alors que Google vient d’annoncer récemment l’arrivée prochaine de son assistant vocal baptisé tout simplement Home, Amazon est quand à lui bien implanté dans les foyers US. Il est tout juste disponible également en Grande Bretagne et en Allemagne. La disponibilité en France se laisse encore attendre. La compétition pour les enceintes connectées qui joue les assistants domestiques n’a pas encore vraiment commencée.

Les capacités de l’Echo sont continuellement en expansion grâce à un nombre croissant de “Skills” développées par des tiers. Ces programmes spécifiquement réalisés pour Alexa. lui permettent d’étendre ses capacités et d’être tous les jours un peu plus à l’écoute des personnes chez qui cet objet connecté est installé.

On peut se poser la question si cet objet n’est pas un peu gadget. A-t-il une réelle raison d’être dans nos maisons. Est-ce qu’après quelques utilisations l’Amazon Echo est toujours appelé pour réaliser des tâches ou bien l’engouement premier le fait tomber dans les oubliettes? Il est en effet intéressant de voir comment les gens utilisent vraiment leurs Amazon Echo. Des chiffres de Experian et de Creative Strategies, publiés dernièrement révèlent des tendances intéressantes concernant les usages que les gens font de Alexa à la maison.

chartoftheday_6080_amazon_echo_usage_n

La principale fonction ayant été utilisé au moins une fois est… la minuterie. Rien de très funky pour un objet d’une telle innovation. Si 84,ç% des gens ont déjà utilisé cette fonctionnalité ils ne sont plus que 25% à l’utiliser régulièrement. Un autre élément intéressant est le 66% des utilisateurs d’écho qui , d’après cette étude ont demandé à Alexa de lire les nouvelles. Mais au final seuls 17% l’ont fait à plusieurs reprises.

Si l’on regarde maintenant les actions demandées à Alexa de manière répétitives, on retrouve au coude à coude: le lancement de la musique dématérialisée (34%) et le pilotage des lumières (31%). La Smart Home peut donc s’enorgueillir d’être à la tête des usages auxquels vient répondre l’assistant vocal d’Amazon. Amazon ne s’y trompe pas et à déjà en tête le fait de proposer très prochainement un service de musique discount ($5/mois) qui devrait être disponible dans les prochaines semaines pour les utilisateurs de l’assistant.

Enfin, ces chiffres montrent que l’Amazon Echo a encore du travail à faire s’il veut devenir un point d’entrée de la plateforme d’e-commerce. Plus de 45 pour cent des répondants ont utilisé l’Echo afin d’ajouter un élément à une liste d’achats, mais seulement 10% ont utilisé cette fonctionnalité à plusieurs reprises.

La Smart Home a peut être trouvé avec ce style de produit une interface plus naturelle qu’un écran de smartphone ou de tablette. Le rapport entre ceux qui ont testé une fois le fait de pouvoir piloter les lumières via Alexa (45,9%) et ceux qui l’utilisent de manière régulière (31%) est le plus faible. Les gens qui l’essaient dans le cadre de la domotique semblent l’adopter. On est peut être en train de voir émerger un objet autant qu’un service qui pourrait aider la Smart Home à percer dans les foyers.

amazon-echo-infographic

3 Comments

  1. David said:

    j’ai profondément été marqué par Orwell, et je redoute l’espionnage de masse de tout ces big brother.
    Nos données personnelles sont une mine d’or pour les GAFA.
    malgré mes quelques recherches, je n’ai rien trouvé sur le traitement des données d’amazon.
    J’ai bien compris que comme ces petits copains tout était fait dans le nuage.
    mais est ce que echo commence à envoyer des données quand il détecte le mot Alexa ou est ce les serveurs d’amazon qui détecte le mot clé.
    Si c’est le cas se sera sans moi , je n’ai pas envie d’être écouter 24/24h.

    Je profite de ce petit post pour vous féliciter sur la qualité de vos articles et sur votre ligne éditorial qui va bien plus loin que des tests de produits.

    Crdt.

    David

    vendredi 21 octobre 2016
    Reply
    • Hervé Hervé said:

      Bonjour David,
      Il détecte le mot Alexa en local avant de passer la main au cloud.
      Je m’étais posé la même question et j’ai trouvé la réponses dans les FAQ du fabricant:

      Amazon Echo and Echo Dot use on-device keyword spotting to detect the wake word. When these devices detect the wake word, they stream audio to the Cloud, including a fraction of a second of audio before the wake word.

      La suite peut être est disponible chez Amazon

      Et merci beaucoup pour les encouragements!
      Hervé

      vendredi 21 octobre 2016
      Reply
  2. David said:

    Merci pour les précisions!

    mardi 25 octobre 2016
    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prouvez que vous êtes humain: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.