Somfy présente une Smart Home convaincante à l’ #IFA20175 minute(s) de lecture

Au salon IFA 2017, Somfy a été l’une des ces entreprises à proposer de vraies avancées dans sa domotique. Pas de révolution déconcertante certes, mais une construction réfléchie d’un écosystème convaincant. Le géant des motorisations d’ouvrants et des alarmes est indéniablement l’une des marques qui a su profiter de ce salon pour asseoir sa présence dans la Smart Home.

Un trousseau de clés numérique

Si l’on se remémore les récentes acquisitions de Somfy qui lui permettent d’accélérer dans la maison communicante, on pense aux alarmes connectées de Myfox et aux serrures connectées de Okiddokeys. Regroupés sous la même bannière, Somfy Protect, c’est du côté des serrures que l’on retrouve l’une des 2 principales nouveautés présentées à l’occasion du salon IFA à Berlin.

La serrure connectée de Somfy reçoit une nouvelle coque métallique qui lui permet non seulement de s’offrir plus de robustesse ainsi qu’une esthétique plus valorisante pour un organe de sécurité de la maison mais également de cacher quelques améliorations à l’intérieur issu des retours des clients de la solution.

A cette nouvelle serrure, Somfy a ajouté également un lecteur de badge avec clavier numérique. Le groupe Savoyard est en train de se constituer un écosystème cohérent dédié à la sécurité et au contrôle d’accès de la maison. En complément de l’ouverture par smartphone, avec le gestionnaire de compte on peut attribuer un code par utilisateur et décider des horaires d’accès.

Ces serrures connectées restent pratiques pour le quotidien ou pour certains cas d’usages typiques. Elles permettent par exemple de laisser entrer la femme de ménage uniquement pendant les horaires contractuelles. Les loueurs saisonniers pourront quand à eux créer des accès temporaires pour leurs locataires. Les locataires pourront alors utiliser l’application, ou alors le code communiqué pour ouvrir la porte. Les enfants pourront rentrer chez eux sans clé ni smartphone mais avec un badge qui pourra être rapidement désactivés en cas de perte.

Côté tarifs, la serrure connectée Somfy Keys est vendue 249€ Le lecteur de badge est quand à lui proposé à 149€.

Un thermostat qui apprend

Somfy quitte son secteur de confort pour tenter de participer au notre en proposant un tout nouveau thermostat connecté.  Comme bon nombre de produits concurrents, le thermostat connecté de Somfy intègre un capteur de température ainsi qu’un capteur d’humidité. Ainsi équipé il peut ainsi prendre le relais sur le chauffage de la maison afin de réguler la température.

Le thermostat s’adapte au logement dans lequel il est installé. Lors de l’installation, après avoir répondu à quelques questions simples du type “avez-vous des horaires réguliers?” le thermostat prendra en charge de manière basique le chauffage. Au bout de 3 semaines il aura acquis assez d’éléments pour affiner la régulation thermique en fonction de vos attentes et bien entendu en fonction des caractéristiques thermiques de votre logement.

Ce thermostat analyse donc la performance énergétique de votre habitat, les conditions climatiques de votre lieu de vie ainsi que vos habitudes d’utilisation. Avec tout cela une programmation vous est proposée. Elle conviendra à la grande majorité des utilisateurs. Si vous n’être pas entièrement satisfaits, vous aurez toujours la main pour apporter les modifications souhaitées.

Votre smartphone pourra également être mis à contribution pour qu’une maison confortablement chauffée vous accueille. En détectant votre arrivée, ou plus exactement votre smartphone, le thermostat pourra se remettre en route automatiquement. Votre départ sera également détecté et le chauffage mis mode “absence”. Le thermostat utilise votre géolocalisation (géofencing) afin d’adapter la température de votre logement.

Cette mise en veille de la température de confort pourra également être activée dès lors que le thermostat détecte une chute caractéristique de la température associé à une modification de l’humidité. Cette détection de fenêtre ouverte lui permet de vous aider à réaliser des économies d’énergies.

Il ne brutalisera pas votre chaudière (régulation PID + hystéresis). Il ne se limite pas non plus à la prise en charge des chaudières. Il est prévu qu’il soit également compatible avec la majorité des type de chauffage: Chaudière / PAC / Plancher chauffant au Fioul / Gaz / Bois / Electrique…

Ce thermostat connecté est proposé au tarif de 169€. Il sera compatible avec TaHoma (sept. 2017) et avec les services IFTTT et Amazon Alexa (fin 2017). Des API seront disponibles pour tout les partenaires qui souhaitent intégrer ce thermostat dans leur écosystème domotique.

Enfin, et la transition est bonne, Somfy annonçait à l’occasion de l’IFA 2017 des plus amples intégrations avec des solutions tierces. Dernièrement la gamme Somfy Protect (ex MyFox) est devenue compatible avec la domotique Tahoma. A été annoncée cette fois-ci, le support des enceintes Sonos. Cela devrait être disponible courant de cet automne.

Somfy est également devenu compatible avec Alexa d’Amazon. La compatibilité avec Google Assistant est en cours de réalisation mais aucune date n’est annoncée sur le stand. La compatibilité avec IFTTT permettra à Tahoma de s’ouvrir un peu plus en proposant une interopérabilité tant demandée par les consommateurs, même si elle fait appel au cloud.

Enfin une station de surveillance de la qualité de l’air était également présentée. Couplée à la domotique Tahoma, elle permettra l’ouverture et la fermeture automatiques des fenêtres pour ainsi réguler la qualité de l’air intérieur. Pour l’instant il ne s’agit que d’un prototype.  Peut être une pré annonce du CES 2018?

Somfy continue à étendre son offre en construisant une solution homogène, fonctionnelle et efficace. On ne peut que saluer le fait que la Smart Home de Somfy ait choisi de s’ouvrir à l’interopérabilité… maîtrisée. En cette rentée des classes on dira sans problèmes: de réels progrès continuez comme cela!

Un commentaire

  1. lym said:

    “interopérabilité… maîtrisée”

    Doux euphémisme pour évoquer que l’on passe de la fermeture complète (la maison communicante… mais seulement entre Somfy et Velux avec leur IO-Home par exemple) à un semblant d’ouverture car on se rends bien compte que la première option n’est plus très porteuse et que cela ne va pas vraiment s’arranger: Velux voit Fakro et ses commandes sur protocole ouvert z-wave et mieux architecturées lui faire perdre un nb croissant de clients.

    mardi 12 septembre 2017
    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prouvez que vous êtes humain: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.