Legrand fait son coming out dans les objets connectés : voici Eliot4 minute(s) de lecture

On peut dire que pour l’instant Legrand a plutôt été médiatiquement réservé concernant la vague objet connectés qui déferle dans les maisons et les bâtiments en général. Certes Legrand possède sa solution domotique appelée MyHome, certes Legrand est partie prenante du programme Confluence qui a pour ambition de mettre au point un méta langage permettant l’interopérabilité des périphériques domotiques, certes Legrand fait partie de la Allseen Alliance ou de la Zigbee Alliance afin de promouvoir telle ou telle technologie, il reste que la marque est discrète sur ce domaine concernant ses propres réalisations. L’équipementier électrique français souhaite asseoir son offre de produits connectés. L’opération de séduction et de transformation porte le nom de code: Programme Eliot

logo-legrand1

Le programme de Legrand pour rentrer à pieds joints dans le secteur des objets connectés s’appelle Eliot. Ce nom est astucieusement trouvé en puisant le début du mot dans ses gènes EL (pour ELectricity) et la fin pour illustrer son avenir dans “l’internet of things” appelé aussi IOT.

Legrand est convaincu que l’Internet des Objets (IoT) ouvre une ère nouvelle au bâtiment. Legrand annonce ainsi le lancement d’Eliot, programme visant à accélérer le déploiement dans son offre de l’Internet des Objets et ainsi faciliter l’émergence du bâtiment connecté, partout où l’IoT peut augmenter la valeur d’usage pour tous les utilisateurs.

Avec Eliot, Legrand souhaite donner les moyens à ses systèmes et à ses périphériques de bénéficier de nouvelles fonctionnalités grâce à l’ajout de la connexion qui feront d’eux des objets connectés. Les grands moyens ont été déployés en affectant par exemple 750 personnes sur 2000 de son pôle recherche et développement au secteur du numérique. Une « business unit » dédiée aux infrastructures numériques a d’ailleurs vu le jour en 2014. L’idée derrière cette armada est que les produits connectés concerne l’ensemble des activités du groupe.

nom_eliot

La “révolution digitale” comme on aime à la qualifier, chez Legrand elle concerne la réorganisation interne et les objets connectés; Le deuxième axe de développement pour le groupe est d’être à l’affût d’opérations ciblées dans le secteur du numérique dans le but de racheter des entreprises de ce secteur. Les objets connectés sont intégrés comme un réel potentiel de développement. Pour l’instant, Legrand réalise un peu moins de 5 % de son chiffre d’affaires dans les objets connectés. Cela représente tout de même environ 200 millions d’€ en 2014. En opérant sa mutation numérique, l’entreprise table sur une croissance à deux chiffres par an de ses ventes d’objets connectés d’ici à 2020.

bandeau_HP_eliot

A quoi peut-on s’attendre de la part de Legrand? L’entreprise propose actuellement par exemple des solutions permettant aux particuliers de contrôler à distance leurs installations électriques (merci les smartphones et/ou les tablettes!). Elles permettent d’obtenir en même temps la mesure de l’énergie et un suivi de ses consommations, avec des solutions adaptées aux bâtiments neufs et existants. Il existe également des applications permettant de faciliter la maintenance des blocs autonomes d’éclairage de sécurité. Ces solutions ont l’avantage de pouvoir être proposées dans le résidentiel ou dans le tertiaire. On retrouve également la téléassistance pour faciliter la vie des personnes en perte d’autonomie chez elles et en milieux médicalisés

eliot-program-by-legrand

A ce jour, sur 81 familles de produits Legrand, une vingtaine est déjà connectable. Ils devront être 40 en 2020. Eliot est donc né et ses géniteurs ont avec lui l’ambition de répondre aux évolutions du marché et de la société. Eliot ne permet en effet pas uniquement à Legrand de connecter des objets existants. Ce programme doit permettre à terme à l’entreprise de “passer la vitesse supérieure”. De nouvelles applications sont annoncées et devraient être lancées d’ici à juillet 2016. On murmure dans l’oreillette que l’on parlera assurément de domotique avec ses offres autour de l’assistance à la personne, de la gestion de l’énergie ou bien encore de la surveillance.

Les objets connectés signés Eliot permettent de :

  • SIMPLIFIER l’utilisation,
  • FACILITER la maintenance,
  • DÉMOCRATISER des fonctions complexes,
  • PERSONNALISER les produits en fonction des besoins de l’utilisateur, de ses désirs et de ses habitudes.

Pour conclure cette présentation on peut noter également qu’Eliot est aussi un label. A partir de septembre 2015, tous les produits connectés Legrand seront identifiés et repérables au moyen du logo du programme.

logo_col

Le potentiel de développement des objets connectés est très élevé. Legrand ne souhaite pas rester sur le bas côté et doit saisir le train déjà en marche. Le groupe français devra lutter contre ses réflexes bien ancrés souvent pointés du doigt qui consistent d’une part à ne parler qu’aux électriciens (le LAB en est un très bon contre-exemple) et d’autre part à ne pas jouer la carte de l’ouverture et de l’interopérabilité en domotique. Se lancer dans les objets connectés est un sacré défi!

En vidéo, Eliot c’est cela:

Un commentaire

  1. […] On peut dire que pour l’instant Legrand a plutôt été médiatiquement réservé concernant la vague objet connectés qui déferle dans les maisons et les bâtiments en général. Certes Legrand possède sa solution domotique appelée MyHome, certes Legrand est partie prenante du programme Confluence qui a pour ambition de mettre au point un méta langage permettant l’interopérabilité des périphériques domotiques, certes Legrand fait partie de la Allseen Alliance ou de la Zigbee Alliance afin de promouvoir telle ou telle technologie, il reste que la marque est discrète sur ce domaine concernant ses propres réalisations. L’équipementier électrique français souhaite asseoir son offre de produits connectés. L’opération de séduction et de transformation porte le nom de code: Programme Eliot  […]

    vendredi 10 juillet 2015
    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prouvez que vous êtes humain: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.