Filmer en Google Glass une opération chirurgicale et la retransmettre à 10 000 km7 minute(s) de lecture

Après avoir laissé les Google Glass à Las Vegas, elles ont continué leur chemin direction la Californie.  Elles ont été échangées chez Google contre un modèle de la deuxième version.  Je me demandais un peu ce quelles étaient devenues jusqu’à ce qu’elles fassent à nouveau l’actualité.  Et pas n’importe laquelle! Elles ont rejoint une salle d’opération dans le but de retransmettre au Japon l’acte chirurgical effectué à Rennes à plus de 10 000 km de là.  Nous sommes à la croisée d’une prouesse technologique et d’une séance de formation que l’on pourrait bien trouver banal dans les prochaines années.

google-glass-operation1

Vendredi 14 février 2014, alors que certains peaufinaient les derniers arrangements de la soirée de la Saint Valentin, à Rennes on réglaient les derniers détails d’une opération chirurgicale.  Une dame de 80 ans allait se faire opérer de l’épaule.  L’opération était prévue de longue date avec son chirurgien.  Elle était prévue à 10h du matin. Cette patiente attendais avec impatience la pause d’une prothèse qui devait lui rendre l’usage de son bras et lui restituer la possibilité d’effectuer des gestes d’une banalité quotidienne: se coiffer, manger,…

Ce jour là à Rennes, au CHP St Grégoire, il s’agissait d’une opération classique pour le chirurgien orthopédiste, le Dr Philippe COLLIN.  Il faut dire qu’il n’en est pas à son coup d’essai. La chirurgie de l’épaule est sa spécialité. Il travaille au CHP Saint Grégoire depuis 12 ans. Membre de nombreuses sociétés savantes, il est reconnu pour ses travaux de recherche clinique. A ce titre par exemple, il a obtenu l’année dernière le prix de la meilleure communication scientifique au congrès international de chirurgie de l’épaule et du coude (ICSES) à Nagoya au Japon. Il accueille régulièrement des chirurgiens du monde entier pour partager ses connaissances.

Le Japon est très intéressé par ces opérations de l’épaule. Et ce n’est pas un hasard si les travaux du Dr Philippe COLLIN sont suivis dans ce pays. La prothèse de l’épaule vient tout juste d’être homologuée au Japon. Les chirurgiens découvrent donc des méthodes et une chirurgie pratiquée depuis 20 ans dans le reste du monde et qui permet à la France de s’illustrer dans cette discipline en étant à la pointe du sujet.

google-glass-operation-chirurgie

Mais revenons à l’opération du jour: elle était banale pour le chirurgien mais pas pour l’enseignant. En effet le Dr COLLIN avait les 2 casquettes ce jour là. Toujours en quête d’amélioration, de progrès, et de partage, le Dr COLLIN à fait appel à un objet communicant qui l’a accompagné tout au long de cette opération.  Au terme de l’opération de l’épaule et de l’implantation de la prothèse, les Google Glass se sont avérés être idéales et ont confirmés leur statut d’outil prometteur.

Alors que dans le bloc opératoire, le Dr COLLIN et son équipe opéraient la patiente à Rennes, 2 chirurgiens Japonais, le Dr GOTO et le Dr TAKENAGA de l’hôpital de Nagoya, assistent à l’intervention, comme s’ils étaient non seulement dans le bloc opératoire mais comme s’ils opéraient eux-mêmes le patient. Les Google Glass ont le temps d’une opération été les yeux du chirurgien ” téléportés au japon “.  La haute technologie des Google Glass ont permis au chirurgien français de filmer, lui-même son intervention tout en opérant. Grâce aux lunettes connectées, il a pu aussi communiquer avec ses confrères, décrire les étapes opératoires et répondre à leurs questions. Le tout sans jamais être distrait par une caméra à régler ou a déplacer pour lui permettre d’immortaliser la scène sous un angle le plus propice: celui du chirugien.

google-glass-operation-salle

En rendant cette opération possible, c’est tout un travail d’équipe qui permis au Dr COLLIN de pouvoir assurer une formation dans de très bonnes conditions. C’est une “Alliance High Tech bretonne au service de la médecine pour rapprocher les hommes au-delà des frontières”!

On retrouve parmi les acteurs de cette communication inter-continentale:

  • le CHU St Grégoire situé près de Rennes qui souhaite favoriser ce genre d’initiatives
  • du réseau de fibres optiques de Rennes Métropole qui rendent possibles ces opérations high tech

  • la société ELIGA qui a mis au point le logiciel « YOUSLIDE » qui permet une interactivité entre des auditeurs d’une conférence et le présentateur, quel que soit l’endroit où se trouvent les uns et les autres.
  • la société AMA (Groupe Ubisoft), leader européen des applications pour mobile et unique détenteur en Bretagne de lunettes Google Glass, afin d’ajouter à ces formations interactives la diffusion vidéo en temps réel de son opération.

google-glass-operation-ama

Le chirurgien souhaitait depuis quelques temps pouvoir filmer son intervention. Il avait tenté de le faire par le passé avec une équipe de TV et même avec des caméras Go Pro…  L’usage des Google Glass se sont révélées bien plus adaptées au final.  Les Glass offrent 2 gros avantages : la facilité d’usage et surtout le fait que l’on puisse avoir un retour vidéo pendant que l’on filme.  Ce dernier point permet d’assurer la qualité de la prise de vue. Ces lunettes lui offraient en plus la possibilité de retransmettre en live ses opérations. La technologie sans fil des Google Glass lui permettaient enfin de pouvoir assurer en toute liberté un vrai cour à distance!

