Wolfgang Lynch propose de passer de la toile de maître à la toile de projection4 minute(s) de lecture

Si l’on prend le cas d’une salle Home Cinéma dédiée le fait d’avoir un écran installé à demeure n’est nullement un sujet à débattre. En revanche, si cet espace de plaisir et de détente ne peut pas trouver lieu dans un espace consacré de la maison, il faut alors le rendre le plus discret possible dans son salon.  Un écran que l’on monte et démonte à chaque représentation privée peut être contraignant à terme. Un écran toujours visible peut être d’un goût… disons non partagé par tous les membres du foyer. Effectuer des travaux pour masquer l’écran n’est pas forcément non plus une solution réalisable partout.  La société Wolfgang Lynch nous propose un écran de cinéma qui est un tableau… et inversement.

wolfgang-lynch-signature

C’est à l’occasion du Salon Son & Image qui s’est déroulé ce weekend à Paris que j’ai pu me rendre compte que les choses avaient pas mal évolué dans le domaine de l’intégration audio / vidéo.  Pouvoir escamoter rapidement un écran de cinéma dans un intérieur afin de le rendre invisible dans son salon telle est l’idée de départ qui a permis à l’entreprise alsacienne Wolfgang Lynch de pouvoir proposer son cadre et son écran.  La contrainte supplémentaire qui devait être adressée par le concepteur du système était de pouvoir faire apparaître / disparaître très rapidement l’écran de Home Cinéma.

Je vous propose de voir la solution retenue en vidéo :

Comme on s’en doute, derrière ce cadre se cache tout un système d’automatisme qui permet à la toile de maître de se transformer en écran de home cinéma.  Le tableau disparaît et la toile de l’écran de cinéma se “déroule” sans aucun pli grâce à un astucieux système de tension breveté appelé Full Strech Technology. Pendant toute l’opération d’apparition de l’écran, ce dernier est toujours parfaitement tendu.  Il le restera pendant toute la durée du visionnage que ce soit en horizontal ou en vertical.

Cette toile d’écran est est transonore.  Elle permet de ne pas perturber les enceintes qui sont cachées derrière.  Toujours dans le but de ne pas défigurer un intérieur, l’écran de Wolfgang Lynch est muni de 3 enceintes. Ce système audio embarqué est construit sur base d’un ensemble de 3 enceintes KEF sans fil proposant une puissance de 3 x 150 W / 110 dB.  Elles assurent le rôle de l’enceinte centrale et des satellites droite et gauche. Que l’écran soit plié ou déplié, les enceintes dont opérationnelles. Cela vous permet de pouvoir écouter de la musique par exemple lorsque le tableau est au mur.

wolfgang-lynch-tableau

L’installation de ce système qui pèse dans les 60 kg se fait finalement comme un tableau.  Les accroches murales spéciales sont à installer sur le mur et le cadre / écran vient s’y solidariser ensuite. Il faudra prévoir une simple arrivée de courant pour permettre à la motorisation et aux enceintes de fonctionner. Ce système a été conçu pour pouvoir être piloté par n’importe que système de domotique existant.

Jouant à fond la carte du sur mesure et de la personnalisation, l”entreprise propose au client la possibilité de choisir l’oeuvre et le cadre.  Un catalogue est proposé pour guider le choix.  L’utilisation d’une réplique ou bien une oeuvre originale est tout à fait possible si l’accord de l’auteur est donné. Les dimensions de l’écran ouvert ont de 1400 x 2980 mm pour un format cinémascope 2.35:1 de 110′.

wolfgang-lynch-ecran

Dans les prochaines versions, l’entreprise prévoit de permettre l’ouverture en simultané des deux côté lors de la transformation du tableau en écran. L’effet “rideau qui s’ouvre sur le spectacle” sera alors assuré. Autre fonctionnalité à venir sera celui de pouvoir proposer des dépliages différents afin de permettre de visionner en 16/9 ou en 4/3.

Cette solution ne sera officiellement commercialisée qu’à partir du mois prochain. Vous vous en doutez, ce système à un prix. Il faut prévoir un budget d’environ 45 000 à 50 000 € pour le produit standard. Pour les versions personnalisées je vous renvoie à la mention “nous consulter”.

J’aime beaucoup le principe, le concept et le produit fini mais c’est dommage, je ne suis pas dans la cible budgétaire. Je resterai donc avec ma solution d’écran de projection home cinéma domotisé “low cost” faite maison. En attendant mieux….

Soyez le premier à commenter

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Prouvez que vous êtes humain: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.