Le robot de compagnie Buddy est en pleine campagne de séduction7 minute(s) de lecture

Buddy est un petit robot de compagnie qui saura ne pas vous laisser indifférent. Son look tout d’abord, lui apporte un petit air de figurine sortie tout droit d’un manga japonais. Ses capacités et fonctionnalités ensuite,qu’il cachent sous ses airs de joyeux bonhomme, lui confèrent de sérieux atouts de réussite. Et enfin son prix réfléchi positionne ce robot autonome comme un objet robotique communicant qui sera proposé à terme à un tarif abordable. Faisons sans plus attendre sa connaissance.

PicMonkey_Collage-buddy

Lors de sa dernière sortie, ce petit robot s’est encore bien fait remarqué. Au Salon Innorobo qui a eu lieu la semaine dernière, il a fait son show et a pu conquérir quelques cœurs. Il est vrai que sa forme et ses rondeurs lui permettent de conquérir la sympathie des plus jeunes comme des plus âgés. La marque le présente comme un modèle personnel et abordable de robot d’assistance et de compagine. Un petit R2D2 qui débarquerait enfin dans les foyers en quelques sorte. Il a été conçu pour le grand public et non pour les geeks.

BUDDY-navigation

Buddy n’est pas le premier coup d’essai de Bluefrog Robotics, la start-up française qui l’a conçu. Avant ce modèle, elle souhaitait développer un robot beaucoup plus humanisé prennant les traits d’un humanoïde d’1m65. Ce modèle s’est avéré être plutôt mal accepté. Cela était à mettre sur le compte de sa taille imposante et de son buste d’homme: les gens pouvaient en avoir peur. Ils ne concevaient alors pas du tout pouvoir accueillir cet intrus chez eux. Blue Frog Robotics a donc revu sa copie tout en apprenant des enseignements tirés du précédent projet. L’importance du design dans l’acceptation d’un robot sur le marché grand public occidental a pesé lourd sur le cahier des charges de Buddy. Cette nouvelle version du robot propose donc une enveloppe typée « objet mignon » ainsi qu’une identité forte permettant de répondre au mieux au marché du grand public.

Buddy s’offre aux foules en délire avec les principales fonctionnalités suivantes:

buddy-caracteristiques

Comme on le voit, Buddy peut tour à tour être utilisé comme :

  • assistant personnel : il a accès à vos contacts, à vos tâches ou encore à votre agenda. Relié à internet il pourra y récupérer la météon, le trafic, les recettes de cuisine,…
  • gardien de la maison : il peut patrouiller de manière autonome dans votre maison et vous informer des moindres événements anormaux. Il peut également être guidé à distance afin de lever tout type de doutes.
  • assistant domotique : Il peut être relié à vos objets connectés pour la maison ou encore à votre système domotique afin de vous aider à piloter ou à contrôler votre maison connectée.
  • compagnon d’études et de jeux : doté de capacités ludo-éducatives il saura trouver sa place et être accepté par les enfants
  • compagnon de tous instants : ses moyen de communications lui offrent la possibilité de garder une présence rassurante auprès des personnes ayant un besoin d’assistance à domicile.
  • station multimédia: l’audio et la vidéo sont naturels chez lui. Il pourra à la demande filmer ou photographier des instants particuliers de votre vie. Il pourra également servir de relais de vos messages vocaux ou vidéos.

Ses interactions avec l’homme ont été étudiées afin qu’elles soient les plus naturelles possibles et les moins invasives. Il est tout simplement capable d’écouter, de parler et comme nous tous de faire coïncider les mots avec les mouvements de la tête. La synthèse vocale et la reconnaissance vocale seront disponibles en anglais et en français au démarrage. D’autres langues devraient suivre par la suite. Pour donner à ces capacités de communications un timbre naturel, elles seront accompagnées par des capacités  des reconnaissance, détection et suivi des visages mais également des objets.

BUDDYDesign

Côté mouvements il pourra se promener dans la maison de manière autonome. Ses multiples capteurs lui éviteront de devoir affronter des accidents domestiques lors de ses déplacements. Doté de 3 roues, il peut se déplacer à une vitesse de pointe de 70 cm/sec dans la maison sans se perdre car il est capable d’apprendre à interagir avec le monde qui l’entoure. La cartographie des pièces lui permettra de se repérer dans son espace et ainsi de pouvoir par exemple retrouver sa base de recharge (en option) avant que ne s’écoulent les 8/10 heures d’autonomies de ses batteries.

