Test de l’aspirateur robot iRobot Roomba 87011 minute(s) de lecture

Le robot aspirateur est l’un des seuls robots qui soit accepté et massivement proposé dans les foyers. Ses cousins les robots d’assistances à la personne et les robots de surveillance n’ont pas encore un usage répandu. Le frein à cela peut être leur prix d’achat ou bien les mentalités. C’est un débat ouvert. Quoi qu’il en soit, qu’il soit considéré comme nécessaire ou bien superflu, le robot aspirateur apporte un réel plus dans une maison car il permet de se libérer d’une tâche peu épanouissante: celle qui consiste à passer l’aspirateur. Dans cette proposition d’un monde différent si ce n’est meilleur, je vous propose aujourd’hui un petit test du Roomba 870 de iRobot.

roomba-870

Présentations

Le test du Roomba 870 va être différent d’un test classique. En effet, équipé d’un modèle antérieur (le 780) je ne pouvais pas occulter la comparaison avec son ancêtre. Le Roomba 870 ne propose que peu de nouveautés fonctionnelles par rapport à la version antérieure. Le gros gros changement se note si l’on soulève le robot est que l’on regarde en dessous: le système d’aspiration a été complètement revu. C’est là toute la différence.

roomba-870-contenu

Le Roomba 870 propose des fonctionnalités intéressantes que l’on a pu voir dans les modèles précédents:

  • simplicité d’utilisation : pour lancer le robot, c’est simple, il suffit d’appuyer sur le gros bouton central “clean” et un voyant sous les 4 boutons indique lorsque le collecteur est plein et qu’il faut le vider.
  • bonne gestion des obstacles : le robot contourne les obstacles et adapte sa vitesse en s’en approchant approchant
  • calendrier de déclenchement automatique : pour pouvoir travailler en votre absence
  • murs virtuels : pour ne pas sortir de la zone délimitée Le 870 vient équipé de 2 murs virtuels
  • sentiment de qualité et de robustesse

roomba-870-780

Parmi les améliorations on peut regarder des côtés suivants:

  • bonne efficacité d’aspiration  et ce, sur toutes les surfaces
  • entretien très facile de l’aspirateur : la corvée de nettoyage est agréablement réduite
  • compatibilité avec les accessoires Roomba : la réutilisation des périphériques

roomba-870-780-ouvert

Adopter un robot chez soi

Quand on prend un aspirateur robot chez soi c’est pour le laisser travailler à votre place. Pour ne pas le déranger ou bien pour ne pas l’avoir dans les pattes alors qu’il travaille, il est préférable de le laisser agir lorsque vous êtes absents.  Il faudra pour cela adapter votre logement à son travail en ramassant les petites pièces qu’il risquerait d’avaler ou encore les câbles qui traînent sur le sol. Vous pouvez également mettre les chaises sur la table pour qu’il ait le moins d’obstacles à gérer. Ces précautions valent pour tous les aspirateurs robots et pas uniquement pour les Roomba. Avec ces prérequis vous pouvez comparer leur travail avec celui de votre aspirateur traîneau. En effet, lorsque vous passez l”aspirateur c’est vous qui évitez les Playmobils des enfants, c’est vous qui levez les chaises pour bien passer partout…

roomba-870-profil

Les aspirateurs robots ne remplacent pas encore les aspirateurs classiques. Ils ne peuvent aller par exemple dans les endroits où leur gabarit les en empêchent. Il est plutôt conseiller de les utiliser régulièrement un petit peu comme on passerait un coup de balai pour l’entretien. Plus cet entretient est régulier moins l’aspirateur devrai être sorti. C’est là qu’intervient la programmation sur le Roomba. Si on le programme régulièrement, il est en mesure de tenir la maison propre. Quand il a fini , il retourne docilement à sa base se recharger.

Impressions au démarrage

Côté confort, par rapport au 780, j’ai apprécié son niveau sonore inférieur. Ce qui est étonnant c’est que les 2 machines sont données pour produire 70 dB alors que le 870 semble moins bruyant. Il se peut que son bruit plus grave soit à l’origine de cette sensation. Son déplacement semble également plus rapide mais cela est peut être tout simplement dû au fait qu’il est plus tonique. On apprécie également que le bac collecteur de poussières soit plus conséquent.

roomba-870-780-collecteurs

Par rapport au 780, (et au 880) qui est équipé d’une télécommande, le 870 doit être géré entièrement avec les boutons sur sa façade principale.  Cela n’est pas forcément important pour un démarrage programmé. Cela nécessite de devoir se baisser pour porter l’aspirateur jusque dans la pièce à nettoyer. Une personne valide ne sera pas chagrinée, les autres apprécieront de ne pas devoir se baisser ou porter. On notera à cette occasion que ces robots sont dotés d’une poignée de transport, ce qui est assez pratique pour les déplacer.

