Echapper à Google et à sa détection du réseau Wi-Fi domestique2 minute(s) de lecture

Google n’en a pas fini d’être considéré et/ou d’agir comme un Big Brother.  On reparle encore de la cartographie des réseaux Wi-Fi domestiques sans en informer quiquonque. Mis à l’amende par la CNIL en mars 2011, Google propose maintenant un moyen pour ne plus être répertorié par ses sondes mobiles.  Quelle est cette histoire et comment faire pour garder son anonymat?

Souvenez-vous, après Apple, c’est Google qui avait défrayé la chronique au printemps 2010 en ce qui concerne le respect de la vie privée et la géolocalisation.  Google avait été pris la main dans le sac. Les Google cars qui sillonnent les rues pour photographier nos contrées pour le service Streetview ne se contentaient pas de prendre uniquement des clichés. Elles captaient également à notre insu les émissions radio des réseaux domestiques Wi-Fi.  Google a reconnu que ses véhicules photographes enregistraient bien les identifiants (SSID) et les adresses MAC des ordinateurs connectés à des fins de géolocalisation.

En France, la Cnil (Commission nationale de l’informatique et des libertés) s’en était inquiété, tout comme les autorités d’autres pays. L’histoire ne s’était pas arrêté là et l’affaire a pris une toute autre tournure lorsque Google avait reconnu que des mots de passe et des courriers électroniques avaient également été enregistrés par les Google cars.  Google avait expliqué que cela avait été effectué “par erreur”.

La CNIL menaçant Google d’une amande de 100 000€ l’entreprise à juré qu’elle effacerait toutes ces données.  Est-ce terminé?  Pas tout à fait, la détection  des réseaux Wi-Fi domestiques perdure.  Les téléphones sous Android font le travail à la place des Google Cars.  Il suffit qu’un téléphone Android se promène près de chez vous et votre réseau Wi-Fi est détecté et géolocalisé.  Les téléphones iPhone d’Apple en font de même.  La cartographie se fait en détectant les réseaux rencontrés et en envoyant leurs coordonnées à Apple.

Google propose maintenant une méthode pour interdire toute géolocalisation d’un réseau Wi-Fi domestique par ses Google cars ou les téléphones Android des passants.  Si vous ne faites rien vous continuez à être répertoriés.  Si vous ne le souhaitez pas, il vous faut alors d’ajouter “_nomap” à votre identifiant de réseau domestique Wi-Fi ou SSID.

S’il s’appelle “MonWifi”, il faudra donc le rebaptiser “MonWifi_nomap”.

Si vous êtes chez Free cela se paramètre sur votre console d’administration.

Ce qui est regrétable, c’est qu’il incombe à chacun de faire en sorte d’éviter d’être soumis à un traitement que l’on ne souhaite pas. En clair vous ne voulez pas être répertoriés : c’est à vous de le dire par ce bidouillage technique!

Source : Google

Soyez le premier à commenter

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Prouvez que vous êtes humain: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.