Les nouvelles Google Glass 2 et ses petits secrets…6 minute(s) de lecture

Les nouvelles Google Glass 2 sont dévoilées… Enfin presque. Il n’y a en effet pas d’annonce officielle de la part du géant américain concernant ce petit ordinateur métamorphosé en lunettes. Des éléments descriptifs ont étés discrètement mis en ligne sur le site de la FCC, la Federal Communications Commission. Tout de suite repérées par le site 9to5google.com, la nouvelle s’est répandue hier comme une traînée de poudre sur le web. Pour avoir eu la chance de pouvoir tester les premières versions des Google Glass notamment tout au long du CES 2014, je peux confirmer que cette nouvelle version (non encore officielle) des lunettes connectées corrige certain points faibles et apporte également des nouveautés. Voyons ensemble comment les lunettes ont évolué après un an de disparition médiatique.

google-glass-2-lunettes

C’est sur le site de la FCC, la Federal Communications Commission que l’on retrouve les informations techniques les plus complètes concernant ce que l’on pourrait appeler Google Glass 2. Cet organisme est une agence indépendante du gouvernement des États-Unis qui est chargée de réguler les télécommunications ainsi que les contenus des émissions de radio, télévision et Internet. A ce titre elle a son mot à dire sur la technologie embarquée dans les Google Glass.

Dans ces documents en ligne dont certain remontent au 18 mai 2015, la FCC autorise Google à commercialiser ces lunettes. Elles ne sont pas destinées au grand public (on le saurait) mais plutôt réservées dans un premier temps aux partenaires de la marque qui développement des applications autour de cette technologie: les partenaires “Google Glass at work“. Ces Google Glass 2 sont également présentées par la presse comme le modèle “Google Glass Entreprise”.

google-glass-2-exterieur3

google-glass-2-exterieur2

Dans ces documents on apprend que les Google Glass se connectent à tout réseau informatique via Wi-Fi. Que ce soit en 2.4 GHz, Wi-Fi classique mais également 5 GHz, Wi-Fi plus rapide autorisant un streaming vidéo fluide en haute qualité, ce mode de communication est rejoint par le Bluetooth Low Energy pour des échanges moins énergivores.

Côté consommation d’énergie justement, beaucoup de travail a été fait par Google pour tendre vers une sobriété attendue. Plusieurs axes d’amélioration ont été menés de front : l’optimisation logicielle, la batterie elle même et le processeur Intel utilisé dans les lunettes. Cette consommation était dans la version 1 des Google Glass un point remonté par la communauté des testeurs comme devant être amélioré.

google-glass-2-exterieur1

Une autre amélioration TRES demandée par les détracteurs des Google Glass est présente sur cette nouvelle version. Il s’agissait pour eux d’exiger qu’une indication soit clairement présente sur les lunettes dès lors que celles-ci sont en train de filmer. Le respect de la vie privée exige déjà que l’on puisse savoir si les Glass sont en train d’enregistrer ce quelles voient ou non. La parade trouvée est semblable à ce que l’on retrouve sur n’importe quelle caméra. Dans la documentation mise en ligne par la FCC on peut lire : “Une lumière verte indique que l’on est en train de filmer“.

A l’autre bout de la branche on retrouvera les antennes et la batterie. On y retrouve également le bouton ON/OFF.

google-glass-2-bouton-on-off

Comme vous pouvez le voir, l’appareil ne semble pas trop être différent de la précédente version des Google Glass, l’édition Explorer. Elles sont plus arrondies et le prisme semble plus allongé, permettant donc potentiellement l’affichage d’une image plus grande et de ce fait plus lisible.

Côté design la grande nouveauté des Google Glass 2 est le fait que les branches sont maintenant pliables. Certains sites ont annoncé que les nouvelles Google Glass étaient des monocles car les clichés regardés concernaient uniquement la partie hardware des lunettes. Les Google Glass 2 ont bien la forme de lunettes à part entière. Les 2 branches sont pliables ce qui est confirmé par les charnières que l’on peut identifier sur les montures.

google-glass-2-lunettes-closeup

Le fait que sur plusieurs clichés seule la branche contenant l’électronique soit présentée s’explique tout simplement par le fait que l’autre branche puisse être désolidarisée.

google-glass-2-interieur1

Pourquoi vouloir séparer les 2 branches des lunettes? Une réponse toute trouvée est le fait de pouvoir adapter des verres correcteurs par exemple. Les Google Glass premières du nom avaient exploré cette voie en proposant une version avec verre correcteurs. Cependant les verres étaient solidaires aux montures des Glass. Le nécessité de changement de correction devenait problématique tout comme le besoin d’utiliser des lunettes de soleil. Avec Les Google Glass 2 et ses montures amovibles, ce souci est résolu. N’oublions pas non plus que ces lunettes sont destinées aux professionnels qui exigent dans certains métiers le port de lunettes de sécurité…

google-glass-2-interieur2

Le mode d’interaction avec les lunettes semble inchangé: un pavé tactile sur le côté et des micros (les différents point noirs présents dur la coque blanche) permettant de capter la voix autorisant la personne qui les porte à prononcer le fameux: “OK Glass” avant de lui dicter l’action à réaliser.  La restitution visuelle d’informations se fait toujours via l’écran contenu dans le prisme transparent. Quant à la restitution sonore, elle ne se fait plus via la technique de la résonance osseuse. Un haut parleur classique semble équiper les Google Glass 2. Bien qu’avant-gardiste, la résonance osseuse était difficilement audible lorsque l’on était dans un lieu très bruyant. Ces lunettes destinés aux pro ont pris en compte ce retour d’expérience.

google-glass-2-lunettes-close-up

Les Google Glass Enterprise Edition (ou EE pour les intimes) devront également être plus résistantes pour s’adapter aux milieux professionnels. La partie électronique est mieux protégée par la coque afin d’éviter poussières et liquides. Cela commence par la prise d’alimentation. Exit donc la prise micro USB des premières versions. Les Google Glass 2 proposent maintenant une connectique propriétaire par simple contact aimanté.  La montre connectée Pebble l’utilise déjà. Ce type de prise est certes plus efficace contre les projections de toutes sortes mais est moins résistante aux chocs et vibrations lorsque l’on recharge la batterie les lunettes sur le nez.

google-glass-2-recharge

Que l’on soit clair, ces détails concernant les Google Glass 2 et l’interprétation des documents rendus publiques qui en sont fait ici ne sont que le fruit de mon analyse. Google reste assez avare d’informations concernant les lunettes. Les Google Glass remises sur le marché, si elles y arrivent un jour, pourraient encore avoir des caractéristiques bien différentes. En tout cas c’est promis. Je vous en dirait plus dès que l’occasion m’est donné de pouvoir les tester et les manipuler. A mince, Papa Noël est déjà passé…

Soyez le premier à commenter

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Prouvez que vous êtes humain: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.