Le Futur au top à Poitiers13 minute(s) de lecture

Lorsque je vous ai souhaité de bonnes vacances début août, je vous avais indiqué que le blog prenait ses quartiers d’été. La parution des articles a été mise sur pause. Il ne pouvait en être différemment car la très difficile connexion Internet imposait cela. Même sans publication d’articles, j’ai continué à assouvir ma curiosité pour la maison communicante et les objets connectés. Ayant passé une semaine dans les alentours de Poitiers, j’ai effectué une visite dans une maison bâtie dans le Futur. Et oui, le Futur s’est arrêté à Poitiers. Le Futur fait l’objet d’une exposition au Futuroscope. Récit d’une visite. Retours sur le Futur…. l’Expo.

Le Futuroscope: entre loisir et enseignement

Futuroscope-futur-pavillon

En joignant l’utile à l’agréable, nous nous sommes dirigés en famille au Futuroscope. Cela faisait bien au moins 12 ans que je n’y était pas retourné. Inutile de dire que le Parc a bien changé. Les bâtiments emblématiques sont toujours présents et renferment de magnifiques attractions. Au milieu du parc prennent place des activités ludiques et sportives pour les enfants mais également leurs parents. On nous a conseillé lorsque l’on s’y rend avec des enfants n’ayant pas encore 10 ans d’équilibrer les découvertes en alternant Arthur et les Minimoys avec la conduite de voitures ou encore les Lapins Crétins avec l’extinction d’un incendie par 3 équipes qui luttent contre le chronomètre à la manière d’un Intervilles….

Le Futuroscope est un un lieu emblématique des technologies innovantes. Elles sont mises en avant lors d’attractions ludiques et grandioses. Les prouesses technologiques et les effets spéciaux vous le rappellent un peu partout dans les différents pavillons qui s’offrent à vous. Le Parc est réputé pour cela. Vous en prenez plein la vue. Les technologies avancées sont ici mises à contribution pour le loisir et les instants ludiques. Elles le sont également dans un but éducatif (et non rébarbatif) et ça, c’est également sympa.

Futuroscope-futur-batiment

Tout le Parc n’est pas dédié uniquement au spectacle. Le Futuroscope prends soin de proposer des attraction ludo éducatives. On retrouve dans cette catégorie le Jardin des Energies qui est un parcours jalonné d’expériences pour découvrir les sources d’énergie peu émettrices de CO2.

Dans le même esprit on peut visiter l’Habitat Zéro Carbone qui est une véritable maison en bois construite au beau milieu du Parc et dont le but est de vous permettre de glanez des idées pour construire éco-responsable.

Depuis début août 2015, vous pouvez vous rendre dans le nouveau pavillon des objets connectés pour visiter Futur l’Expo. Futur l’Expo a vocation à sensibiliser les visiteurs au monde hyperconnecté qui l’attend et qui se construit jour après jour.

Futuroscope-futur-entree

Plongeons dans le Futur

Après un tout petit quart d’heure d’attente qui est incomparable avec les heures de patience nécessaires dans les files pour mériter les attractions phares, on pénètre ensuite dans le pavillon des objets connectés. à L’intérieur l’expo est construite un peu comme si l’on était dans une maison.

L’accueil est fait par une table sensorielle qui propose au visiteur un plan tactile prenant la forme d’une grande table sur laquelle il peut appuyer afin de se repérer ou pour découvrir ce qu’il attend dans les autres pièces.

Futuroscope-futur-table

Il faut compter en fonction de votre intérêt de une demi heure à une heure pour arpenter les 900 m² de l’exposition. Elle propose 10 expériences ludiques et participatives pour comprendre les innovations technologiques qui seront notre quotidien et nous sensibiliser à l’univers de l’internet des objets.

De nombreux objets connectés y sont présentés. Certains sont en fonction tels que le pot de fleur MEG. Il joue bien son rôle pour s’intégrer dans un intérieur. Seul un regard averti voit en ce pot de fleur lumineux un objet connecté.