roomba-870-poignee

Pour se déplacer dans la pièce les aspirateurs Roomba ne procèdent pas de manière méthodique. Leur déplacement est aléatoire en fonction des obstacles rencontrés ou bien de la saleté identifiée. Ils ne cartographient pas les pièces et gèrent leur trajectoire en se basant sur des capteurs acoustiques et optiques. Cette façon de se mouvoir est considérée par certains comme une contrainte. Personnellement cela ne me dérange pas tant que le travail est effectué. Et en l’occurrence, le travail est fait.

Si l’on regarde le Roomba, il est équipé d’une brosse latérale. Elle lui sert à rabattre les poussières vers la bouche d’aspiration. Cette brosse, comme celles qui équipent la concurrence, peut projeter au loin certaines poussières au lieu de les capter. Ça arrive… Si le trajet est méthodique, et si la poussière est repoussée dans un endroit déjà aspiré elle y restera. Avec le trajet aléatoire il y a de fortes chances pour que le robot repasse dessus. Le trajet aléatoire a tout de même ceci de rassurant c’est que vous savez où en est l’aspiration de votre pièce (si vous restez à la maison lorsque l’aspirateur travaille).

Les laisser faire

Pour ne pas avoir à regarder et entendre le robot travailler, nombreuses marques de robots aspirateurs proposent une programmation horaire: c’est bien. Le Roomba prévoit en plus une programmation journalière: c’est mieux! Dans le cas d’une programmation simplement horaire votre aspirateur se déclenchera automatiquement TOUS les jours à la même heure. Pour ne pas être déranger le weekend vous arrêterez la programmation. Au mieux vous oublierez certaine jours de le re-programmer avant de partir et au pire vous n’utiliserez plus cette fonction de programmation. Sur le Roomba, vous pourrez choisir le jour de la semaine (lundi au dimanche) et l’heure des nettoyages. Cela impose de renseigner le jour lorsque vous le mettez pour la première fois en route. C’est d’ailleurs la seule chose à lui indiquer lors de la mise en oeuvre initiale.

roomba-870-boutons

Le compagnon de votre robot aspirateur sera sa station de recharge. De ce côté la également, il y a eu de l’évolution. La station du 780 est équipée d’un transformateur externe qui encombre un peu l’espace autour de la station et qui pourra gêner le robot si le câble n’est pas soigneusement rangé. Le transformateur du 870 est quand à lui intégré à la station. Cela peu paraître anodin mais si le robot s’emmêle dans ses propres câbles, il pourra emporter la station avec lui… La compacité de la nouvelle station de charge est la bienvenue.

roomba-870-base

Les avancées technologiques

La principale différence entre les 2 générations je vous disait en introduction concernait le mode d’aspiration nouveau baptisé Aeroforce. Il annonce jusqu’à 50% d’efficacité en plus par rapport à la technologie précédente. Je ne sais pas si ces 50% sont réellement mesurées mais pour l’avoir utilisé pendant quelques mois maintenant, cet aspirateur est sensiblement meilleur que son prédécesseur.

roomba-780-brosses

Alors que des brosses à poils sont mises à contribution pour l’ancien modèle, le Roomba 870 est équipé de rouleaux en caoutchouc solide mais relativement souple. Ils sont élaborés pour ne pas rayer les planchers. On ne parle plus de brosses centrales, mais d’extracteurs de débris. Les brosses se sont mutées en cylindres en caoutchouc qui tournent en sens opposés. L’aspiration plus puissante vient en complément pour parfaire le système de nettoyage.

roomba-870-releaux-propres

Le collecteur a été complètement revu. L’accès au filtre HEPA est facilité. On n’a plus qu’un seul filtre plus large au lieu de 2 auparavant.

roomba-870-filtre-hepa

Le bac à poussières du 780 a une large bouche. Pour collecter la poussière c’était pratique, par contre pour le vider il fallait ne pas trop le bouger dans tous les sens de peur que la poussière ne s’échappe.

roomba-780-collecteur

Le collecteur de Roomba 870 est maintenant presque complètement fermé. Moins de pertes de déchets lorsque l’on le manipule pour le vider. Une trappe qui mesure toute la largeur du collecteur est présente pour la vidange et s’ouvre facilement. Sur l’ancien modèle on le voit sur la photo, le collecteur est plus fermé et la manipulation pouvait laisser tomber quelques débris lorsqu’il était plein.

