Le rapprochement entre la Smart Buildings Alliance et la Fédération française de Domotique est officiel5 minute(s) de lecture

Aujourd’hui s’ouvre la dernière convention de la FFD. Elle a lieu cette année à Obernai au siège de HAGER. Les adhérents vont pouvoir se retrouver en “petit comité “… une dernière fois. En effet, c’est la fin de la Fédération Française de Domotique. L’année prochaine, ces acteurs pourront se rassembler en nombre plus important sous une autre bannière, celle de la SBA. Et oui, c’est maintenant officiel. “La Fédération Française de Domotique et la Smart Buildings Alliance fusionnent pour porter leurs actions au plus près du terrain”. C’est le message que promeut la nouvelle structure qui, comme annoncé en fin d’année dernière, conserve le nom de Smart Buildings Alliance ou SBA.

Ce n’était pas un bruit de couloir. Il s’agissait d’une volonté pour les 2 organismes de fusionner afin de proposer au secteur un seul organigramme pour défendre les intérêts d’une industrie. La fusion des 2 instances représentatives des acteurs du Smart Building, de la Smart City et de la Smart Home, ldonne naissance à la Smart Buildings Alliance. Ce nouvel acteur peut s’enorgueillir de pouvoir rassembler maintenant plus de 600 membres.

A la tête de la nouvelle structure on retrouve le président de l’ancienne SBA, Emmanuel François. Il sera seconder par 3 vice présidents qui auront la charge de dynamiser les 3 piliers de la nouvelle entité. François-Xavier Jeuland, l’ex-président de la FFD s’occupera de la Smart Home, Serge Le Men du Smart Building et Marc Daumas de la Smart City.

Le logo actuel de la SBA

Le but de la manœuvre est d’être plus fort ensemble. D’aucuns appelle cela “chasser en meute”. Si la SBA se transforme s’est pour “s’étend e pour répondre au mieux aux problématiques du secteur. ” C’est ce que Emmanuel François le président de la la nouvelle SBA rappellait hier à l’occasion des voeux qui ont eu lieu hier en indiquant : ” La SBA n’a pas été créée pour servir les intérêts d’un acteur ou d’un autre, mais pour créer du lien et fédérer tous les acteurs autour d’un intérêt commun. “

Et comme l’on a l’habitude de dire que “l’union fait la force”, ensemble sous une seule bannière, les membres de la nouvelle SBA peuvent s’apprêter à se lancer dans les nouveaux défis qui les attendent en 2020… Ils sont nombreux entre la construction de la nouvelle entité à asseoir et les chantiers su secteur à mener et les enjeux d’une industrie à accompagner, il y a du pain sur la planche.

En guise de conclusion je vous laisse consulter le faire part de mariage, le communiqué de presse annonçant ce rapprochement :

———————-

Fortes d’une vision commune, la Fédération Française de Domotique (FFDomotique) et la Smart Buildings Alliance for Smart Cities (SBA) officialisent leur fusion sous le nom de la SBA. Cette fusion constitue la suite logique d’une longue coopération initiée dès la création des deux organismes en 2012 et permet de constituer un écosystème global couvrant l’ensemble de la chaîne de valeur avec un très fort niveau d’expertise. Ce rapprochement majeur représente ainsi une étape importante dans l’histoire du Smart Building et de la Smart City en France et plus largement dans tous les pays intéressés par une évolution novatrice, collaborative et indépendante de la construction.

Un contexte propice aux rapprochements

Une fusion qui se fait dans la continuité des récents rapprochements de la SBA avec les réseaux de startups comme la FrenchProptech ou la Cleantech Open France ou encore la récente fusion avec le do-think-tank WorkToo, et enfin le partenariat avec la Fédération Nationale des Collectivités Concédantes et Régies (FNCCR). L’heure est au rassemblement des forces afin de garantir le déploiement systématique du numérique dans la construction et d’accélérer la transformation énergétique des bâtiments et des territoires grâce au digital.

Une organisation en 3 piliers

La SBA s’enrichit de l’expertise des membres de la FFDomotique et compte désormais 570 adhérents. Association unique en son genre au niveau mondial, la SBA grâce à cette fusion, renforce l’efficacité de son action tout en mutualisant au maximum les ressources des deux entités. La FFDomotique constituera officiellement le pilier résidentiel ou Smart Home de la SBA, en complément de ceux du Smart Building et de la Smart City. Ces piliers sont portés respectivement par 3 vice-présidents, François-Xavier Jeuland, ex-président et fondateur de la FFDomotique pour le Smart Home, Serge Le Men pour le Smart Building et Marc Daumas pour la Smart City. Une organisation qui permet de compléter de bout en bout la chaine de valeur du secteur. « La FFDomotique renforce la présence terrain de la SBA par l’apport d’entreprises spécialisées réparties sur tout le territoire dont un réseau de près de 150 intégrateurs dont certains déjà reconnus « Prestataire Smart Home de confiance » par AFNOR Certification. Cela va permettre de mettre en application beaucoup plus rapidement les bonnes pratiques ou référentiels de la SBA, notamment le R2S Résidentiel. » précise François-Xavier Jeuland.

Une dynamique locale et internationale

La SBA a vocation à étendre son champ d’action, que ce soit en termes de secteurs que de territoires avec pour ambition d’initier une véritable dynamique locale et internationale. Selon Emmanuel François, président de la SBA, « cette fusion vient ainsi renforcer sa présence sur l’ensemble du territoire et acquiert un poids significatif pour assoir sa crédibilité et poursuivre son développement à l’international, dans l’unique intérêt que celui du bien commun qui guide depuis le début ses actions ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prouvez que vous êtes humain: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.