Synchroniser ses chaises au passage de son aspirateur robot4 minute(s) de lecture

L’aspirateur robot est certainement l’invention qui a permis au robot ménager de gagner quelques galons en prouvant son utilité dans les foyers. Tout du moins auprès des personnes qui ont adopté chez eux un modèle efficace qui ne soit pas juste issu d’une vente effectuée par un industriel opportuniste mettant sur le marché un aspirateur robot à l’aspiration faiblichonne et au guidage plus qu’aléatoire. Une fois déballé et installé dans votre foyer, l’aspirateur robot va faire ce qu’il lui a été destiné: nettoyer le sol. Pour y parvenir autant lui préparer le terrain et l’idéal serait de pouvoir synchroniser les chaises avec le passage de l’aspirateur robot.

iRobot-Roomba-980-Recharge-Resume

L’aspirateur robotisé est souvent critiqué lorsqu’il s’agit de le programmer pour qu’il fasse son travail lorsque l’on s’est absenté. La critique est motivée par le fait qu’il faut lui préparer le terrain. Pour plus d’efficacité, il faut ramasser tous les jouets, ranger tous les chaussons, parquer les câbles et … ranger les chaises. La critique est facile car on oublie souvent que le robot aspirateur n’a pas de petits bras musclés pour pousser une construction en Lego laissée dans le salon par le petit dernier. Il n’évitera pas cette construction car il est programmé plus aspirer sans se soucier de la peine qu’il risque de causer au bambin qui découvrira son oeuvre ainsi lâchement attaquée ni au parent qui devra rechercher dans le bac collecteur de poussière les éventuelles petites pièces à qui il doit porter secours…

Parmi les objets qui ne font pas bon ménage avec l’aspirateur robot on retrouve sans aucun doutes les meubles. Plus ils ont de pattes, moins ils s’entendent avec l’aspirateur robot. Ce dernier doit freiner sa cadence en phase d’approche, il doit contourner les pied et tenter de ne pas finir sa journée de travail bloqué sous un meuble sous lequel il n’aurait pas dû s’aventurer. Il ne doit pas les heurter trop violemment sous peine de les dégrader.

chaise-autonome-nissan-pied

Les chaises font parti de ces meubles habituels qui demandent de travail supplémentaire aux robots aspirateurs. Ils doivent contourner les pieds en espérant pouvoir passer sous la chaise sans être emprisonné par des pieds de chaises trop rapprochés. Le propriétaire des lieux qui a raison d’être pointilleux sur la propreté apporté par un objet souvent onéreux n’apprécie que très rarement que des saletés soient laissées sur le sol. Ah oui on oublie de dire que les chaises se situent à des endroits où il y a fort à faire. Les chaises sont souvent près des tables où le propriétaire des lieux a ripaillé avec sa famille, ses proches ou ses amis.

chaise-autonome-nissan

On oublie souvent que les chaises ne semblent pas être un obstacle lorsque l’on passe un aspirateur classique. Alors qu’une main dirige la brosse de l’aspirateur l’autre soulève ou écarte la chaise-obstacle. L’aspirateur robot se trouve bien seul face à cette situation. Il ne peut compter que sur son programme de contournement de pieds de meubles qu’on a bien voulu lui confier. L’idée nous vient qu’il faudrait doter les chaises de motorisations leur permettant de s’écarter afin que nous n’ayons pas à les mettre sur la table avant de partir. Il “suffirait” de synchroniser les chaises avec le robot aspirateur pour que le travail de nettoyage soit parfait.

chaise-autonome-nissan-wifi

Cette idée n’est pas si saugrenue que ça. Les ingénieurs du constructeur japonais Nissan viennent par exemple de créer la première chaise “intelligente” au monde. Elle s’appelle  “Intelligent Parking Chair”. Elle est capable de se remettre à sa place initiale de manière autonome. Il vous suffira simplement de taper dans vos mains pour lui en donner l’ordre pour lancer le processus de migration.

Pour imaginer cette chaise, Nissan s’être inspiré de sa technologie “Park Assist” qui permet aux véhicules automobiles de se garer de manières automatique. Tous les composants électroniques sont relégués dans la partie inférieure de la chaise. On y trouve également les moteurs électriques qui lui offrent la mobilité. De petites roues spéciales, capables de tourner à 360 degrés lui permettent de retrouver sa place. Le système fonctionne avec l’aide de quatre caméras placées dans la pièce.  Au stade de concept on ne sait pas encore si cette chaise intelligente sera commercialisée un jour.

En tout cas il ne lui faut pas beaucoup pour être synchronisée ou passage du robot aspirateur. Ce serait quand même geekement plus classe que de devoir mettre manuellement les chaises sur la table pour libérer l’espace au sol non?

Soyez le premier à commenter

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Prouvez que vous êtes humain: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.