Le drone maritime de Tecknisolar se voit en sentinelle des mers3 minute(s) de lecture

Tecknisolar est une Srtatup installée à Saint-Malo qui conçoit  et réalise différents types de systèmes électroniques. Que ce soit pour la sécurité routière, la sécurité civile, les militaires, ou l’automobile, le périmètres des secteurs pour lesquels cette entreprise propose des produits est étendu. Parmi les quelques drones qu’elle conçoit, il en est un qui sort du lot. Il s’agit d’un drone maritime.

C’est amusant que l’on parle d’objets volant on puisse dire “drone” tout simplement. Afin de ne pas autoriser la confusion un drone qui vogue sur les flots sera donc appelé un drone maritime. Il est vrai que dans cette catégorie ils ne sont pas très nombreux encore à proposer des bateaux ayant des déplacements autonomes ou téléguidés. Tecknisolar a fabriqué l’année dernière ce prototype de drone maritime innovant, qui a fait ses premières sorties publiques à l’occasion de la Route du Rhum 2014.

tecknisolar

Les missions que l’on pourra confier à un drone maritime seront au final assez proches que celles confiées aux drones volants. il pourra apporter ses compétences pour des missions militaire mais également pour des usages civiles.  La surveillance maritime peut donc aller de la mission d’infiltration dans des ports ennemis à des détection de pollution, de la recherche d’épaves ou encore de la surveillance de bancs de poissons tout en passant par la détection des présences intrusives sous-marines ou encore le brouillage des transmissions radio.

Le drone maritime est fabriqué en mousse et en carbone. Sa vue est constituée d’une caméra thermique lui permettant de voir de nuit. Une antenne relais lui permet d’être relié sans fil au centre de commande qui peut le suivre en bateau ou bien qui est situé à terre Ce drone de 2,50 mètres pour 30kg est conçu pour être à la fois indétectable et insubmersible.

tecknisolar-3

Il doit son silence de déplacement à une motorisation électrique. Il peut compter sur une batterie embarquée pour lui fournir l’énergie nécessaire à ses déplacements et sa surveillance. Afin de lui permettre de fonctionner pendant de longues périodes, il est doté de cellules photovoltaïques lui permettant de fonctionner grâce à l’énergie solaire. Il peut également puiser son énergie de l’environnement marin dans lequel il  évolue en convertissant les mouvements imposés par l’eau en électricité. On peut très bien imaginer qu’il puisse fonctionner à l‘énergie solaire le jour et aux mouvements de l’eau, la nuit. L’utilisation couplée de ces 2 technologies fait de lui un drone doté d’une autonomie potentiellement illimitée.

Ce vaisseau noir aux allures de mini porte-avions, navigue en toute discrétion au milieu des confrères de taille réelle afin de les espionner ou de les surveiller. Il ne s’agit pas d’une simple bateau télécommandé mais bien d’un outil de travail pour lequel l’entreprise Tecknisolar souhaite vivement lui donner les moyens d’avoir un bel avenir.  Passé le cap du prototype,”dans sa version finale, il pourra être piloté et programmé à distance via un ordinateur relié à un satellite.” Les énergies renouvelables lui apporteront l’autonomie nécessaire pour qu’il navigue vers de nouvelles aventures.

Soyez le premier à commenter

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Prouvez que vous êtes humain: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.