Microsoft Flow est ouvert au public, IFTTT est en ligne de mire4 minute(s) de lecture

Lorsque l’on souhaite automatiser des actions dans le cloud entre différents services disponibles sur Internet on pense souvent à IFTTT. Ce moteur de règles qui n’est plus à présenté permet d’automatiser des tâches qui se déclenchent en fonction d’événements prédéfinis. Depuis lundi 31 octobre, un nouveau concurrent débarque sur la toile et s’ouvre enfin au grand public. Il ne s’agit pas d’une nouvelle start-up qui part à l’assaut de la référence IFTTT. Le nouvel outsider s’appelle Microsoft Flow.

microsoftflow

La réponse de Microsoft à IFTTT, Zapier et autres Busit débarque enfin sur le Cloud. Micfosoft Flow est enfin ouvert au grand public pour que ce dernier puisse le mettre à l’épreuve et l’adopter. Microsoft Flow est entré en phase de Public Preview en avril dernier et depuis, plus de 117 000 personnes réparties dans 61 000 organisations disséminées dans 139 pays ont utilisé le service pour automatiser leurs processus métier.

Avec l’aide de l’apport de cette grande communauté d’utilisateurs “Preview”, le produit a pu être amélioré, enrichi et stabilisé. Microsoft Flow est donc maintenant fin prêt à prendre en charge l’automatisation des activités dans le monde entier en 42 langues et six régions. Dans un cadre professionnel, Microsoft Flow est également prêt pour une utilisation en production et vous obtiendrez un SLA de 99,9%.

may_updates_connections

Ce nouveau service vous permet d’interconnecter des applications basées sur le cloud. Cela permet par exemple, de recevoir des notifications lorsqu’un fichier partagé sur dropbox est modifié.  Vous pouvez conserver dans une feuille Google sheet tous les tweet ayant un hashtag particulier. Les mails, les sites ftp, Google Calendar, Slack, les flux RSS, et autres peuvent être combinées entre eux pour automatiser vos tâches récurrentes.

Ce sont pas moins de 58 applications qui sont prises en charge par le service Flow. Et comme il s’agit de Microsoft on pourra retrouver des classiques tels que Outlook, Excel, Translator, le CRM Dynamics, OneDrive ou encore SQL Server et SharePoint.

Pour créer ces règles d’interactions dans Flow on peut utiliser son navigateur Web, ou les applications pour smartphones et tablettes sous iOS et Android. Bizarrement les appareils mobiles sous Windows ne sont pas concernés par des applications natives.

Tout comme la concurrence Flow met à disposition un banque de règles, les templates, qui permettent de ne pas démarrer obligatoirement d’une page blanche lorsque l’on souhaite créer une automatisation. Les règles qui peuvent être construites sont plus abouties que celles de IFTTT par exemple. Avec un seul élément déclencheur on peut lancer plusieurs actions et non une seule.

microsoft_flow_multistep-flows

Il est également possible d’ajouter une condition à la règle ce qui revient à ajouter un commutateur oui/non au flux créé. Cela lui permet d’agir seulement si certaines conditions sont remplies.

microsoft_flow_conditions

Ce service ne cible pas exclusivement les particuliers bien au contraire. Flow est spécifiquement dimensionné pour répondre aux besoins des professionnels qui usent et abusent des offres cloud 365 de Microsoft.

Les données locales de l’entreprises peuvent également être traitées par le moteur de règle en installant une passerelle, la Gateway,  entre le réseau local et le moteur de règles dans le Cloud. Il est possible également de déployer les automatismes en restreignant les applications et les actions par zone géographique ou par équipe.

microsoft_flow_gateway

Flow est gratuit pour 750 exécutions par mois. a ce prix là il n’y a pas de limitation dans le nombre de flux pouvant être créés et mais le déclenchement des règles ne sera fait que toutes les 15 minutes. Pour aller plus loin des offres payantes sont également disponibles Pour 5 € por mois vous aurez le droit à 4 500 exécutions par mois et une vérification toutes les 3 minutes. Pour 15 € par mois vous monterez à 15 000 exécutions et une vérification toutes les minutes.

microsoft_flow_offre

Côté API, le service peut s’interfacer avec n’importe quelle API. Celles des box domotiques du marché ne devraient pas poser de soucis particuliers. L’appel au service Flow pourra également être fait depuis ces systèmes car des API Microsoft Flow sont également disponibles. Sur cet aspect connectivité le service de Microsoft est moins abordable par un public non informaticien car il faut pouvoir comprendre une documentation technique pour mettre en oeuvre cette communication. Avec la version gratuite il n’est possible de référencer qu’une seule Custom API.

Les services de Microsoft Flow ne ciblent pas autant le grand public que IFTTT car la prise en main est moins facile pour un public novice. En contre partie il permet d’aller plus loin dans les interactions en permettant une automatisation plus poussée. La Smart Home n’est pas du tout la cible première de ce service qui ne comporte aucun objet physique parmi les 58 proposés en standard par Microsoft.  Cela n’est pas anormal, il ne faut pas oublier que son concurrent IFTTT a également démarré sans aucune prise en compte des objets connectés à ses débuts. Il est fort à parier que la liste des connecteurs devraient s’étoffer rapidement. 

Si vous souhaitez profiter du weekend pour essayer gratuitement Flow, il vous suffit de vous rendre sur cette page et de vous inscrire au service. Bonne découverte!

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prouvez que vous êtes humain: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.