Grande distribution: Tesco et IFTTT automatisent les courses en lignes4 minute(s) de lecture

Même si “faire les courses” nous emmène encore très souvent à pousser le caddie dans un magasin, les méthodes pour remplir le garde manger évoluent de jour en jour. La boutique en ligne fait arriver les courses à la maison. Le drive nous permet de retirer les courses dans une plateforme logistique. Il reste toujours le fait de devoir constituer la liste de courses. Des super micro nous permettent ici et là à dicter la liste des courses. Chez Tesco la liste peut se construire au fur et à mesure en fonction d’événements de votre vie et de règles personnalisées que vous aurez paramétré via IFTTT.

Pour remplir les paniers, la grande distribution ne cesse d’imaginer de nouvelles manières pour nous aider à consommer facilement. Tesco l’un des plus grand supermarché du Royaume-Uni a lancé une nouvelle plate-forme qui vous permet d’automatiser une partie des achats. L’entreprise a eu la brillante idée de ne pas réinventé la roue. Elle a simplement mis à disposition ses API du plus grand des moteurs d’automatisation de nos vies sur Internet : IFTTT.

tesco-ifttt-channels

Pour ceux qui ne connaissent pas IFTTT un petit tour par cet article ou celui-ci leur permettra de faire connaissance. Ce service disponible sur Internet relie entre eux tout un tas de services, d’applications et d’objets connectés. IFTTT permet de créer des règles entre tous ces acteurs afin qu’un événement particulier déclenche l’action souhaitée correspondante. Dernièrement c’est le constructeur BMW qui s’est fait remarqué en proposant de relier ses voitures au service en ligne. Un grand pas est franchi aujourd’hui avec  l’arrivée de la grande distribution sur la plateforme. C’est l’enseigne britannique Tesco qui ouvre le bal.

Tesco a associé son système de liste de courses sur Internet avec le service de gestion de tâches IFTTT. Cela permet aux clients de l’enseigne de déployer un tas de nouvelles “recettes” qui peuvent automatiquement ajouter des articles à leur panier. Ils peuvent également être informés lors de changements ou de baisses de prix. Même si tous les produits ne sont pas référencés (seul Tesco Groceries est concerné au début) il est fort à parier que le service rendu va permettre à Tesco d’affiner au fil du temps les services rendus via IFTTT.

tesco-ifttt-triggers

La mise en place de cette automatisation est relativement simple. Il suffit de connecter le channel Tesco de IFTTT à votre compte dans le magasin en ligne et il le voilà disponible pour être utilisé dans toutes les règles qui germeront dans votre imagination. Votre liste de courses Tesco pourra être automatisée par SMS, mail, tweet, météo, … Tesco inaugure dans la famille des Channels IFTTT dénommée Commerce, les channels dédiés aux produits alimentaires et liés aux produits du quotidien. Il ne devrait pas rester bien seul très longtemps.

tesco-ifttt-actions

Cette automatisation de la commande en ligne va bien plus loin que la préparation de la liste de courses via un clavier interposé. On est un cran au dessus de la dictée de la liste de courses. Le scanner de code barre est également concurrencé par cette automatisation qui est réglées par vos soins en fonction de vos habitudes et de vos envies. Les applications pour smartphones pourront être reléguées à la seule vérification de la liste et à la finalisation de l’acte d’achat.

tesco-ifttt-recepies

On peut par l’entremise des services de IFTTT automatiser la commande de pastilles pour le lave vaisselle. Il suffit que votre box domotique compte le nombre de lancements en surveillant la consommation électrique de la machine pour connaitre le nombre de pastilles utilisées. Dès que l’on est proche de la fin, une règle IFTTT utilisant le channel Makers rajoutera le produit de lavage à votre prochain panier. Malin!

Avec cette nouvelle manière de commander, et donc de consommer, il vous faudra tout de même vous rendre sur le site de Tesco pour finaliser la commande. Ce n’est peut être pas plus mal d’ailleurs. Cette étape reste à votre main et ne peut être automatisée… En tout cas pour l’instant…

On parle souvent du réfrigérateur qui fait les courses tout seul en fonction de votre consommation de denrées alimentaires. Ce cliché de la domotique qui confie aux appareils électroménagers le fait de dresser la liste des besoins identifiés et l’acte d’achats est maintenant à la portée des britanniques. J’attends avec impatience que les enseignes françaises soient moins frileuses et branchent leurs systèmes de commandes en ligne sur IFTTT également. Ces messieurs les anglais ont tiré les premiers…

2 Comments

  1. Techologis said:

    Je suis séduit par l’idée et ttouve bien que pour une fois la roue n’ait pas été réinventé par contre à l’usage cela me parait un peu tôt pour être vraiment utile. Pour l’instant nous avons pas les bonnes recettes pour savoir que le paquet de pâte est bientôt fini ou qu’il faut racheter des steacks. La recette je cours doucement donc achète des oeufs est marrante mais inexploitable au quotidien. La seule qui semble être automatisable semble être celle de la machine à laver. Ça ne fait pas mes courses tout ça. ..

    mercredi 13 avril 2016
    Reply
    • Hervé Hervé said:

      Bonjour!
      Ce n’est qu’une première étape: la possibilité de s’interfacer avec la liste des courses. Comme tu le soulignes, bon nombre de denrées ne trouvent pas facilement un moyen fiable et automatisable pour s’ajouter “seul” dans la liste. La boite à outil est dispo et à ce jour elle peu venir en complément des autres moyens manuels pour remplir la liste de courses. En fonction des habitudes de vies on peut identifier la vitesse de consommation d’un dentifrice. Des périphériques comme les cookies de Mother peuvent aider les plus geeks à pister.

      La consommation réaliste. Le plus simple reste qu’à force de faire les courses on sait à peu près ce que l’on doit acheter toute les semaines ces produits resteront dans la liste hebdo. Les règles pourront faciliter dans un premier temps la correction des oublis concernant les produits à consommation plus lente ou moins prédictible. Il faut se creuse les méninges pour trouver la bonne règle à paramétrer cette partie important de la problématique reste entière. IFTTT rend possible l’automatisation mais ne vous dit pas comment le faire pour VOTRE cas.
      Cette possibilité nouvelle donnera peut être des idées à des fabricants de périphériques…

      mercredi 13 avril 2016
      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prouvez que vous êtes humain: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.