Z-Wave sur IP : une solution pour conquérir le cœur domotique d’Apple?4 minute(s) de lecture

Depuis l’annonce d’Apple de proposer une solution domotique pour tenter d’harmoniser et de rationaliser un peu le secteur de la domotique et des objets connectés avec HomeKit, on a vu que l’Alliance Z-Wave, qui promeut ce protocole domotique au niveau international, souhaitait bien en profiter pour se positionner en tant que protocole dans l’offre domotique de Apple. Alors que HomeKit semble être construit autour du protocole informatique IP, la domotique reste pour l’instant éparpillée sur tout un ensemble de protocoles non intéropérables. voire propriétaires. Pour tenter de gagner le cœur d’Apple, le Z-Wave peut sortir sa botte secrète: le Z-Wave sur IP.

Le Z-Wave sur IP n’est pas un concept nouveau issu d’un esprit opportuniste réactif à l’annonce de HomeKit d’Apple. C’est une caractéristique existante de l’offre Z-Wave annoncée depuis 2007. Certes, elle n’est pas très répandue. Elle a fait son apparition en standard en même temps que l’apparition des nouvelles puces de la série 500 commercialisées sous le terme Z-Wave Plus. Certaines de ces puces peuvent en effet proposer de jouer l’intermédiaire entre le protocole Z-Wave classique par radiofréquences et le protocole IP plus répandu en informatique qu’en domotique.

zplus

Pour cela le Z-Wave Plus permet d’embarquer la nouvelle fonctionnalité Z/IP et la passerelle ZIPR.

  • La fonctionnalité Z/IP est un système logiciel qui transforme les commandes de protocole IP en des commandes Z-Wave et vice versa.
  • ZIPR est un Reference Design pour construire une passerelle très peu coûteuse entre le monde Z-Wave et l’univers IP. Cette passerelle permet de présenter sur un réseau informatique n’importe quel appareil Z-Wave comme un dispositif IP, avec une adresse IP (adresse IPV4 ou même IPV6) et tous ses services IP qui lui sont propres.

Ces possibilités ne sont pas exclusivement dédiées aux périphériques estampillés Z-Wave Plus encore très peu répandus sur le marché. Un périphérique Z-Wave “classique” pourra être également présenté par la passerelle ZIPR comme un objet connecté du réseau IP proposant des services ON/OFF pour un module interrupteur ou un relevé de température pour un thermomètre par exemple.

Z-Wave-Chip

Ces caractéristiques font partie de la politique de la Z-Wave Alliance de promouvoir leur protocole domotique comme une technologie clé pour l’internet des objets (IdO). Cette vision et ces caractéristiques vont tout à fait dans le sens de HomeKit qui souhaite proposer à l’utilisateur une vision unifiée des objets connectés et de leurs services. Le système d’Apple souhaite proposer une interopérabilité des objets connectés en IP de l’utilisateur et ZIPR se propose justement de véhiculer les infomations domotiques et de les convertir du Z-Wave en IP ou de l’IP en Z-Wave.

Pour présenter cette technologie, je vous incite à voir ou revoir l’interview du président de la Z-Wave Alliance, Mark Walters, que j’avais mené pour la “team Domadoo” au CES 2014 en janvier dernier. Le passage correspondant à ZIPR se situe à 13 minutes 32 secondes.

La fonctionnalité de Z-Wave sur Réseau IP peut être un candidat éligible au chaînon manquant entre une domotique résidentielle et un contrôle via Internet. La domotique Z-Wave est en effet de “courte portée” car elle ne peut pas être atteinte depuis l’autre bout de la rue. On peut donc imaginer qu’une passerelle ZIPR puisse être proposée par Apple ou un partenaire de la marque permettant de rendre compatible la domotique Z-Wave du logement avec HomeKit.

Les box domotiques actuelles peuvent également jouer ce rôle de passerelle entre l’IP et le Z-Wave en proposant d’un côté des API à HomeKit ou plus vraisemblablement en intégrant les API de HomeKit et de l’autre en relayant les commandes via la puce Z-Wave du contrôleur.  Mais ces box sont trop intelligentes car elle proposent par exemple aux utilisateurs la possibilité de créer des scenarii pouvant être en doublon avec l’offre HomeKit. L’expérience utilisateur ne serait pas forcément celle recherchée par Apple. Un bon moyen pour Apple de proposer cet ajout domotique Z-Wave local serait de proposer par exemple la passerelle ZIPR intégrée pourquoi pas dans une version à venir de l’Apple TV. A condition bien évidemment qu’Apple souhaite intégrer un protocole domotique en direct.

4 Comments

  1. […] Depuis l'annonce d'Apple de proposer une solution domotique pour tenter d'harmoniser et de rationaliser un peu le secteur de la domotique et des objets connectés avec HomeKit, on a vu que l'Alliance Z-Wave, qui promeut ce protocole domotique au niveau international, souhaitait bien en profiter pour se positionner en tant que protocole dans l'offre domotique de Apple. Alors que HomeKit semble être construit autour du protocole informatique IP, la domotique reste pour l'instant éparpillée sur tout un ensemble de protocoles non intéropérables. voire propriétaires. Pour tenter de gagner le cœur d'Apple, le Z-Wave peut sortir sa botte secrète: le Z-Wave sur IP.  […]

    mardi 24 juin 2014
    Reply
  2. EnR37 EnR37 said:

    Si on ne peut que se réjouir d’un développement, la première question qui m’est venue est quid de la sécurité ? Je sais bien que tout système sans fil est piratable mais le zwave est plutot confidentiel, et les petits malins qui sauraient faire, aussi. sans compter la recherche d’une maison possédant le zwave. Bref, donc avec un firewall bien configuré empéchant d’atteindre la box, je pense qu’a court terme, voir moyen terme, nous sommes relativement a l’abri.
    Qu’en sera t il avec le wifi ???
    Il n’y a qu’a voir l’arrière de nos PC, l’avenir est clairement au sans fil et une majorité d’utilisateur l’appelle de ses voeux. cepandant, il ne va pas falloir faire comme d’habitude : développer et vendre à mort et s’interresser aux conséquences après.
    Si les techniciens voulaient bien développer selon un axe, forces mais aussi faiblesses ça serait cool 😉

    mardi 24 juin 2014
    Reply
    • P&H said:

      C’est un peu naïf de penser que ce type de question pourrait être un soucis pour les concepteurs et vendeurs. Les consommateurs n’ont pas de soucis, je pense que beaucoup ignorent même qu’il est possible de pirater un système wifi. Je pense que cela reste un problème qui revient très souvent ; on crée, on trouve une utilité, on vend, et puis on informe ensuite …

      mardi 24 juin 2014
      Reply
  3. […] Depuis l'annonce d'Apple de proposer une solution domotique pour tenter d'harmoniser et de rationaliser un peu le secteur de la domotique et des objets connectés avec HomeKit, on a vu que l'Alliance Z-Wave, qui promeut ce protocole domotique au…  […]

    lundi 30 juin 2014
    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prouvez que vous êtes humain: * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.