Futuroscope-futur-meg

D’autres sont malheureusement inertes et le petites explications les concernant laissent les visiteurs les plus curieux sur leur faim tandis que les autres passent à côté sans trop les regarder. Les visiteurs ont envie de les tester et de les appréhender! On se rappelle alors que cela est “normal” on est en train de visiter une exposition et non d’une salle de démonstration. Je suis peut être trop exigeant mais j’aurais bien voulu expérimenté par exemple les capacités du robot Keecker qui peinait à capter l’attention des visiteurs…

Futuroscope-futur-keecker

Passé ces objets en vitrine, on peut tout de même mettre les mains sur le Futur, et de fort belle manière. Dans la suite des salles de la maison qui s’enchaînent et qui forment le circuit de la visite on est convié à expérimenter 10 mises en scènes réussies.

  • Expérience n°1 : Socibot, l’humanoïde émotif 

Vous faites face à Socibot, un robot “sensible” capable d’analyser les expressions de notre visage, d’engager des conversations et d’exprimer des émotions. Ses concepteurs que j’avais pu rencontrer au salon Innorobo m’expliquaient qu’il était conçu pour que ses réactions et ses réponses  soient cohérentes et en totale adéquation avec la discussion.

Futuroscope-futur-avatar

Alliées à son aspect humanoïde, ses capacités, feraient de lui un bon robot de compagnie. Au Futuroscope il amusait la galerie et répliquant avec un peu de difficulté les grimaces demandées au visiteur.  Sourires ou fou rires garantis et photos des exploits sur un tableau numérique à la sortie.

  • Expérience n°2 : Beam, le robot de télé-présence

Beam est un robot de téléprésence qui est téléguidé à distance. Il peut ainsi se déplacer dans les pièces sans que celui qui le pilote ne sorte de chez lui. Son écran de 17 pouces affiche le visage du pilote aux visiteurs. L’interaction se fait également à la voix, il est idéal pour les téléconférences.

Futuroscope-futur-awabot

Au Futuroscope, lors de ma visite, les robots étaient éteints. L’expérience se refera un autre jour. Dommage!

  • Expérience n°3 : le majordome holographique

Il s’agit là d’un assistant personnel holographique. Il est programmer pour vous assiter dans toutes les tâches et tracas de la vie quotidienne : informations, trafic, météo, agenda, rien ne lui est inconnu… Son seul but est de vous faciliter la vie.

Futuroscope-futur-majordome

Au Futuroscope le majordome ne répondait pas aux sollicitations des visiteurs. Il s’agissait de montrer le résultat avec un hologramme qui jouait son rôle enregistré en boucle.

  • Expérience n°4 : le dressing intelligent 

On rentre dans le dressing un pièce assombrie pour que le système présenté fonctionne avec le moins de perturbations possibles. Les visiteurs se placent devant un miroir qui est scanne et leur propose différentes tenues vestimentaires. Elles sont proposées en sur impression de leur reflet.

Futuroscope-futur-dressing2

Il y a un miroir pour les hommes et un pour les femmes. Ne vous trompez pas de miroir comme ce grand barbu à qui le système à proposé une robe récoltée. Elle avait le mérite d’être à sa taille! Tout au long de la séance d’habillage des informations concernant les rendez-vous du jour vous sont rappelées.

Futuroscope-futur-dessing1

Côté technique c’est le Kinect de Microsoft qui est encore une fois détourné et qui fait encore des merveilles dans la reconnaissance du corps humain et de ses gestes.

  • Expérience n°5 : la déco personnalisable

On arrive dans la chambre à coucher. C’est la pièce qui a été choisie pour proposer une démonstration de la personnalisation de la déco.