Une autre intervention chirurgicale en live via Google Glass avait eu lieu cet été aux Etats-Unis. Mais personne n’avait tenté une telle retranscription entre 2 continents et 2 pays aussi éloignés. Certes les équipes françaises sont fières du résultat mais la recherche du record n’était pas leur motivation initiale.  Elles souhaitaient tout d’abord répondre à un besoin et proposer un vrai produit et un vrai service à une demande réelle entre les deux hôpitaux, le CHU de Saint-Grégoire et l’hôpital de Nagoya.

Et la société AMA de préciser:

Nous sommes aujourd’hui très content d’avoir pu montrer que tout est là et que ça marche, plutôt bien même. En revanche, il nous reste du travail pour pouvoir généraliser cela. Nous sommes d’ailleurs ouvert à tout partenariat ou opportunités pour aller encore plus avant!

La patiente, quand à elle, retrouvera dans quelques jours on l’espère un usage le plus normal possible de son bras. Elle avait donné son accord à cette première mondiale. Pleinement consentante, elle était informée que la pose de sa prothèse totale d’épaule gauche, réalisée dans une nouvelle conception prothétique (prothèse totale inversée), serait vécue en direct au travers des yeux de son chirurgien par des médecins Japonais à 10 000 km de Rennes.  Le bon déroulement de l’opération reste la première satisfaction de l’équipe médicale. A cela s’ajoute la satisfaction générale d’une intervention réussie et sans faille de retransmission.

google-glass-operation-equipe

Pour la petite histoire la seule vrai coupure de l’intervention était volontaire et programmée à l’avance. L’opération durant un certain temps et les lunettes filmant en continu, il fallait gérer la charge de la batterie des Google Glass.  La prise de vue et le Streaming mettent en effet à rude épreuve la batterie des lunettes.  Afin de ne pas pénaliser les gestes et la liberté de mouvements du praticien avec des batteries externes, il avait été décidé avant l’opération par l’équipe technique en accord avec le docteur, de procéder à un échange standard entre les Google Glass aux batteries fatiguées et un autre modèle identique aux accus rechargés.  Un petit arrêt aux stands comme les formules 1 en quelque sorte.

Alors qu’une patiente était opérée à Rennes afin de retrouver à terme un usage indolore de son bras, à 2 endroits opposés du globe, des chirurgiens partageaient leur savoir grâce à la technologie apportée par les Google Glass et le savoir faire d’équipes françaises.  Les “aléas du direct” n’ont pas eu lieu malgré le fait que les communications auraient pu être perturbées par la tempête qui s’abattait à cet instant en Bretagne… et qu’elle était également partagée au Japon sous la forme d’une tempête de neige. C’est aussi cela le miracle du numérique.

3 Comments

  1. […] Après avoir laissé les Google Glass à Las Vegas, elles ont continué leur chemin direction la Californie. Elles ont été échangées chez Google contre un modèle de la deuxième version. Je me demandais un peu ce quelles étaient devenues jusqu'à ce qu'elles fassent à nouveau l'actualité. Et pas n'importe laquelle! Elles ont rejoint une salle d'opération dans le but de retransmettre au Japon l'acte chirurgical effectué à Rennes à plus de 10 000 km de là. Nous sommes à la croisée d'une prouesse technologique et d'une séance de formation que l'on pourrait bien trouver banal dans les prochaines années.  […]

    lundi 17 février 2014
    Reply
  2. […] “Après avoir laissé les Google Glass à Las Vegas, elles ont continué leur chemin direction la Californie. Elles ont été échangées chez Google contre un modèle de la deuxième version. Je me demandais un peu ce quelles étaient devenues jusqu'à ce qu'elles fassent à nouveau l'actualité. Et pas n'importe laquelle! Elles ont rejoint une salle d'opération dans le but de retransmettre au Japon l'acte chirurgical effectué à Rennes à plus de 10 000 km de là. Nous sommes à la croisée d'une prouesse technologique et d'une séance de formation que l'on pourrait bien trouver banal dans les prochaines années.”  […]

    mardi 18 février 2014
    Reply
  3. […] Après avoir laissé les Google Glass à Las Vegas, elles ont continué leur chemin direction la Californie. Elles ont été échangées chez Google contre un modèle de la deuxième version. Je me demandais un peu ce quelles étaient devenues jusqu'à ce qu'elles fassent à nouveau l'actualité. Et pas n'importe laquelle! Elles ont rejoint une salle d'opération dans le but de retransmettre au Japon l'acte chirurgical effectué à Rennes à plus de 10 000 km de là. Nous sommes à la croisée d'une prouesse tec  […]

    jeudi 26 mars 2015
    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prouvez que vous êtes humain: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.