BUDDY-reco

Même s’il n’a pas été conçu pour les geeks, Buddy saura les convaincre de se faire adopter par tout un monde de technophiles avertis. Il est conçu de manière modulaire et pourra s’enrichir d’extensions matérielles et logicielles de toute une communauté qui reste à fédérer autour de lui. La prise en charge du Wi-Fi et du Bluetooth lui permettent de discutter avec bon nombres d’obets connectés. Un SDK Open source ajoute des arguments certains à ce petit robot. Il pourra s’adjoindre les bons services de développements maisons à base d’Arduino par exemple.

body

Comme vous avez pu le remarquer, Buddy est dépourvu de bras. C’est un choix technique mais également marketing. Les membres supérieurs pourront équipés par la suite le robot afin de lui offrir les capacités de remplir de nouveaux rôles. Sont prévus par exemple un bras renfermant un vidéo projecteur ou encore un bras aspirateur. Ce seront des options que le propriétaire de Buddy pourra acquérir en fonction de ses besoins et des développements de la marque mais également des la communauté ou bien de partenaires pouvant apporter des fonctionnalité inédites au petit robot initialement né manchot.

Côté logiciel c’est également une bonne nouvelle. Un SDK open source permettra d’étendre les capacités natives du robot. Il pourra également bénéficier d’une bibliothèque d’applications déjà très riche: Google Play. En effet, il est prévu que toutes les applications publiées sur Google Play soient supportées par le système à base d’Android qui le constitue. Je n’ose immaginer ce que pourront donner des applications telles que Tasker ou Macrodroid sur une telle plateforme… Pour les applications tout comme les données un espace de stockage de 16 GB est prévu en local.

buddy-caracteristiques-logicielles

Bien que plus à l’aise avec une connexion internet Wi-Fi lui permettant d’aller rechercher des informations à l’extérieur, Buddy fonctionnera sans broncher si vous ne disposez pas d’une connexion WiFi. Il faut alors savoir que ses fonctions seront alors limitées: le contrôle à distance et les notifications d’alerte ne seront pas disponibles sans connexion WiFi. On pouvait s’en douter.Buddy peut créer son propre réseau WiFi pour se connecter à votre smartphone, tablette, PC et autres dispositifs de ce style. Il peut accéder au contenu qui y sont stockés tels que les photos, la musique ou encore la vidéo.

Si vous ne souhaitez pas que Buddy soit dans vos pattes 24/24 7/7 vous pouvez lui dire de s’endormir. Vous réveillez Buddy en touchant son écran. Pendant le sommeil, Buddy n’écoute pas et ne regarde pas. C’est sa manière de vous proposer des moments d’intimité humaine respectant votre vie privée. Toutes les données privées enregistrées par Buddy sont stockées dans la mémoire du robot. Les utilisateurs peuvent activer s’ils le souhaitent la sauvegarde de Buddy et en faire une copie des données en ligne, sur un nuage sécurisé. Les concepteurs de ce robot ne semblent pas prendre à la légère les différentes actions et choix techniques garantissant votre vie privée.

buddy-caracteristiques-techniques

Ce petit robot de 56 cm; et de 5 kg a tout plein de bons arguments pour convaincre. S’il vous a fait de l’œil,vous pouvez participer à l’aventure en participant à la campagne de financement participatif en cours actuellement sur Indiegogo. Démarrée hier, les 100 000$ attendus sont déjà quasiment atteints. Son prix plus qu’accessible est en ce moment de 549$ il sera à terme à 649$. Son look mignon ne laissera pas insensible le grand public pour qui il a été conçu. Il arrivera en décembre 2015 dans le foyers des quelques développeurs qui ont souscrits le plus rapidement à l’offre qui leur était réservée. Suivront ensuite des envois en mai et juillet 2016.

6 Comments

  1. Techologis said:

    C’est vrai qu’il fait mignon, mais s’il n’est pas destiné aux geek, à qui est-il destiné? Je ne vois pas quel est son utilité?

    mercredi 8 juillet 2015
    Reply
    • Hervé Hervé said:

      Aux familles au sens large: des petits aux plus grands. Tu peux le voir comme un condensé de S.A.R.A.H. dans un corps de gros Karotz (sans les oreilles) assis sur un Roomba qui n’aspire pas.

      mercredi 8 juillet 2015
      Reply
    • Bonjour,

      Le robot Buddy, compagnon de tout les jour, possède des application de divertissement (jeu musique, question sur internet .. ), de sécurité (telepresence , surveillance du domicile, alertes … ) domotique (liens avec les systèmes existants, communication avec vos objets connectés … ), éducation, assistance au quotidien (recettes, rappel, … ) et plein d’autre encore.

      Buddy est aussi fait pour être augmenté via les mises à jour et les accessoires !

      C’est vraiment un robot pour toute la famille 😉

      mercredi 8 juillet 2015
      Reply
      • Techologis said:

        Ok. Merci pour ces compléments et bonne réussite à buddy!

        jeudi 9 juillet 2015
        Reply
  2. Kitor said:

    Aura-t-il des api ?
    J’imagine très bien ce genre de robot interfacé avec une box domotique style eedomus pour la création de règles de surveillance de la maison

    lundi 21 décembre 2015
    Reply
    • Hervé Hervé said:

      Il y aura des API et même un sorte d’app store pour proposer les dev au plus grand nombre. . Je l’imagine très bien aussi qu’il puisse faire copain copain avec les box domotiques.

      mercredi 23 décembre 2015
      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prouvez que vous êtes humain: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.