Exemple d’utilisation des sources de déclenchement avec l’eedomus3 minute(s) de lecture

Je souhaitais mettre en place un automatisme simple. Le genre de petit truc en plus que permet la domotique.  Rien de transcendant, juste une fonctionnalité pour participer au confort quotidien. Voici le cahier des charges : l’interrupteur des volets doit pouvoir ouvrir la lumière lorsque les volets se ferment et les volets qui s’ouvrent doivent commander l’extinction des lumières. C’est simple. Cela doit être fait uniquement lorsque l’action est manuelle. Le déclenchement des volets roulants via un scénario ne doit pas provoquer cette enchaînement. En connaissant la source de déclenchement, la box domotique eedomus permet de prendre en charge cette distinction.

Coffrage-volet-ouvert

Dans les chambres, les volets sont laissés en mode entièrement manuels.  Sauf bien entendu pour les scénarii de simulation de présence.  Longtemps ils ont été non motorisés j’avais par élimination un usage exclusif de la manivelle permettant de les ouvrir ou de les fermer. Aujroud’hui les choses ont changer depuis que les travaux ont eu lieu: les enfants trouvent cela maintenant très amusant de les actionner manuellement et d’entendre le moteur exécuter leur demande. Dans leurs chambres ils m’ont interdit d’automatiser l’ouverture et la fermeture. Cela permet également à chaque personne de se préparer et d’ouvrir les volets dès qu’ils sont prêts.

A l’ouverture des volets je souhaitais que l’extinction de la lumière se fasse en automatique. Cela évite d’avoir des lumières qui restent allumées pour rien. De même le soir, en fermant les volets, je souhaitais que la lumière s’allume automatiquement.  Pourquoi cela?  Tout simplement pour que les enfants ne risquent pas un accident domestique en marchant sur une voiture mal garée. Pour que cela fonctionne il fallait distinguer les ouvertures et fermetures manuelles des volets afin de ne pas intervenir sur les lumières lors de la simulation de présence par exemple ou bien en cas de froid si je souhaite tout de même actionner à distance la fermeture des volets pour mieux conserver la chaleur à l’intérieur du logement. La box domotique eedomus permet cela.

Dans un scénario eedomus il y a un endroit qui n’est que très rarement utilisé.  Il est situé au bout de la ligne de paramétrage et est quasiment toujours laissé à la valeur par défaut à savoir: “-“.

eedomus-source-lieu

Voici les valeurs que peut prendre le champ sont les suivantes:

eedomus-sources

Voici ce que j’ai pu collecter comme informations:

  • – : toutes les sources sont prises en compte
  • API : la source est utilisation de l’API eedomus
  • Import : la source est l’importation manuelle
  • LAN : la source est soit le portail de secours soit un smartphone en local
  • Macro : la source est une MACRO
  • Module virtuel : ?
  • Physique : la source est une action manuelle
  • Portail : la source est une action via le portail eedomus
  • Portail mobile : la source est un smartphone/tablette en dehors du logement
  • Pushbutton : la source est le bouton en dessus de la eedomus (nouvelles versions de la box)
  • Règle : la source est une règle
  • Sonde .net : ?
  • Web : ?

Pour en revenir à mon besoin d’origine, il m’a donc suffit de créer 2 scénarii avec le paramètre relatif à la source positionné sur la sélection d’un déclenchement par une action physique sur l’interrupteur du volet roulant.

Pour éteindre la lumière lorsque l’on ouvre les volets on pourra avoir:

eedomus-source-volet

Par contre pour allumer la lumière en fermant les volets voici ce que l’on peut mettre en place:

eedomus-source-volet-ferme

Ces scénarii ne sont exécutés que si l’on agit physiquement sur les interrupteurs. C’est tout ce qu’il faut faire pour identifier une source de déclenchement via eedomus. C’est simple mais cela permet de programmer des automatisations de tous les jours sans interférences avec d’autres besoins.

2 Comments

  1. […] Je souhaitais mettre en place un automatisme simple. Le genre de petit truc en plus que permet la domotique. Rien de transcendant, juste une fonctionnalité pour participer au confort quotidien. Voici le cahier des charges : l’interrupteur des volets doit pouvoir ouvrir la lumière lorsque les volets se ferment et les volets qui s’ouvrent doivent commander l’extinction des lumières. C’est simple. Cela doit être fait uniquement lorsque l’action est manuelle. Le déclenchement des volets roulants via un scénario ne doit pas provoquer cette enchaînement. En connaissant la source de déclenchement, la box domotique eedomus permet de prendre en charge cette distinction.  […]

    mardi 26 novembre 2013
    Reply
  2. […] Cette histoire ne m’est pas arrivée.  Non pas que je sois plus prévoyant qu’autrui, mais j’ai été sensibilisé à cette possibilité par de bonnes âmes qui avaient vécu cette mésaventure. Depuis le changement des fenêtres et des baies vitrées de l’appartement, les volets roulants sont motorisés. Des modules domotiques sont installés derrière les interrupteurs et permettent de les actionner avec un smartphone, une tablette ou bien des scénarii automatiques. […]

    mercredi 26 février 2014
    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prouvez que vous êtes humain: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.