Futuroscope-futur-chambre2

Via une tablette tactile, il est possible de changer à volonté la décoration des murs, des tableaux, des motifs des oreillers, la couleur des draps,…

Futuroscope-futur-chambre5

Il suffit de choisir les ambiances souhaitées parmi une sélection prédéfinie proposée à l’écran. De gros vidéoprojecteurs au plafond projeter alors des images adéquates sur des surfaces ou des objets en volume. Le résultat est tout à fait saisissant.

Futuroscope-futur-chambre1

Même le paysage que l’on regarde à travers de la fenêtre peut être modifier à loisir, histoire de se réveiller à Tahiti ou bien en plein Manhattan!

  • Expérience n°6 : le jeu de boules robotiques

Une grande table avec des obstacle est proposée pour faire évoluer des boules robotiques Sphero pilotables via un smartphone ou bien une tablette. Il faut les faire évoluer sur le plateau en leur faisant faire des parcours. On entre dans le domaine ludique. Lors de ma visite cette attraction était en cours de maintenance. Dommage!.

Futuroscope-futur-spherro

  • Expérience n°7 : le miroir magique

Encore une fois un miroir est utilisé pour restituer votre image un peu trafiquée. Comme dans le dressing, des caméras scrutent votre corps et ses mouvements pour vous habiller avec le costume de votre choix.

Futuroscope-futur-degisement

C’est le déguisement à la mode 2.0 qui leur permet de les transformer en princesse, en robot… Le jeu continue en mettant en scène L’enfant ainsi virtuellement habillé.

  • Expérience n°8 : le bac à sable du futur

Avec ce bac à sable un peu spécial vous pouvez construire des pays ou des îles.  Le sable aplani donne une prairie. Des vidéoprojecteurs colorent le sable en vert. Apportez du relief et vous verrez apparaître des montagnes ou des volcans. Creusez le sable et ce sera l’eau que vous rencontrerez.

Futuroscope-futur-sable

C’est assez bleffant de voir ce jeux fonctionner et les projecteurs aidés des différents capteurs permettre d’animer les reliefs créés par les enfants (et les plus grands je l’avoue) via des couleurs et des images, en temps réel.

Le sable n’est pas un vrai sable. Il s’agit d’une matière synthétique malléable et souple qui imite les petits grains que l’on retrouveraient sur une plage. Ce système me rappelle celui que je vous avais décrit il y a quelques temps. Tel un gosse, je suis ravi d’avoir pu le tester. Quand à la jouabilité du concept, rien ne vaut une vidéo pour percevoir qu’un tel jeu peut amuser pendant de longues heures.

  • Expérience n°9 : l’imprimante 3D

Sur ce “stand” on ne touche à rien .On contemple un peu médusé tout le potentiel des imprimantes 3D. On voit naître des objets modelées par du plastique fondu et savamment déposé sur un plateau par un programme informatique. On imagine alors le potentiel de ce modelage révolutionnaire qui n’est pas nouveau mais que se développe à grande vitesse.

Futuroscope-futur-imrpmante

Il est toutefois possible de se faire modéliser la frimousse en 3D et de recevoir par la suite par courrier sa figurine ou son magnet ayant le même visage que vous!

  • Expérience n°10 : la cuisine du futur

Le BAR’LAB propose aux visiteurs des démonstrations (je n’étais pas là au bon moment) et des expériences pour découvrir tout l’art de la cuisine Moléculaire. Je ne sais pas si cette cuisine est celle du futur mais elle est assurément ludique et déroutante pour les sens.

Futuroscope-futur-cuisine

Lorsqu’il n’y a pas de démonstrations, il est possible d’acheter des produits à manger. L’exercice  consiste alors à identifier ce que vous avez commander!

Avant de partir et de rejoindre le présent, l’exposition propose également au visiteur de se confronter à son propre Futur. Elle y propose un photomaton un peu spécial ou plutôt une machine à voyager dans le futur dans laquelle doit s’installer le visiteur. Ce dernier voit sa bobine scannée et il peut alors discuter avec un avatar qui revêt comme visage celui du visiteur vieilli de 20 ou 30 ans.