roomba-870-collecteur

roomba-870-collecteur-bouche

J’ai testé ce modèle principalement sur parquet. Je lui ai offert un petit voyage pour le mettre à l’épreuve d’une moquette en laine et qui débourre beaucoup.  Sur cette moquette les cylindres en caoutchouc laissaient des traces de rotation que les rouleaux à poils sur système précédents ne dessinaient pas. Rien de bien gênant en soit. Lorsque l’on se rapprochait d’un bac à poussières plein, les poils de cette moquette en laine qui restaient bien à l’intérieur du réceptacle avec l’ancien modèle s’échappaient du Roomba 870. Ces boules de poils n’avaient pas le temps de passer par la bouche plus étroite du collecteur et étaient happés par les rouleaux en caoutchouc pour être redisposés au sol. En fin de nettoyage il fallait ramasser des petits tas disséminés au sol.

roomba-870-dessous

roomba-870-démonté

C’est également du côté de l’entretien que le robot muni de ce nouveau système apporte son confort. La promesse d’iRobot est largement tenue. Alors qu’il fallait un peu de temps pour nettoyer les brosses à poils, surtout si vous avez des résidents à longue chevelure à la maison, on ne peut qu’apprécier les nouveaux extracteurs de débris. C’est un bonheur de voir que les cheveux s’y emmêlent très peu; Si malgré tout certains s’y enroulent quand même, ils se retirent sans soucis. Les brosses à poils de modèle 780 nécessitent un “épluchage” méthodique pour leur rendre leur pouvoir nettoyant.  C’est une belle et efficace avancée technologique.

roomba-870-roulaux-poils

Quand à la brosse latérale, comme elle n’a pas évoluée, il faudra toujours procéder à sa libération des longs cheveux. Je fais un vœux pour les modèles de la série 9xx…

roomba-870-brosse-latterale

Conclusion

iRobot est un grand nom de ce secteur en plein essor de la robotique résidentielle. Le fait que l’américain a su venir tôt sur ce marché est une chose, mais la réalité est qu’il a su venir avec une offre convaincante. La gamme Roomba apporte satisfaction. Mais il ne faut pas que la marque campe trop sur ses positions car en 2015, la concurrence est rude. Il y a des produits qui font mieux dans l’aspiration, d’autres qui préforment un peu plus dans le nettoyage méthodique. iRobot apporte une solution homogène en ce qui concerne les performances, le confor ou la facilité d’utilisation. Elle sert toujours de référence.

Le modèle 870 est équipé d’un système de nettoyage qui apporte de grands plus au quotidien: une aspiration efficace,  c’est ce que l’on espère au minimum pour un aspirateur à ce tarif me direz-vous, et un entretient très simplifié. Sur ces 2 points les avancées du système Aeroforce sont notables et les promesses sont bien au rendez-vous. On ne peut pas dire que les modèles antérieurs ne marchaient pas bien, ce serait faux. Ce système marche mieux.

Est-il raisonnable de changer d’aspirateur pour autant et de monter en gammé? Le ticket financier d’entrée va peut être en refroidir certain. Les iRobot ne sont pas réputés pour être les moins onéreux. Cela dit ils sont assez fiables et le travail est efficace. Le prix de ce modèle Roomba 870 est relativement inchangé depuis qu’il est arrivé sur le marché. Vous le trouverez par exemple à 649€ sur la boutique de Robopolis qui m’a gentiment prêté ce robot. On peut néanmoins le trouver 600 € sur Amazon.

Un commentaire

  1. michel said:

    bonjour hervé et merci pour votre test, il m’a convaincu de me lancer et je vais donc acheter mon premier aspirateur automatique 😀 Il y a quand même beaucoup d’éléments différents, trouvez vous qu’ils sont plutôt simple à changer en cas de problème avec l’un d’eux ? filtre, brosse ou autre ?
    Je suis assez impatient de voir si le nettoyage est bon mais vous avez l’air d’approuver, je vous ferais mon retour là dessus. J’ai par contre maintenant une interrogation, je ne sais pas vraiment où l’acheter, il y a beaucoup de sites différents. J’ai vu ici qu’ils proposaient des robots aspirateurs en parfait état mais réemballés, ce qui fait bien descendre le prix (http://www.robot-advance.com/cat-robots-aspirateurs-irobot-roomba-155.htm). Celui que vous présentez est là bas à 469€. Avez vous d’autres plateformes où acheter des aspirateurs neufs mais d’occasion ?
    merci bonne journée. michel

    mardi 25 avril 2017
    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prouvez que vous êtes humain: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.