La domotique peut-elle assumer le rôle d’une alarme?

La domotique est souvent mise en avant par les fabricants comme étant une alternative à un système d’alarme. Dans cette optique elle vient remplir les fonctions des alarmes pour protéger les maisons et appartements. Les alarmes quand à elles tendent à marcher sur les plates bandes des systèmes domotiques.  C’est de bonne guerre. Mais les options des uns sont-elles à mettre sur un pied d’égalité des fonctions natives des autres.  Certains constructeurs le pensent. Et vous?  Voici vos réponses issues des questions complémentaires proposées à l’occasion des 3 ans du blog.

Si l’on considère de manière simpliste qu’une alarme est un système qui surveille vos portes et fenêtres et qui hurle dès lors qu’un individu mal intentionné souhaite pénétrer chez vous, on est en droit de se poser la question suivante: souhaitez-vous apporter des éléments technologiques pour rendre communicantes vos ouvertures?  La réponse est sans appel.

sondage-domotique-ouvertures

Même si les portes et fenêtres retiennent une attention toute particulière de la part des personnes qui installent une domotique chez eux, rien ne dit que c’est dans le but de créer une alarme.  Cela dit, quand on s’intéresse aux types de périphériques que vous souhaitez installer en lien avec vos ouvertures on retrouve à presque 69% un détecteur d’ouverture et à 19% un détecteur de bris de vitre.  La sécurité est tout de même bien représentée dans votre domotique.

sondage-ouvertures-domotique

Avec le détecteur de bris de vitres il ne fait pas de doutes que vous souhaitez apporter des fonctionnalités d’alarme à votre domotique. Avec le détecteur d’ouvertures cela peut également être le cas.  Mais vous pourriez m’opposer le fait qu’un détecteur d’ouvertures n’est pas obligatoirement mis en place pour créer une alarme en citant par exemple les détecteurs d’ouvertures que j’ai mis sur mes baies vitrées qui m’indiquent quand une fenêtre est restée ouvertes afin de ne pas fermer les volets roulants par exemple.  Vous n’auriez pas tord.

On ne va pas trop tourner autour du pot.  Je vous ai donc demandé si une alarme pouvait être un système domotique ou si un système domotique pouvait être une alarme.  Selon vous, à 49%, vous me répondez qu’il n’y a pas de problèmes pour qu’un système fasse à la fois domotique ET alarme.

sondage-alarme-et-domotique

Je vous comprend.  Il est tellement plus agréable d’avoir un seul et unique système qui se charge de ces 2 aspects.  C’est agréable fonctionnellement car un même détecteur de présence pourra à la fois faire retentir une sirène lorsque l’alarme est armée et faire s’allumer tout simplement une lumière en temps normal.  C’est ensuite agréable esthétiquement car on n’a pas à installer des périphériques ayant les mêmes rôles en doublons (alarme OU domotique). Les détecteurs ne sont malheureusement pas encore invisibles même s’ils ont tendance à occuper une place moins importante sur nos murs. Enfin c’est agréable financièrement: on n’a pas à acheter et à installer plusieurs systèmes.  Cet aspect financier est très important également dans le rapprochement des systèmes.

Très bien donc, selon la grande majorité d’entre vous une box domotique peut être employée en tant qu’alarme. Vous n’êtes pas sans savoir qu’en domotique on doit à la fois choisir sa centrale domotique mais également on peut souvent sélectionner son protocole de communication parmi ceux qui sont compatibles. Si je souhaite donc installer une alarme-domotique ou une domotique-alarme, la question qui me vient alors à l’esprit est de vous demander quel est le protocole le plus adapté à ce genre d’exercice.  Quel est le protocole le plus sécurisé à vos yeux? Voici vos réponses.  En gris vous annoncer que le protocole est sécurisé, en orange qu’il ne l’est pas.  En bleu, vous ne savez pas vraiment.

sondage-protocoles-securises

Vu la proportion de bleu correspondant à un manque d’informations de la part des participants au sondage (et je m’inclue dedans même si je n’ai pas participé), je pense que la communication autour des protocoles doit encore s’améliorer et être plus pertinente….

7 commentaires

  1. Orangina_L a dit:

    Vivement un article de fond d’Hervé pour nous éclairez 😉

    PS : encore merci pour le concours !

    mercredi 16 avril 2014
    Répondre
    • Hervé Hervé a dit:

      Ce serait une bonne idée d’article(s) en effet. Par contre il va falloir que je me documente et que je m’équipe car parmi ces protocoles il y en a que je n’ai jamais manipulé et pour lesquels j’aurai également répondu ‘incertain’.