A la sortie de l’exposition, Comme à la sortie de toute exposition qui se respecte il y a une boutique. Le Futuroscope propose une boutique permettant de ramener tout un ensemble d’objets connectés, de wearables, en passant par quelques pariphariques domotiques. Elle doit sa sélection de produits et son pannel étendu d’objets à son partenariat avec l’enseigne Lick.

Futuroscope-futur-lick

L’enseigne spécialisée dans la distribution d’objets connectés y a installé un nouveau point de vente en proposant son expertise dans les objets technologiques, la manipulation des produits par le visiteur curieux sous la bienveillance des conseils avisés de ses coachs.

Une expo au pays des attractions

L’expo Futur est à la fois à sa place au Futuroscope et un peu hors sujet. Cela dépend en fait de VOUS, de votre ouverture d’esprit et de votre curiosité. En me promenant dans les abords de l’exposition j’ai bien tendu l’oreille pour avoir les retours des visiteurs du parc. Un groupe de personnes motivées par la visite pressait le pas pour ne rien louper dans leur journée marathon. Il faut rappeler que le parc est grand et que les jours de grande affluence il est impossible de tout voir. L’été avec les files d’attentes il vaut mieux compter sur 2 jours de visites. Ce groupe est arrivé devant l’entrée du pavillon de Futur l’Expo et ont vu la file d’attente. Ils ont rebroussé chemin en disant: ” il n’y a pas beaucoup de monde c’est que ça doit être nul”. Ils ont continué vers l’attraction suivante. Ils sont passés à côté d’une chouette visite à cause d’un à priori. MAis on peut les comprendre il y a tant d’attractions que l’on doit faire des choix.

Futuroscope-futur-logo

Les visiteurs du parc d’attraction à sensations qui tentent le rendez vous avec le Futur se retrouvent d’un seul coup dans une exposition. Le choc peut être rude. Nombreux sont ceux qui se demandent ce qu’ils font là car il ne s’agit pas d’une attraction mais bien d’une exposition. S’ils ne prennent pas la peine de lire et de s’instruire, leur visite sera fade. Comme dans les expositions un guide aurait pu aider ces visiteurs à quitter les attractions à sensations et à accueillir le Futur avec plus de facilité. L’exposition proposant à de nombreuses reprises des expérimentations, l’intérêt gagne petit à petit les visiteurs les plus déphasés s’il n’est pas parti en courant.

L’expo partage avec le Jardin des Energies et l’Habitat Zéro Carbone une volonté d’éduquer le visiteur. Ces derniers viennent au Futuroscope principalement pour passer un bon moment. La majorité recherchent des attractions qui surprennent, qui décoiffent, qui émerveillent. Il est clair que si vous ne recherchez que des attractions à sensations, l’expo sera pour vous un “hors sujet”. On ne peut pas leur en vouloir. Le Futuroscope est un parc d’attractions avant tout et non pas une sortie éducative.

Futuroscope-futur-plan

L’expo a cependant toute sa place au Futuroscope. En effet tout comme la gestion des énergies et la diminution de notre emprunte sur notre environnement, l’exposition raconte un monde à venir. A “Futur l’expo”, il est connecté et technologique. Il présente une autre facette de ce qui se profile à l’horizon. Le Futuroscope continue à proposer au visiteur curieux et avide de rencontrer son avenir de la sensibilisation en même temps qu’un bon moment de loisir.

A bien y réfléchir, tout ce qui est présenté dans Futur l’Expo n’est pas si éloigné de nous. Bon nombre d’objets présentés sont en vente ou le seront très prochainement. En les assemblant de manière astucieuse les technologies actuelles permettent d’arriver dans nos foyers à un résultat très semblable à celui proposé par l’exposition. Une bonne partie de ce futur là, existe déjà, il n’est pas (encore) accessible à tous. Mais l”Expo le dit bien en sous titre: “le Futur commence Aujourd’hui”.

Soyez le premier à commenter

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Prouvez que vous êtes humain: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.