      mercredi 16 avril 2014
      Répondre
  2. La réponse est clairement non car les systèmes domotiques ne sont pas conçus pour cela !
    Un système d’alarme doit avoir une fiabilité proche du 100% ce que ne permet pas un système domotique.
    Plus un système propose de fonctionnalité plus sa fiabilité diminue ! Une simple calculette est plus fiable qu’un ordinateur car le degré de complexité est bien plus important !
    Il est évident qu’un système domotique est plus complexe qu’un système d’alarme qui se résume à “surveiller” des boucles, donc forcément le risque de défaut est plus important !
    Pour vous faire un retour d’expérience, l’ensemble de ma maison est équipé en Z-Wave avec une Vera Lite.
    Une Vera n’est qu’un mini PC équipé d’un Linux pilotant des devices en radio-fréquence !
    Qui n’a jamais vu ça Vera avoir un problème dans l’exécution d’une scène programmée ou déclenchée par un trigger ! Qui n’a jamais vu sa Vera crasher ?
    Des box domotique comme la Vera, la Figaro ou eDomus, sont de simples serveurs avec un middleware orienté domotique, pour l’exécution de scène, le pilotage manuelle, l’exécution de modules tiers, etc…
    Mais en rien ce genre d’équipement peuvent nous garantir une fiabilité maximale pour assurer le rôle d’alarme 24h/24 sans aucune défaillance tel que le permet un système d’alarme qui n’est qu’un simple automate prévu pour cette tache !
    Rien qu’avoir une notion de “plugin” pour exécuter des modules tiers mis à disposition d’un marketplace est en soit une faille de sécurité…. Indispensable pour une box/système domotique, mais complètement “fou” pour un système d’alarme !
    De plus quid du protocole de communication entre la centrale et les modules (capteurs ou déclencheurs).
    Tout ce qui est par RF est à bannir (X10, enOcean, ZWave) car que faire d’un brouilleur de fréquence par exemple ! Plus de communication ??? Certes il existe des systèmes d’antibrouillage mais que sont-ils ? Sonner quand la communication est rompue ? OK et si je viens brouiller votre signal d’alarme à 4h du matin ? Super le réveil… Et si je recommence le lendemain et surlendemain ? 1 fois, 2 fois 3 fois et vous coupez votre alarme pour de bon, pensant qu’elle a un sérieux défaut !
    Pour moi, un système d’alarme ne doit assurer que cette tâche et seulement cette tâche !
    Après libre à nous d’intégrer ce système d’alarme dans la domotique.
    J’ai personnellement installé un système Paradox EVO dans mon habitat. Alarme de haute sécurité filaire extrêmement fiable. J’ai ajouté sur le bus le module APRT3 permettant d’avoir un port USB/COM pour la récupération de tous les events de l’alarme. J’ai écrit un petit serveur Web API en C# permettant d’exposer toutes ces informations sur un service HTTP/REST que je réexploite depuis ma Vera !
    Ainsi je suis capable de programmer des scènes basées sur les événements de l’alarme (ouverture de porte, détection de mouvement, utilisateur qui entre son code, déclenchement d’alarme, etc…). Par exemple, si la porte d’entrée s’ouvre et qu’il fait nuit, alors allume la lumière de l’entrée !
    J’ai donc un fonctionnement domotique globale, mais à chacun son rôle ! L’alarme c’est l’alarme et elle ne fait que ça… Surveiller des boucles… Le reste c’est de la domotique et si ça tombe, ou si on brouille par un quelconque moyen le signal, ce n’est pas grave… c’est secondaire !
    Je tenterai décrire un article sur mon blog dans ce sens, qui entra dans le détail des systèmes d’alarme Paradox et des ponts avec la domotique tel que je l’ai installé chez moi.

    jeudi 17 avril 2014
    Répondre
  3. […] La domotique est souvent mise en avant par les fabricants comme étant une alternative à un système d'alarme. Dans cette optique elle vient remplir les fonctions des alarmes pour protéger les maisons et appartements. Les alarmes quand à elles tendent à marcher sur les plates bandes des systèmes domotiques. C'est de bonne guerre. Mais les options des uns sont-elles à mettre sur un pied d'égalité des fonctions natives des autres. Les constructeurs le pensent. Et vous? Voici vos réponses issues des questions complémentaires proposées à l'occasion des 3 ans du blog.  […]

    jeudi 17 avril 2014
    Répondre
  4. Fred a dit:

    je rajouterai même que le z-wave c’est un des pires a cause du maillage. Comment communiquent vos capteurs sans fils avec votre box en cas de coupure de courant (oui les voleurs en général s’il y a une alarme vont couper le secteur : les périphériques sur secteur qui font relais ne sont plus alimentés) s’ils n ‘ont pas un accès direct a la box ? ce qui est souvent le cas avec la très faible portée(5 à 10m) des capteurs sans fils z-wave…. je trouve là un énorme point faible auquel les gens ne pensent pas souvent.

    vendredi 18 avril 2014
    Répondre
  5. Thomas a dit:

    100% d’accord avec l’analyse de sebastien. La clé est d’avoir un système domotique et un système d’alarme distincts. Mais de pouvoir exploiter les détecteurs de l’alarme par le système domotique et surtout pas l’inverse. Après rien n’empêche d’utiliser le système domotique en alarme secondaire, en cas de mis en défaut du transmetteur en cas d’effraction. On rajoute a cela une vidéosurveillance et là on a qque chose de complet. Ne reste plus qu’a corriger la faille au niveau des communications, box internet, module GSM, doivent être secours l’une de l’autre.

    dimanche 27 avril 2014
    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prouvez que vous êtes humain: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.